moult
(la prononciation de ce mot est oubliée ; cependant il est probable qu'il se prononçait mou ; du moins c'est ainsi qu'il se prononce dans les localités où il est conservé, par exemple à Metz ; mais aujourd'hui, quand nous le rencontrons, nous faisons sentir l'l et le t) adv.
Vieux mot qui signifie beaucoup.
   Moult, quoique latin, était dans son temps d'un même mérite, et je ne vois pas par où beaucoup l'emporte sur lui, LA BRUY. XIV.
   Ce mot ne s'emploie guères que quand on veut imiter le style très ancien.
   Franc chevalier dont j'ai vu le courage, M'avez honni, m'avez désolé moult, Quand en champ clos occîtes le Morhoult [un autre chevalier tué par Tristan], CREUZÉ DE LESSER la Table ronde, ch. VI.
   Il est malheureux qu'on ait perdu ce mot, qui est si préférable à beaucoup.
   Xe s.
   Si fut Jonas propheta mult correcious, Fragm. de Valenc. p. 468.
   XIe s.
   Escuz [ils] ont gens de multes conoissances, Ch. de Rol. CCXXIII.
   XIIe s.
   [Je] N'en oi [entends] nului parler qui molt de bien n'en die, Sax. VII.
   XIIIe s.
   En icel jor en i avoit il moult poi de croisiés, VILLEH. XLI.
   Et de moult de sa gent fu li rois [qui s'était égaré] retrouvés, Berte, CXXI.
   Se tu as la voiz clere et saine, Tu ne dois mie querre essoine [excuse] De chanter, se l'on t'en semont ; Car bel chanter abelist mont, la Rose, 2216.
   Moult felon se drecent contre moi, Psautier, f° 9.
   XVe s.
   Il avoit affaire à moult de lieux, COMM. VI, 13.
   Provenç. molt, mout, mot, motz ; cat. molz ; esp. mucho ; port. mui, muito ; ital. molto ; du lat. multum. La plus vraisemblable des étymologies est celle de Freund, qui regarde moltum (archaïque) comme le participe d'un molere, augmenter, accumuler, qu'on retrouverait dans moles.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • moult — moult …   Dictionnaire des rimes

  • moult — [ mult ] adv. • mult Xe; lat. multum « beaucoup », cf. multitude ♦ Vx ou iron. Beaucoup, très. Raconter une histoire avec moult détails. ● moult adjectif invariable (latin multum) …   Encyclopédie Universelle

  • moult — Moult, C est beaucoup. Il vient de Multum Latin. Il est moult joyeux, Valde multumque laetus. L Italien dit de mesmes Molto, et l Espagnol Mucho, et Muy. Ce vocable estoit commun et fort usité envers les anciens, ce qu il n est pas à present, et… …   Thresor de la langue françoyse

  • Moult — País …   Wikipedia Español

  • moult — BrE molt AmE [məult US moult] v when a bird or animal moults, it loses feathers or hair so that new ones can grow >moult[i] n [U and C] …   Dictionary of contemporary English

  • Moult — (m[=o]lt), v. & n. See {Molt}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • moult — [ moult ] the British spelling of molt …   Usage of the words and phrases in modern English

  • moult — see MOLT (Cf. molt) …   Etymology dictionary

  • moult — is the spelling in BrE for the verb meaning ‘to shed feathers or hair etc.’ and for the corresponding noun. In AmE the spelling is molt …   Modern English usage

  • moult — MOULT. adv. Vieux mot qui n a plus d usage que dans le burlesque, & qui signifie Beaucoup, en grande quantité …   Dictionnaire de l'Académie française

  • moult — (US molt) ► VERB ▪ shed old feathers, hair, or skin, to make way for a new growth. ► NOUN ▪ a period of moulting. ORIGIN from Latin mutare to change : see MUTATE(Cf. ↑mutate) …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”