accointable
(entrée créée par le supplément)
(a-koin-ta-bl') adj.
Susceptible d'être accointé, abordable.
   XIIIe s.
   À luy se tint ung jouvencel Accointable, très gent et bel, Rose, V. 1242.
   XVe s.
   Les gentilshommes d'Angleterre sont peu courtois, traittables et accointables, FROISS. Chr. t. IV, c. 61.
   XVIe s.
   Si estoient les capitaines d'Othon plus accointables et plus gracieux à traicter et parler aux villes et aux hommes privez et particuliers, que n'estoient pas ceulx de Vitellius, AMYOT Othon, 10.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accointable — ⇒ACCOINTABLE, adj. [En parlant d une pers.] Qui peut être aisément accointé. Rem. Ac. Compl. 1842 indique que le mot appartient au vx lang.; LITTRÉ et QUILLET 1965 mentionnent le mot, sans notation styl. partic. Son emploi a les mêmes… …   Encyclopédie Universelle

  • accointable — Accointable, com. penac. Aisé à hanter et estre fait amy, Pronus, Facilis ad conciliandum, Ad amicitiam ineundam …   Thresor de la langue françoyse

  • accointer — ⇒ACCOINTER, verbe trans. A. Emploi pronom. S accointer. Littér., fam. Se lier familièrement avec. 1. S accointer avec quelqu un : • 1. Delisle de Sales. Flins. Vie d un homme de lettres. Paris, juin 1821. Madame de Farcy s était accointée, je ne… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”