accolé
accolé, lée
(a-ko-lé, lée)
   Part. passé. Qui reçoit une embrassade.
   Environné, accolé, entraîné de part et d'autre, je fus poussé à travers ce vaste appartement, SAINT-SIMON 272, 175.
   Adj. Joint, réuni, mis ensemble. Ces deux noms accolés.
   En termes de blason, se dit des animaux qui ont des colliers ou des couronnes passés au cou ; des choses entremêlées à d'autres ; de deux écus qui sont joints ensemble ; des fusées, des losanges qui se touchent par leurs angles sans remplir l'écu.
   Mlle de Malause portait les armes de Bourbon, qui choqueraient le roi accolées avec les siennes [de Pontchartrain], SAINT-SIMON 44, 5.
   En jardinage, attaché à l'espalier, aux échalas. Sarments accolés.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accolé — accolé, ée adj. étroitement joint à. Grange accolée à une ferme …   Encyclopédie Universelle

  • être accolé — ● être accolé verbe passif En parlant des meubles héraldiques, être placés à côté l un de l autre et se touchant …   Encyclopédie Universelle

  • ccole — accole …   Dictionnaire des rimes

  • ccolé — accolé …   Dictionnaire des rimes

  • olé — accolé affolé alcoolé alvéolée angolais auréolé bariolé beaujolais bolée bricolé cabriolai cajolé cambriolé casserolée collé collée congolais consolé contrecollé contrôlé crollé demi volée déboussolé décollé dégringolé désolé encollé enjôlé… …   Dictionnaire des rimes

  • accoler — [ akɔle ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XIe; de col « cou », p. ê. lat. pop. °accollare I ♦ Vx Embrasser en jetant les bras autour du cou. ⇒ accolade. Fig. et littér. Pronom. « Deux noirs papillons qui s accolent » (Colette). II ♦ Mod …   Encyclopédie Universelle

  • -age — ⇒ AGE, suff. Suff. formateur de subst. d action ou de subst. à valeur coll. I. [Avec des bases verbales] Les dérivés expriment l action; plus rarement le sujet, le moyen, le résultat, le lieu de l action; age s accole le plus souvent à des verbes …   Encyclopédie Universelle

  • -able — ♦ Élément, du lat. abilis, signifiant « qui peut être » (récupérable, ministrable) ou moins souvent « qui donne », « enclin à » (secourable, pitoyable). able Suffixe, du lat. abilis, qui peut être (ex. faisable, mangeable) ou enclin à être ( …   Encyclopédie Universelle

  • -ible — Suffixe, du lat. ibilis, qui exprime la possibilité d être (lisible, qui peut être lu) et qui sert à former des adjectifs. ⇒ ABLE, IBLE, UBLE, suff. Sert à former des adj. à partir de verbes, exprime la possibilité. I. Suffixe formateur d… …   Encyclopédie Universelle

  • -uble — ⇒ ABLE, IBLE, UBLE, suff. Sert à former des adj. à partir de verbes, exprime la possibilité. I. Suffixe formateur d adjectifs à partir de verbes transitifs directs et exprimant la possibilité passive (« que l on peut » + infinitif) On observera… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”