obéissant
obéissant, ante
(o-bé-i-san, san-t') adj.
   Qui obéit. Un enfant obéissant.
   Vous irritez un roi dont vous voyez l'armée Nombreuse, obéissante, à vaincre accoutumée, CORN. Nicom. III, 2.
   Le Gange, dont le jour voit la source en naissant, Par l'heur de mes travaux vous est obéissant, ROTR. Bélis. V, 5.
   Et vous, sainte compagnie, qui avez désiré d'ouïr de ma bouche le panégyrique de votre père.... vous avez été, durant tout le cours de sa vie, obéissants à ses ordres, BOSSUET Bourgoing..
   [Rome] Et quoiqu'à ses Césars fidèle, obéissante, RAC. Bérén. II, 2.
   On dit par formule de civilité en terminant une lettre : votre très humble et très obéissant serviteur.
   Il se dit aussi des animaux. Un chien obéissant. Un cheval obéissant.
   Fig. Soumis, docile. Rendre ses passions obéissantes à la raison.
   Je saurai, s'il le faut, victime obéissante, Tendre au fer de Calchas une tête innocente, RAC. Iphig. IV, 4.
   Fig. Souple, maniable, qui cède facilement, en parlant d'objets inanimés. Un vaisseau qui fend la mer obéissante. Du cuir, du bois obéissant.
   Terme de marine. Navire obéissant, navire sensible à l'effet du gouvernail.
   XIIe s.
   Molt est, qui aimme, obeissanz, Et molt fet tost et volentiers Ce que s'amie doie plaire, CRESTIEN DE TROYES dans Guillaume d'Engleterre, publié par FR. MICHEL, v. 3798.
   XIVe s.
   L'utilité de sa concavité [d'un os] fu que il fust plus legier et plus obeissant au mouvement des muscles, H. DE MONDEVILLE f° 20, verso..
   XVIe s.
   Grande moisson l'obeissant recueille, COTGRAVE .

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • obéissant — obéissant, ante [ ɔbeisɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1170; p. prés. de obéir ♦ Qui obéit volontiers. ⇒ docile, soumis. REM. L emploi le plus cour. du mot concerne les enfants. Enfant obéissant. ⇒ doux, sage. Obéissant envers son père (vx), à son père (vx),… …   Encyclopédie Universelle

  • obeïssant — Obeïssant, [obeïss]ante. adj. verbal. Qui obeït. Un fils obeïssant. des sujets obeïssans. il a tousjours esté tres obeïssant à son pere, aux ordres du Prince. une fille bien obeïssante. On dit par civilité, en parlant & en escrivant, Vostre tres… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • OBÉISSANT — ANTE. adj. Qui obéit. Un fils obéissant. Il a toujours été très obéissant à son père. Une fille bien obéissante. Des sujets obéissants. Un chien, un cheval obéissant. On dit, par formule de civilité, en terminant une lettre, Votre très humble et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • obéissant — Part. prés. obéir …   French Morphology and Phonetics

  • obéissant — adj. obè issê (Albanais) / obèyissin (Villards Thônes), TA, E …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • OBÉISSANT, ANTE — adj. Qui obéit. Un fils obéissant. Il a toujours été très obéissant à son père. Une fille bien obéissante. Des sujets obéissants. Un chien, un cheval obéissant. OBÉISSANT signifie aussi Qui est soumis, docile. Un caractère, un coeur obéissant.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • sentus — obéissant …   Dictionnaire Breton-Français

  • obéissante — ● obéissant, obéissante adjectif Qui obéit volontiers : Un enfant obéissant. ● obéissant, obéissante (synonymes) adjectif Qui obéit volontiers Synonymes : discipliné docile doux …   Encyclopédie Universelle

  • docile — [ dɔsil ] adj. • 1495; lat. docilis, de docere « enseigner » 1 ♦ Vieilli Docile à. Qui a de la disposition à céder, à obéir. Élève, écolier docile à ses maîtres, aux leçons de ses maîtres. « Soumis et docile à la critique quand elle lui… …   Encyclopédie Universelle

  • obeir — Obeir, Auscultare, Cedere alicui, In authoritate alicuius esse, Morem gerere, Morigerari, Obedire, Obsequi, Obtemperare, Parere, Sequi amicum, Secundare, Obsecundare, Imperata facere, Accipere imperium, Dicto audientem esse. Obeir à la sentence… …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”