obéi
obéi, ie
(o-bé-i, ie) part. passé d'obéir.
Dont on suit les commandements. Des lois exactement obéies.
   Elle que j'adorai dès le premier aspect, Qui s'est vue à toute heure et partout obéie, CORN. Sophon. III, 6.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • obéi — obéi …   Dictionnaire des rimes

  • obei — obei·sance; obei·sant; obei·sant·ly; …   English syllables

  • obei — Obei. Obeïe. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • obéi — Part. pas. m.s. obéir …   French Morphology and Phonetics

  • obei·sance — …   Useful english dictionary

  • être obéi — ● être obéi verbe passif Voir ses ordres exécutés : Un maître qui n est pas obéi …   Encyclopédie Universelle

  • obeisance — obei·sance …   English syllables

  • obeisant — obei·sant …   English syllables

  • obeisantly — obei·sant·ly …   English syllables

  • obéir — [ ɔbeir ] v. tr. ind. <conjug. : 2> • v. 1112; lat. obœdire 1 ♦ OBÉIR À QQN : se soumettre (à qqn) en se conformant à ce qu il ordonne ou défend. Enfant qui obéit à ses parents. ⇒ écouter. Obéir à un maître : être, se mettre aux ordres d un …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”