accortise
(a-kor-ti-ze) s. f.
Humeur accorte.
   L'accortise italienne calma la vivacité française, VOLT. Louis XIV, 37.
   Ses souplesses [d'Orry] et son accortise l'avaient attaché et lié avec M. de Luxembourg et ses amis, SAINT-SIMON 131, 196.
   Mme d'Espinoy n'était qu'une mortelle qui vivait avec Mme de Soubise dans l'accortise et la subordination de sa beauté et de sa faveur, SAINT-SIMON 59, 245.
   Accort.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accortise — ⇒ACCORTISE, subst. fém. Vx, rare. Amabilité, gentillesse : • 1. ... au détour de la sombre et majestueuse cathédrale de Saint Jean, j aperçus une jeune fille qui se hâtait, je crus reconnaître son erre, je m approchai, c était Dina! (...), je l… …   Encyclopédie Universelle

  • ACCORTISE — s. f. Humeur complaisante, accommodante. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ACCORTISE — n. f. Humeur accorte. Il a vieilli …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • accort — accort, orte [ akɔr, ɔrt ] adj. • mil. XIVe « avisé »; it. accorto 1 ♦ Vx Habile. « Cette accorte feinte » (P. Corneille). 2 ♦ Vx ou littér. Gracieux et vif. « Apte à l amour, accort pendant l amour » (Colette). Par plais. Une accorte servante. ⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • humeur — [ ymɶr ] n. f. • 1119 « liquide »; lat. humor I ♦ (v. 1160) Vieilli Substance liquide élaborée par un corps organisé, et spécialt (méd. anc.) Liquide organique du corps humain. ⇒ bile, chassie, chyle, flegme, glaire …   Encyclopédie Universelle

  • -ise — ⇒ ISE, suff. Suff. formateur de subst. fém. désignant des qualités ou des comportements. A. [La base est un adj. qualificatif (gén. substantivable) se rapportant à la pers.] 1. [Le dér. a une valeur péj. ou minorative et exprime notamment] a) [la …   Encyclopédie Universelle

  • accortesse — Accortesse, f. penac. (on dit aussi Accortise) est imité de l Italien Accortezza, qui signifie subtilité d esprit, Solertia, Acumen ingenij. voyez Accortement …   Thresor de la langue françoyse

  • sourdeté — Sourdeté, f. acut. Qu on dit aussi Surdité, au plus pres du mot Latin, Surditas, Est le mi estouppement du sens de l ouye. On dit aussi Sourdise, pour le mesme, de la façon de ces mots, hantise, accortise, sottise, lourdise, faineantise, etc …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”