palatin
palatin 1.
(pa-la-tin) adj. m.
   Titre de dignité donné à ceux qui avaient quelque office dans le palais d'un prince.
   Comtes palatins, seigneurs que le prince chargeait de fonctions judiciaires.
   On sait que les comtes palatins étaient originairement juges dans le palais, et juges des causes civiles entre le prince et ses sujets, comme cela se pratique dans tous les pays sous des noms différents ; les palatins se croyaient en droit de juger criminellement l'empereur même ; c'est sur cette prétention que l'on verra un palatin, un ban de Croatie condamner une reine, VOLT. Ann. Emp. Albert Ier, 1301.
   Il s'est dit, très anciennement, des seigneurs qui avaient un palais où l'on rendait la justice. Les comtes palatins de Champagne, de Béarn ; ou, substantivement, les palatins de France.
   Il [Othon Ier], un des frères du duc [de Bavière], comte palatin en Bavière, et en outre, comte palatin vers le Rhin ; cette dignité de comte palatin est renouvelée des comtes du palais des empereurs romains et des comtes du palais des rois francs, VOLT. Ann. Emp. Othon Ier, 940.
   Ces titres de comtes palatins furent donnés à des docteurs dans les universités, VOLT. Moeurs, 98.
   L'électeur palatin ou comte palatin du Rhin est aujourd'hui le roi de Bavière.
   Le prince Édouard de Bavière, fils de l'électeur Frédéric V, comte palatin du Rhin et roi de Bohême, BOSSUET Anne de Gonz..
   Qui appartient au palatinat.
   S. m. Gouverneur d'une province polonaise.
   Son palatin [du roi de Pologne] plut a tout le monde par son esprit, sa sagesse, et une aisance qui ne laissait jamais apercevoir au dehors qu'il fût le mentor du jeune prince, SAINT-SIMON 368, 116.
   Le palatin de Hongrie, le vice-roi de Hongrie.
   XIIIe s.
   À son bon seigneur Looys, filz du roy de France, par la grace de Dieu roy de Navarre, de Champaigne et de Brie comte palazin, JOINV. au début..
   XVe s.
   Tels sont les ouvrages et les matieres de la cour, que les simples y sont mesprisés, les vertueux enviez, et les arrogans orgueilleux en perils mortels ; et, si tu y es ravalé au-dessous des autres palatins [gens de cour], tu seras envieux de leur povoir, A. CHART. le Curial, p. 393.
   XVIe s.
   Palatin de l'empire, ainsi appeloient les empereurs ceux qui estoient leurs conseillers ordinaires, PASQUIER Recherches, liv. II, p. 90, dans LACURNE.
   La noblesse palatine des officiers du prince, CHARRON Sagesse, p. 216, dans LACURNE.
   Lat. palatinus, de palatium, palais (voy. palais 1).
————————
palatin 2.
(pa-la-tin) s. m.
Une des sept collines de l'ancienne Rome.
   Adjectivement. Le mont Palatin.
   Lat. mons Palatinus (voy. palais 1).
————————
palatin, ine 3.
(pa-la-tin, ti-n') adj.
Terme d'anatomie. Qui a rapport au palais.
   Os palatins, ou, substantivement, les palatins, deux petits os situés à la partie postérieure des fosses nasales, et complétant en arrière la voûte du palais.
   Membrane palatine, portion de la muqueuse buccale qui tapisse le palais.
   Lat. palatum (voy. palais 2).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • palatin — Palatin, m. acut. Vient de palais, et est cil qui est du palais du Roy, toutesfois tous ceux qui sont du palais ne peuvent estre dits palatins: Car ce mot est approprié à certains officiers signalez du palais Royal. On dit Comte Palatin, mais c… …   Thresor de la langue françoyse

  • palatin — Palatin, [palat]ine. Celuy qui est revestu de certaine dignité éminente dans l Empire, dans les Royaumes de Hongrie, de Pologne, &c. Le Comte Palatin du Rhin. l Electeur Palatin. la Maison Palatine, &c. Le Palatin de Hongrie. les Palatins de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Palatín — (Čachtice,Словакия) Категория отеля: Адрес: Malinovského 314, 91621 Čachtice, Словакия …   Каталог отелей

  • palatin — palàtīn m <G palatína> DEFINICIJA pov. 1. kraljevski ili carski namjesnik ili službenik (ob. u srednjovjekovnoj Europi, u Bizantu, Poljskoj i Francuskoj) 2. u Ugarskoj do 1848, najviši dvorski službenik (regent, vrhovni sudac, zapovjednik… …   Hrvatski jezični portal

  • Palatin — (Palatinus), 1) im Allgemeinen Jeder, der zum kaiserlichen Hoflager (Palatium) als Hof od. Staatsbeamter gehört; 2) im Byzantinischen Reiche ein hoher Finanzbeamter; 3) im Mittelalter die Vornehmen des Reichs, unter welchen der Comes Palatinus… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Palatin — (franz., spr. täng, auch Palatine, nach der Pfalzgräfin Elisabeth Charlotte, der bekannten Liselotte), Pelzkragen, eine diesem ähnliche Halsbekleidung der Frauen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Palatin — Palatīn, s.v.w. Palatinischer Berg und Palatinus …   Kleines Konversations-Lexikon

  • palàtīn — m 〈G palatína〉 pov. 1. {{001f}}kraljevski ili carski namjesnik ili službenik (ob. u srednjovjekovnoj Europi, u Bizantu, Poljskoj i Francuskoj) 2. {{001f}}u Ugarskoj do 1848, najviši dvorski službenik (regent, vrhovni sudac, zapovjednik vojske,… …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • Palatin — Palàtīn m DEFINICIJA pov. 1. jedan od sedam brežuljaka grada Rima s najstarijim svetištima 2. rimska carska palača, službena carska rezidencija ONOMASTIKA pr. (prema službi ili nadimačka): Palatínus (Bjelovar), Palatínuš (260, Krapina, Zagorje,… …   Hrvatski jezični portal

  • palatin — 1. palatin, ine [ palatɛ̃, in ] adj. et n. • 1257; palasin 1160; lat. palatinus → 1. palais 1 ♦ Hist. Revêtu d un office, d une charge, dans le palais d un souverain. Seigneur palatin. Comtes palatins (et subst. les palatins) d Allemagne,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”