menacer


menacer
(me-na-sé. Le c prend une cédille devant a et o : menaçais, menaçons) v. a.
   Frapper de menace.
   Et, après que tous les partis furent abattus, il [le cardinal de Retz] sembla encore se soutenir seul, et seul encore menacer le favori victorieux [Mazarin] de ses tristes et intrépides regards, BOSSUET le Tellier..
   Jusqu'au dernier soupir vous m'osez menacer, RAC. Alex. V, 3.
   J'entends de toutes parts menacer ma patrie ; Je vois marcher contre elle une armée en furie, RAC. Iph. III, 4.
   Quand on le [Corneille] menaça d'une seconde critique sur la tragédie des Horaces semblable à celle du Cid, il répondit : Horace fut condamné par les duumvirs, mais il fut absous par le peuple, VOLT. Comm. Corn. Hor. préf..
   Ce tigre, encor farouche au sein de sa tendresse, Même en vous abordant, menaçait sa maîtresse, VOLT. Zaïre, V, 3.
   Menacer quelqu'un de quelque chose, le lui faire craindre.
   Nous verrons cet amour dont vous nous menacez, CORN. Tite et Bérén. IV, 3.
   Un conquérant qui menaçait tout le Nord de la servitude, BOSSUET Anne de Gonz..
   D'un sinistre avenir je menaçai ses jours, RAC. Iphig. V, 6.
   On peut dire aussi : menacer quelqu'un d'une personne.
   Et qui sait si Joad ne veut point en leur place [des rois de Juda] Substituer l'enfant dont le ciel vous menace ?, RAC. Ath. II, 6.
   Menacer, ayant une chose pour régime direct.
   Bien que.... mon père.... ....Et de verges souvent mes chansons menaçât, RÉGNIER Sat. IV.
   Ainsi tomba tout à coup la fureur des vents et des flots à la voix de Jésus-Christ, qui les menaçait, BOSSUET Ann. de Gonz..
   Les dieux.... Le bras déjà levé menaçaient mes refus, RAC. Iphig. I, 1.
   Nous partions, et déjà par mille cris de joie Nous menacions de loin les rivages de Troie, RAC. ib..
   Cet emploi est du langage poétique ou élevé ; car il y a là des personnifications ou des métonymies que le discours ordinaire n'admettrait pas.
   Absolument.
   Si sa main n'est armée, au moins son front menace, DU RYER Scév. IV, 6.
   Toi.... - Pulchérie : Ne menace point, je suis prête à mourir, CORN. Hér. V, 5.
   Quoique, sans menacer et sans avertir, elle [la mort] se fasse sentir tout entière dès le premier coup, elle trouve la princesse prête, BOSSUET Duch. d'Orl..
   La ville royale [Paris] s'émeut, et Rome même menace, BOSSUET le Tellier..
   Il se construit avec de et un infinitif.
   On me menace, Si je ne sors d'ici, de me bailler cent coups, MOL. Femm. sav. II, 6.
   Dieu même.... tant irrité contre nous, nous menace en sa colère d'abréger nos jours, BOSSUET Yolande de Monterby..
   Au moindre bruit qui court qu'un auteur les menace De jouer des bigots la trompeuse grimace, BOILEAU Disc. au roi..
   Il se construit avec que et le verbe suivant au conditionnel ou au futur.
   Ésope le menaça que ses mauvais traitements seraient sus, LA FONT. Vie d'Ésope..
   Il tâche de l'intimider, il la menace qu'on dira à l'audience qu'elle...., SÉV. à Guitaut, 23 janv. 1682.
   Je menace que, si ma fille est encore grosse et toujours grosse, je n'irai point les voir, SÉV. ib. 2 déc. 1671.
   Par antiphrase, dans le discours familier, faire espérer. Il y a longtemps que vous me menacez de venir dîner chez moi ; venez-y donc demain.
   Fig. Il se dit des choses qui semblent menacer comme font les personnes.
   Là, sur une charrette, une poutre branlante Vient menaçant de loin la foule qu'elle augmente, BOILEAU Sat. III.
   Tel qu'un roc suspendu menace, au haut d'un mont, La terre de sa chute et le ciel de son front, MASSON Helvét. III.
   Avec un nom de chose pour sujet, il se dit des choses qui sont à craindre.
   Pour garantir le public et sa propre conscience des maux dont les menaçait l'infirmité de son âge, BOSSUET le Tellier..
   Songez-vous aux malheurs qui nous menacent tous ?, RAC. Iphig. I, 2.
   Il s'est plaint d'un péril qui menaçait ses jours, RAC. Esth. II, 1.
   Rien ne menace tant d'une chute qu'une autorité qu'on pousse trop loin, FÉN. Tél. XXII.
   Être menacé de fièvre, d'apoplexie, dephthisie, etc. avoir à craindre d'être attaqué prochainement par une de ces maladies.
   On dit dans un sens analogue : être menacé d'une disgrâce, d'une banqueroute, etc.
   Menacer ruine, se dit d'un bâtiment qui est près de tomber.
   Une maison qu'il appelait son château et qui n'était, à parler proprement, qu'une masure, tant elle menaçait ruine de toutes parts !, LE SAGE Diable boit. ch. 19, dans POUGENS.
   Fig. Cet empire, cet établissement menace ruine.
   Fig. Menacer ruine, se dit aussi des personnes malades ou vieilles dont la fin paraît prochaine.
   Nous avons bien des confrères qui menacent ruine, l'abbé Alary, le président Hénault, Paradis de Moncrif, qui sera bientôt Moncrif de Paradis, D'ALEMB. Lett. à Voltaire, 25 janv. 1778.
   Il se construit, en cet emploi, avec de et un infinitif. Le choléra menaçait de gagner Paris.
   La discorde en ces lieux menace de s'accroître, BOILEAU Lutr. II.
   Fig. et poétiquement. Menacer le ciel, les cieux, se dit de certains objets fort élevés. Ces montagnes, ces arbres menacent le ciel.
   Se menacer, v. réfl. Faire des menaces l'un à l'autre.
   [Deux taureaux] à l'aspect l'un de l'autre embrasés, furieux, Déjà le front baissé, se menacent des yeux, BOILEAU Lutr. IV.
   Le fatal sacrifice est encor suspendu ; On se menace, on court, l'air gémit, le fer brille, RAC. Iph. V, 5.
   Tel menace qui tremble, ou tel menace qui a grand'peur, c'est-à-dire celui qui menace a souvent plus de peur que celui qu'il menace.
   Tel tremble qui menace, MAIRET Soliman, III, 13.
   XIIIe s.
   [La maison de Fortune] Menaçant tousjors trebuchance, la Rose, 6108.
   Manechié vivent, ce dist-on ; Il ne seroit mie raison Que mort soient li manecié, Bl. et Jehan, 3394.
   XVe s.
   Menacez vivent, et decollez meurent, LEROUX DE LINCY Prov. t. II, p. 345.
   XVIe s.
   Tenans pour tout certain que c'estoit signe de quelques grands malheurs dont les dieux menaçoient les humains, AMYOT Nicias, 42.
   Nous sommes menacez de tant de façons de mort...., MONT. I, 83.
   Il menaça de la tuer, mais elle...., MONT. I, 96.
   Veoir l'estat menaceant sa ruyne, MONT. IV, 165.
   M. de Sainct-Paul se logea aux fauxbourgs, et M. de Lamezan aussi, bien marris de ce qu'on ne les laissoit entrer, menaçants qu'une autrefois ils ne viendroient pas secourir la ville, MONTLUC V (éd. du Panthéon, p. 243)..
   Menace ; wallon, manesî ; Hainaut, menacher ; provenç. menassar ; <

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • menacer — [ mənase ] v. tr. <conjug. : 3> • 1380; menacier XIIe; lat. pop. °minaciare, de minaciæ→ menace 1 ♦ Chercher à intimider par des menaces. Menacer qqn de mort, lui faire des menaces de mort. « Des décrets qui menaçaient de peines de prison… …   Encyclopédie Universelle

  • menacer — Menacer, Minari, Eminari, Minas iactare, Minas proponere, Minitari. Menacer de faire du mal à quelqu un, Pericula alicui minari, Denuntiare periculum aut pestem alicui, atque malum. Menacer aucun en criant apres luy, Clamore ac minis aliquem… …   Thresor de la langue françoyse

  • menacer — Menacer. v. act. Faire des menaces. Il me menace. il m est venu menacer chez moy. menacer de l oeil. menacer de la main. il l a menacé avec la canne, avec le baston. il l a menacé de coups de baston. il l a menacé du baston. Il se met aussi… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Menacer — Men a*cer, n. One who menaces. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Menacer — The Menacer The Menacer is a lightgun created by Sega for the Mega Drive video game console in 1992, as a response to the Super Scope by Nintendo. The Menacer is made up of three sections which can be disassembled. Rather than being connected to… …   Wikipedia

  • Menacer — El Menacer es un bazooka inalámbrico creado por Sega para la consola Sega Mega Drive / Sega Genesis en 1992, como respuesta a la Super Scope de Nintendo. El Menacer está constituido por tres secciones desmontables. La sección principal si se usa… …   Wikipedia Español

  • MENACER — v. a. Faire des menaces. Il me menace. Il m est venu menacer chez moi. Menacer quelqu un de l oeil, de la main. Menacer avec la canne. Il l a menacé de coups de bâton. Il l a menacé du bâton. Il l a menacé de le faire périr sous le bâton. On l… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MENACER — v. tr. Faire des menaces. Il est venu me menacer chez moi. Menacer quelqu’un de l’oeil, de la main. Menacer avec une canne. Absolument, Il jure, il menace. Il signifie, par extension, Pronostiquer, faire craindre quelque malheur, quelque accident …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • menacer — vt. akovintâr (Ste Foy) ; MèNASSÎ (Albanais.001b.PPA., Saxel.002 | 001a, Annecy.003, Thônes, COD.), menaché (Giettaz, Table), minh achê (Peisey.187), mnafî (Gruffy), mnaaché (Montagny Bozel), mnachî (Compôte Bauges, Cordon.083), mènaché (Aix.017 …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • menacer — See menace. * * * …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.