moulé
moulé, ée
(mou-lé, lée) part. passé de mouler1.
   Jeté en moule. Un buste moulé. Chandelle moulée.
   Fig.
   Le Saint-Esprit.... formant en nous les traits naturels et une vive image de Notre-Seigneur Jésus-Christ, sur lequel nous devons être moulés, BOSSUET 2e panég. Saint-François de Paule, 1.
   Colonne moulée, colonne faite par impastation de gravier et de cailloux de diverses couleurs.
   Terme de médecine. Matières moulées, excréments assez consistants pour conserver, après l'excrétion, la forme du rectum.
   Lettre moulée, lettre imprimée ou qui imite l'imprimé.
   Il [d'Hacqueville] croit que son écriture est moulée ; mais vous qui parlez, mandez-moi comment vous vous en accommodez, SÉV. 65.
   C'est l'imprimerie qui met le monde à mal ; c'est la lettre moulée qui fait qu'on assassine depuis la création ; et Caïn lisait les journaux dans le paradis terrestre, P. L. COUR. Lettre IX..
   L'emploi de garde des manuscrits, d'habiles gens le demandaient ; on le donne à Gail, qui ne lit pas même la lettre moulée [les imprimés], P. L. COUR. Lettre à MM. de l'Académie..
   Il croit tout ce qui est moulé, se dit d'un homme simple qui défère à l'autorité de quelque livre que ce soit.
   Il faut croire que cela est vrai, car il est moulé, c'est-à-dire imprimé.
   Le moyen de contester ce qui est moulé ?, MOL. les Am. magn. III, 1.
   On dit d'un érudit : il lit les hiéroglyphes, les écritures cunéiformes, etc. comme lettre moulée.
   S. m. Le moulé, les caractères imprimés.
   On a ouvert et supprimé tous les paquets qui contenaient du moulé, de quelque nature qu'ils fussent ; ainsi on a coupé les vivres à l'âme, VOLT. Lett. Cideville, 4 juin 1763.
   Elle était manuscrite, et il ne fallait à M. l'avocat que du moulé, J. J. ROUSS. Conf. V.
   Ils ont donné leur argent ou leur parole dans l'espoir de voir leur nom moulé, BACHAUMONT Mém. secrets, t. XXXIV, p. 232.
   La moulée, genre d'écriture. La ronde, la moulée.
   Terme d'architecture. Marches moulées, celles qui ont une moulure avec un filet au bord de leur giron.
   Ancien terme de draperie. Qui a une moulure.
   Les serges de Londres.... seront travaillées à trame moulée, et battues à quatre coups, Lett. pat. 21 août 1718.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • moule — 1. (mou l ) s. m. 1°   Matière creusée de manière à donner une forme précise à la cire, au métal, etc. qu on y verse liquide. Jeter en moule. Cela est fait au moule. Un moule à faire des balles de plomb, ou, simplement, un moule à balles. •   On… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Moule — may refer to: Le Moule, a commune in the French overseas département of Guadeloupe People Aaron Moule (born 1977), a former professional rugby league player Andy Moule (born 1977), a Welsh football midfielder C. F. D. Moule (1908–2007), an… …   Wikipedia

  • Moulé — Moulé …   Wikipedia

  • moule — de bois, Moles ligni. Moule, Forma. Plin. Le moule de quoy on fait des images de terre enlevées, Proplastice …   Thresor de la langue françoyse

  • moulé — Moulé, [moul]ée. part. Il a les significations de son verbe. Figure moulée. bois moulé. lettre moulée. sa lettre est aussi lisible que si elle estoit moulée. On dit prov. d Un homme simple, qui defere à l authorité de quelque livre que ce soit,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Moule — (m[=o]l), v. i. [OE. moulen. See {Mold}.] To contract mold; to grow moldy; to mold. [Obs.] [1913 Webster] Let us not moulen thus in idleness. Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • moule — [mo͞ol] n. 〚Fr〛 a mussel, esp. an edible variety * * * …   Universalium

  • moule — [mo͞ol] n. [Fr] a mussel, esp. an edible variety …   English World dictionary

  • moule — 1. moule [ mul ] n. m. • 1450; modle 1190; puis molle; du lat. modulus 1 ♦ Corps solide creusé et façonné, dans lequel on verse une substance liquide ou pâteuse qui, solidifiée, conserve la forme qu elle a prise dans la cavité. (XIIIe) Objet… …   Encyclopédie Universelle

  • moulé — 1. moule [ mul ] n. m. • 1450; modle 1190; puis molle; du lat. modulus 1 ♦ Corps solide creusé et façonné, dans lequel on verse une substance liquide ou pâteuse qui, solidifiée, conserve la forme qu elle a prise dans la cavité. (XIIIe) Objet… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”