manié


manié
manié, ée
(ma-ni-é, ée) part. passé de manier.
   Pris avec la main. Des étoffes maniées plusieurs fois.
   Fig.
   Sur les matières les moins maniées par le gros des savants, il y a toujours un petit nombre de gens à craindre et qui n'attendent qu'un sujet de censure même léger, FONTEN. Delisle..
   Telle est la destinée des sciences maniées par un petit nombre de personnes ; l'utilité de leur progrès est invisible à la plupart du monde, FONTEN. Util. des math. Préface.
   Dont on se sert avec la main. Une arme bien maniée.
   Mis en oeuvre.
   Il [Bourdaloue] a pris le prince [le père du grand Condé] dans ses points de vue avantageux ; et, comme son retour à la religion a fait un grand effet pour les catholiques, cet endroit manié par le P. Bourdaloue a composé le plus beau et le plus chrétien panégyrique qui ait jamais été prononcé, SÉV. 15 déc. 1683.
   Que ses discours [de l'auteur comique], partout fertiles en bons mots, Soient pleins de passions finement maniées, BOILEAU Art p. III.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Manie — Manie …   Deutsch Wörterbuch

  • MANIE — Du mot grec mania , qui signifie «folie furieuse», l’ancienne médecine avait fait le nom technique de la folie en général (les modernes en ont tiré les composés mégalomanie, érotomanie, kleptomanie, etc.). Dans la langue commune, la notion… …   Encyclopédie Universelle

  • manie — 1. (ma nie) s. f. 1°   Égarement d esprit. •   Depuis que parmi nous leurs brutales manies [des sectaires] Ne causent que des pleurs, MALH. II, 12. •   Maudite ambition, détestable manie, CORN. Cid, II, 3. •   Ainsi sans m aveugler d une vaine… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • manie — MANÍE, manii, s.f. 1. Boală mintală manifestată prin euforie, stare de excitaţie psihomotorie, logoree, halucinaţii, incoerenţă a gândirii etc.; p.ext. idee fixă care preocupă pe cineva. 2. (Cu sens atenuat) Preocupare exagerată pentru ceva;… …   Dicționar Român

  • mânie — MÂNÍE, mânii, s.f. 1. Izbucnire de iritare violentă, dar trecătoare, împotriva cuiva sau a ceva; furie, supărare mare. ♢ loc. adj. Iute (sau grabnic, rău) la mânie = care se înfurie uşor; irascibil. ♦ Necaz, ciudă. 2. (pop.; adesea determinat… …   Dicționar Român

  • Manie —   Village   …   Wikipedia

  • manie — MANIE. s. f. Fureur. Quand cette manie le tient. il l aime jusqu à la manie. l envie qui porte à faire des vers est une douce, une agreable manie …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Manie — Sf Besessenheit erw. fremd. Erkennbar fremd (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. mania Wut , dieses aus gr. manía Raserei, Wahnsinn, Wut, Tollheit , zu gr. maínesthai rasen , gr. maínein rasend machen , weiter zu ig. * men denken, erinnern . Als …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • manie — ma nie , n. [F. See {Mania}.] Mania; insanity. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Manie — (v. gr. Manĭa), 1) Tobsucht, Raserei, Wuth, s.u. Geisteskrankheiten C); M. sine delirio,[831] s. ebd. E); Manĭcus, ein Tobsüchtiger; 2) heftige, unwiderstehliche Neigung zu etwas; dann auch mit Zusammensetzungen, Bibliomanie u.a …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.