losange


losange
(lo-zan-j') s. f.
   Terme de blason. Meuble de l'écu, qui diffère de la fusée en ce que celle-ci est plus resserrée au milieu et moins aiguë aux bouts. Les filles portent les armes de leurs pères, sans autre différence que celle de l'écusson, qui est en losange.
   Parallélogramme dont les quatre côtés sont égaux sans que les angles soient droits.
   Terme de plain-chant. Note figurée en losange et qui vaut la moitié de la carrée ou brève ; la losange est donc une semi-brève.
   Quelques copistes.... ont adopté une autre figure qu'ils ont nommée rhomboïde et qui, en certains cas, disent-ils, a un peu moins de durée que la carrée et un peu plus que la losange, LA FAGE Cours complet de plain-chant, n° 205.
   Adjectivement. Dans la gravure en taille douce, les tailles forment des figures qui sont dites plus ou moins losanges, suivant qu'elles sont plus ou moins obliques les unes à l'égard des autres.
   Dans la gravure losange, les tailles dominantes qui établissent les formes, les ombres ou les demi-teintes, se croisent obliquement, DIDEROT Salon de 1765, Oeuvres, t. XIII, p. 357.
   Les géomètres donnent constamment à ce mot le genre masculin, et l'Académie en fait autant au mot rhombe : Le losange est un rhombe. Une corde sonore qui vibre avec rapidité paraît un losange, CONDORCET, d'Arci. Chateaubriand a suivi cet exemple : La nue se déchire, et l'éclair trace un rapide losange de feu, Atala. Le genre féminin est le genre ancien ; mais le masculin a pris pied par l'usage.
   XIVe s.
   Pour avoir faict deux chaieres et couvert par dessus de lozenges et armoié des armes du roi, Hist. litt. de la France, t. XXIV, p. 650.
   Coulé en l'estamine, puis fait au fer de la paelle [poile] et après trenchié par losenges, Ménagier, II, 5.
   Soient icelles losenges mises ou plat, ib..
   Chasuble de narcisse ynde dont l'orfroiz est à aigles d'or et à losenges blanches, DU CANGE losengina..
   XVe s.
   Ung mestier d'yvyerre [ivoire] à lozenges blanches et roges, Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 355.
   XVIe s.
   Moulleures, lozenges, frize et cornise, Bibl. de l'École des chartes, 4e série, t. III, p. 63.
   Berry, osange. Origine incertaine. Scheler, d'après Gachet, pense que ce mot n'est pas autre que l'ancien français losange, louange, flatterie, qui est une autre forme de louange ; voici comme il déduit : jadis les armes des familles étaient encadrées dans des rhombes ; on aura dit que ces armoiries, destinées à exalter les seigneurs par des allégories, étaient des losanges ou louanges ; puis le nom de losange aura passé à l'encadrement même. Cela est ingénieux, probable même, car le sens du blason est le premier et le plus ancien ; mais il faudrait quelque intermédiaire pour le rendre sûr.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   LOSANGE. Ajoutez :
   Terme de lapidaire.
   Losanges ou plats, facettes qui viennent à la suite des dentelles et qui s'y trouvent conjointes, dans la taille des pierres fines, CHRITEN Art du lapidaire, p. 28.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • losange — [ lɔzɑ̃ʒ ] n. m. • 1294; losenge v. 1230 au sens 3; n. f. jusqu au XVIIIe; o. i., p. ê. du gaul. °lausa « pierre plate » 1 ♦ Blas. Meuble de l écu, figurant le fer de lance. Le losange diffère de la macle en ce qu il est plein. Forme de l écu.… …   Encyclopédie Universelle

  • losangé — losange [ lɔzɑ̃ʒ ] n. m. • 1294; losenge v. 1230 au sens 3; n. f. jusqu au XVIIIe; o. i., p. ê. du gaul. °lausa « pierre plate » 1 ♦ Blas. Meuble de l écu, figurant le fer de lance. Le losange diffère de la macle en ce qu il est plein. Forme de l …   Encyclopédie Universelle

  • losangé — losangé, ée (lo zan jé, jée) adj. Distribué en losanges.    Terme de blason. Écu losangé, écu qui a la forme d une losange.    Se dit aussi d un écu couvert tout entier de losanges, ou des pièces qui sont garnies de cette manière. HISTORIQUE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • losange — LOSANGE. s. f. Figure à quatre costez egaux ayant deux angles aigus, & deux autres obtus. Cela est taillé en losange. il porte en ses armes trois losanges. vitre en losange. ils ont cassé trois losanges …   Dictionnaire de l'Académie française

  • losangé — Losangé. Termes d armoiries. Porter losangé de &c. Quand le champ de l escu est tranché en losanges. Il porte losangé d or & d azur …   Dictionnaire de l'Académie française

  • losange — (Del fr. losange). m. Figura de rombo colocado de suerte que uno de los ángulos agudos quede por pie y su opuesto por cabeza …   Diccionario de la lengua española

  • Losange — Los ange, n. See {Lozenge}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Losange — Dans un espace affine euclidien, un losange, anciennement appelé rhombe, est un parallélogramme ayant deux côtés consécutifs de même longueur. Deux losanges. La figure de gauche montre que les quatre côtés ont même longueur. La figure de droite… …   Wikipédia en Français

  • Losange — Ejemplo de losange. Un losange (◊) es una forma de rombo. No existe una definición estricta de losange, y a veces es utilizada simplemente como sinónimo (del francés losange) de rombo. Por lo general, losange hace referencia a un rombo esbelto un …   Wikipedia Español

  • losange — ► sustantivo masculino 1 Figura de rombo colocado de manera que uno de los ángulos quede por pie y su opuesto por cabeza. 2 HERÁLDICA Escudo o pieza heráldica en forma de rombo que simboliza la punta de la lanza. SINÓNIMO lisonja * * * losange… …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.