l


l
(èl) s. f. et, dans la nouvelle épellation, L (le), s. m.
Lettre consonne, la douzième de l'alphabet.
   LL double, quand elle est précédée d'un i, se prononce mouillée, comme dans paille, bouteille, fille, etc. ; il faut se garder de confondre cette prononciation, comme font plusieurs, avec celle de l'y grec, et de dire pa-ye, bou-tè-ye, fi-ye. L se prononce comme ll dans certains mots, par exemple : péril.
   L, initiale du mot Louis, se trouve sur les monnaies des rois de France qui ont porté ce nom.
   L, dans les chiffres romains, est le signe numérique de 50. XL fait 40. Surmontée d'une ligne horizontale, L ( avec un tiret au-dessus) vaut 50 000.
   L est la marque de la monnaie frappée à Bayonne.
   XIIIe s.
   Lettre, langage, loi ensemble Senefie L, ce me semble ; L est mout longue, de haut pris, Senefiance de l'ABC, JUBINAL t. II, 280.
   XVIe s.
   Considérons ces deux lettres que les uns appellent mignardes, les autres molles, l et n [il s'agit de ll mouillées et de gn], PASQUIER Lettres, t. I, p. 138.
   Latin, l ; le grec, pris de l'alphabet phénicien.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.