accouplage
(entrée créée par le supplément)
(a-kou-pla-j') s. m.
Action d'accoupler.
   Par accouplage clandestin, SCARR. Virg. VII.
   Je demande pardon de cet accouplage, J. DE MAISTRE De l'Eglise gall. II, 9.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accouplage — ⇒ACCOUPLAGE, subst. masc. Union deux à deux en vue d une fonction conjointe. A. Vieilli. [En parlant de 2 êtres de sexe différent] Action d accoupler, de s accoupler. Synon. usuel accouplement. B. Vieilli (DG). [En parlant de bovidés d attelage]… …   Encyclopédie Universelle

  • acuplaj — ACUPLÁJ, acuplaje, s.n. Cuplaj. – Din fr. accouplage. Trimis de ana zecheru, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  ACUPLÁJ s. v. acuplare. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa: Sinonime  acupláj s. n. (sil. plaj), pl. acupláje …   Dicționar Român

  • accoupler — [ akuple ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1180; de 1. a et couple 1 ♦ Joindre, réunir par deux. Accoupler des bœufs à la charrue. Techn. Accoupler deux roues par une bielle. Accoupler des générateurs électriques. ⇒ coupler. 2 ♦ Fig. Réunir (deux …   Encyclopédie Universelle

  • accouplement — [ akupləmɑ̃ ] n. m. • XIIIe fig.; de accoupler 1 ♦ Vx Le fait de réunir, de mettre ensemble (par couples). Mod. Techn. Le fait d accoupler. Barre, bielle d accouplement. Mécan. Dispositif établissant une liaison mécanique. Accouplement rigide,… …   Encyclopédie Universelle

  • bafouer — [ bafwe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1532; provenç. bafar « se moquer »; o. onomat. → baffe ♦ Traiter avec un mépris outrageant, tourner en dérision, en ridicule. ⇒ se moquer, outrager, persifler, railler, ridiculiser. On le bafoua devant tout… …   Encyclopédie Universelle

  • bafouer — (ba fou é) v. a. Traiter quelqu un avec dérision. On le bafoua sans miséricorde. HISTORIQUE    XVIe s. •   Nous n aurons jamais assez bafoué l impudence de cet accouplage [de l homme et des Dieux], MONT. II, 153. ÉTYMOLOGIE    Anc. franç. baffe… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • divertir — (di vèr tir) v. a. 1°   Tourner d un autre côté, détourner, écarter. •   À ce coup vainement j ai voulu résister ; Je ne l ai diverti ni n ai pu l éviter, ROTROU Antig. V, 3. •   Après de si beaux coups qu il a su divertir, MOL. l Étour. III, 1.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • pauvret — pauvret, ette (pô vrè, vrè t ) s. m. et f. Terme familier de commisération, d affection. •   Et l embraser d amour si vive, Que la pauvrette ne pourrait, Quand Junon lui commanderait, Faire du mal au sieur Énée, SCARR. Virg. I. •   Le pauvret… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”