miroder
miroder ou mirauder
(mi-ro-dè ou mi-rôdé) v. a.
Ajuster, faire la toilette.
   [La Brinvilliers] monta seule et nu-pieds sur l'échelle et sur l'échafaud, et fut un quart d'heure mirodée [miraudée, édit. de Rouen], rasée, dressée et redressée par le bourreau : ce fut un grand murmure et une grande cruauté, SÉV. 22 juill. 1676.
   Sans doute de mirer. Au Mans, miroder, enjoliver une surface de lignes droites ou courbes, mirodeure, ligne droite ou courbe destinée à faire un ornement. Miroder paraît être aussi un mot de Rennes et des environs. Le patois normand a miroter, ajuster avec soin.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mirauder — (mi rô dé) Voy. miroder. miroder ou mirauder (mi ro dè ou mi rôdé) v. a. Ajuster, faire la toilette. •   [La Brinvilliers] monta seule et nu pieds sur l échelle et sur l échafaud, et fut un quart d heure mirodée [miraudée, édit. de Rouen], rasée …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • miroton — [ mirɔtɔ̃ ] n. m. • 1691; o. i. ♦ Bœuf bouilli coupé en tranches que l on cuisine avec des oignons, du lard, du vinaigre. Par appos. Du bœuf miroton. La formeMIRONTON, très fréquente, est fautive. ● miroton ou mironton nom masculin Plat de… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”