accointance
(a-koin-tan-s') s. f.
   Fréquentation et familiarité.
   Lors de faire accointance, LAFONT. Contes, Fér..
   Je suis bien aise, en vérité, De cette honorable accointance, VOLT. Épît. XIII.
   Elles n'évitaient pas avec moins de soin l'accointance des petits habitants, BERN. DE ST-P. Paul et Virg..
   Liaison entre deux personnes de sexe différent. Il a eu des accointances avec cette femme.
   XIIe s.
   [Son beau visage] Par quoi mes cuers se mit en l'acointance, Couci, XVII.
   Dolente, sans conseil, mar [je] vi onques le jour, Que premier [je] vi d'Ugon l'acointance et l'amour, Romanc. 32.
   XIIIe s.
   Miex aim morir recordans ses beautés Et son grant sens et sa belle acointance, R. DE NAV. 29.
   Por ce [il] amoit moult l'acointance De richesse et la bienvoillance, la Rose, 1125.
   Ainsi va des amis poissans ; Douz est à lor mescognoissans Lor service et lor acointance Par le defaut d'experience, ib. 18781.
   J'aimeroie mieux l'acointance Cent mille tans du roi de France Que d'ung povre, par nostre Dame !, ib. 11433.
   XVe s.
   Je te feray avoir d'eulx accointance ; Là trouverons de tous biens habondance, CH. D'ORL. I.
   Nonobstant qu'il n'eust onques à lui guere d'acointance, Bouciq. I, 15.
   Et il [mon gosier] ne peut durer s'il n'a de l'acointance Avec eux [les vins] ses voisins, BASSEL. 28.
   Plusieurs femmes d'estat dont autreffois il avoit eu grant privaulté et grant accointance, COMM. III, 7.
   Le dit prince de Salerne fut à Venise, parce qu'il y avoit grant accointance, COMM. VII, 1.
   Après plusieurs paroles d'accointance, le bon homme..., L. XI Nouv. 24.
   Celle dont il desiroit l'accointance et la jouissance, L. XI ib..
   XVIe s.
   Celui là est certes bien indigne de son accointance [de la vertu], qui...., MONT. I, 70.
   On trouve facilement des hommes propres à une superficielle accointance, MONT. I, 217.
   Elle eut l'accointance de plusieurs grands personnages de la Grece, AMYOT Pér. 46.
   Accointer ; provenç. accoindansa

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accointance — [ akwɛ̃tɑ̃s ] n. f. • 1170; a. fr. accointer; lat. pop. °accognitare, de cognitus « connu » 1 ♦ Vieilli Liaison familière. ⇒ fréquentation, lien. 2 ♦ Loc. AVOIR DES ACCOINTANCES (dans un milieu) :avoir des relations, des amis. « Il avait des… …   Encyclopédie Universelle

  • accointance — ACCOINTANCE. s. f. Habitude, familiarité, communication. Je ne veux point d accointance avec luy. Il est vieux …   Dictionnaire de l'Académie française

  • accointance — f. penac. et familiarité qu on a les uns avec les autres, Familiaritas, Consuetudo, Consortium …   Thresor de la langue françoyse

  • ACCOINTANCE — s. f. Habitude, familiarité, communication. Il se dit surtout d Une liaison entre deux personnes de sexe différent. Je ne veux point d accointance avec lui. Il a eu accointance avec cette femme. Elle a eu des accointances avec lui. Il est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ACCOINTANCE — n. f. Fréquentation, liaison familière. Je ne veux point d’accointance avec lui. Il a eu accointance avec cette femme. Elle a eu des accointances avec lui …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tance — accointance admittance assistance auto inductance autosubsistance becquetance bectance bouffetance capacitance circonstance concomitance conductance consistance constance cuistance distance inconsistance insistance instance jactance laitance… …   Dictionnaire des rimes

  • accointement — ⇒ACCOINTEMENT, subst. masc. A. Commerce, fréquentation (cf. accointance I) : • 1. Et son travail est toujours une eau courante. Et sa prière, je le sais, est toujours une eau courante. Singulier peuple, il faut, dit Dieu, qu il y ait eu quelque… …   Encyclopédie Universelle

  • RELATION — Le concept de relation apparaît comme l’un des concepts fondamentaux du discours rationnel. Il semble lié à la pratique de l’analyse, qui constitue elle même l’un des aspects essentiels de la démarche discursive. L’analyse décompose les unités… …   Encyclopédie Universelle

  • attache — [ ataʃ ] n. f. • 1155 sens II; de attacher I ♦ (mil. XVIe) Vx Action d attacher, de retenir par un lien quelconque. Mod. (dans des expr.) Système d attache. Point d attache d un muscle, d un ligament. ⇒ insertion. Chien à l attache …   Encyclopédie Universelle

  • attaché — attache [ ataʃ ] n. f. • 1155 sens II; de attacher I ♦ (mil. XVIe) Vx Action d attacher, de retenir par un lien quelconque. Mod. (dans des expr.) Système d attache. Point d attache d un muscle, d un ligament. ⇒ …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”