intention
(in-tan-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
   Action de tendre, d'appliquer ; usité seulement, en ce sens, dans cette locution chirurgicale : réunir une plaie par première intention, en rapprocher les bords de manière à empêcher la suppuration ; réunir une plaie par seconde intention, la laisser suppurer et n'en rapprocher les bords qu'après la suppuration.
   Fig. Action de tendre l'esprit, et, par suite, mouvement de l'âme par lequel on tend à quelque fin.
   Vous paraissiez plus ferme en vos intentions, CORN. Cinna, III, 2.
   Ce qui passe à vos yeux pour une perfidie, Cache une intention fort noble et fort hardie, CORN. Hérac. IV, 6.
   Si l'on se pare sans mauvaise intention, PASC. Prov. IX..
   Je vous excusai fort sur votre intention ; Je voulus de votre âme être la caution, MOL. Mis. III, 5.
   C'est bien contre mon intention, SÉV. 360.
   Que peut-on faire à ces sortes de malheurs, mon pauvre monsieur ? peut-être connaissez-vous le chagrin d'avoir de bonnes intentions sans les exécuter, SÉV. Lett. à Moulceau, 25 oct. 1686.
   Comme le christianisme a pris naissance de la croix, ce sont aussi les malheurs qui le fortifient ; là on expie ses péchés, là on épure ses intentions, BOSSUET Reine d'Anglet..
   L'intention, c'est le regard de l'âme, BOSSUET Médit. sur les Évang. Sermon sur la montagne, 29e jour..
   Le premier tribunal où il monta fut celui de sa conscience, pour y sonder le fond de ses intentions, FLÉCH. Lamoignon..
   Il méprisa souvent les bruits du vulgaire, et même, se renfermant dans ses bonnes intentions, il lui abandonna les apparences, FLÉCH. ib..
   Pourquoi juger si mal de son intention ?, RAC. Esth. III, 1.
   La pauvre Brice n'avait aucune mauvaise intention, HAMILT. Gramm. 8.
   Toutes questions qui étaient assez dures, et pourtant faites avec la meilleure intention du monde, MARIVAUX Pays. parv. 4e part..
   J'ai de bonnes intentions pour vous, ma chère enfant, soyez-en persuadée, MARIVAUX, Marianne, 6e part L'intention doit au moins faire excuser l'action, D'ALEMB. Lett. au roi de Prusse, 28 nov. 1777.
   D'intention, en se joignant par l'intention. Nous sommes d'intention avec vous dans tout ce que vous faites.
   Terme de théologie. Intention actuelle ou intention extérieure, celle qui accompagne l'action. L'intention extérieure suffit pour la validité des sacrements.
   Terme de dévotion. Diriger ou dresser son intention, rapporter ses actions, ses vues à une fin déterminée, et ordinairement à une bonne fin.
   On dit dans un sens analogue : direction d'intention ou de l'intention
   Terme de casuiste. Direction d'intention, manière de sauver ce qu'il y a de mauvais dans un discours, dans une action, en portant l'intention sur ce que ce discours, cette action enferme d'irrépréhensible.
   Et de rectifier le mal de l'action Avec la pureté de notre intention, MOL. Tart. IV, 6.
   Sachez que ce principe merveilleux est notre grande méthode de diriger l'intention dont l'importance est telle dans notre morale, que j'oserai quasi la comparer à la doctrine de la probabilité.... lorsque je vous ai fait entendre comment les valets peuvent faire en conscience de certains messages fâcheux, n'avez-vous pas pris garde que c'était seulement en détournant leur intention du mal dont ils sont les entremetteurs pour la porter au gain qui leur en revient ? voilà ce que c'est que diriger l'intention ....quand on n'est pas dans cette malheureuse disposition [pécher pour pécher], alors nous essayons de mettre en pratique notre méthode, de diriger l'intention, qui consiste à se proposer pour fin de ses actions un objet permis, PASC. Prov. 7.
   Voilà par où nos pères ont trouvé moyen de permettre les violences qu'on pratique en défendant son honneur, car il n'y a qu'à détourner son intention du désir de vengeance qui est criminel, pour la porter au désir de défendre son honneur, qui est permis selon nos pères, PASC. ib..
   Montrez-moi avec toute cette direction d'intention qu'il soit permis de se battre en duel, PASC. ib..
   Particulièrement. Volonté, surtout quand il s'agit de celui qui a supériorité, autorité. L'intention de votre père est que vous partiez. Le roi lui a fait savoir ses intentions. Les intentions du testateur furent scrupuleusement remplies.
   En un sens restreint, d'ailleurs peu usité. Inclination, amour.
   Si quelque intention le pressait pour Lucile, MOL. Dép. am. III, 8.
   À l'intention de, par destination pour.
   Je crois que tout le monde s'y trouve [dans un livre de Nicole] ; pour moi, je crois qu'il a été fait à mon intention : j'espère aussi d'en profiter, SÉV. 7 oct. 1671.
   Dans une fête qui n'était pas à son intention, HAMILTON Gramm. 6.
   Chez les Sibériens on tue les prêtres pour les envoyer prier dans l'autre monde à l'intention du peuple, VOLT. Diction. philos. Fanatisme..
   Faire des prières, donner des aumônes, dire la messe, etc. à l'intention de quelqu'un, faire ces choses dans le dessein qu'elles lui servent devant Dieu.
   Je m'en vais dire la messe à son intention, BOSSUET Lett. abb 107.
   À bonne intention, avec l'intention d'être utile, de plaire, etc.
   Ils [Bucer et Melanchthon] passent par-dessus beaucoup de choses, et n'appréhendent point ces ambiguïtés ; ils le font à bonne intention, BOSSUET Var. 4.
   À mauvaise intention, avec le dessein de nuire.
   En intention de ou que, avec la volonté de.
   Mazarin tient fort le parti de M. d'Épernon, en intention que le duc de la Valette, son fils, épousera une des Mazarinettes, GUI PATIN Lett. t. II, p. 16.
   Ptolémée s'embarqua avec ces précieuses dépouilles en intention de les faire couler à fond, Exil de Cicéron, dans DESFONTAINES.
   Sans intention, sans avoir l'intention de. Si les coups portés ou les blessures faites volontairement, mais sans intention de donner la mort, l'ont pourtant occasionnée, le coupable sera puni de la peine des travaux forcés à temps, Code pénal, art. 309.
   Terme de musique. Se dit dans le sens de motif. L'intention de cet air.
   Un air de première intention, un air produit tout entier par une inspiration immédiate.
   Terme de scolastique. Extrême tension, extrême intensité.
   Il [Dieu] est l'être infini, par intention, comme dit l'école, et non par collection, FÉN. Exist. II, 2, Ce que c'est que Dieu..
   Intention première, action de l'esprit qui se porte directement sur l'objet et l'appréhende intuitivement. Intention seconde, celle de l'esprit qui, réfléchissant sur la connaissance première, s'en forme une notion moins immédiate ou plutôt dérivée. Ainsi homme est un terme de première intention ; et ce qui convient à l'homme, comme d'être espèce, d'être au nominatif, etc. est de seconde intention.
PROVERBES
   L'enfer est pavé de bonnes intentions, c'est-à-dire qu'il y a beaucoup de bonnes intentions, mais qu'elles deviennent inutiles, parce qu'on ne les mène pas à fin.
   L'intention est réputée pour le fait, c'est-à-dire qu'en certains cas avoir voulu une chose vaut autant, en bien ou en mal, que l'avoir faite.
   Comme on dit : il a intention de partir, et il a l'intention de partir, des grammairiens ont cherché à spécifier la nuance, remarquant que, dans la première locution, on désigne seulement une intention générale, et dans la seconde une intention particulière. Mais, tout bien considéré, il y a non pas une différence de signification, mais seulement une différence de syntaxe : avoir intention, par la suppression de l'article, devient une sorte de mot composé ; tandis que avoir l'intention conserve la séparation des mots.
   XIIe s.
   Et quant j'ai mis en li [elle] m'entencion, Couci, II.
   [Moi] qui servi et prié Longuement ai en bone intencion, ib. VII.
   Car c'est adès toute m'ententions, Dame, de vous honorer et servir, ib. XIII.
   Car je forfis en bone intencion, ib. XX.
   XIIIe s.
   Et croient [les Bédouins] que quant l'homme meurt pour son seigneur, ou en aucune bone entencion, que l'ame d'eulx en va en meilleur corps et en plus aaise que devant, JOINV. 229.
   XIVe s.
   En intention de boire, DU CANGE arantagium..
   XVe s.
   Et leur dit son intention et le grand desir qu'il avoit de la feste entreprendre, FROISS. I, I, 213.
   .... Vray amant Qui, de cueur et d'intencion, Sert amour sans condicion, CH. D'ORL. Ball. 43.
   XVIe s.
   Ponocrates, pour le sejourner de ceste vehemente intention des espritz...., RABEL. Garg. I, 24.
   Il meit les enfans dans une auge, et s'en alla vers la riviere en intention de les jetter dedans, AMYOT Rom. 4.
   Respondre des intentions de quelqu'un, MONT. I, 103.
   On n'a pas exempté d'ambition l'intention de Pompeius au gouvernement des affaires, MONT. IV, 62.
   Les os se reprennent, non toutesfois proprement, c'est à dire selon la premiere intention, ains selon la seconde ; la premiere intention est, quand les parties divisées se reunissent ensemble, comme elles estoient auparavant, sans moyen de substance d'autre genre ou espece, PARÉ VII, 4.
   La douleur se doit appaiser selon l'intention [intensité] et remission d'icelle, PARÉ IX, 9.
   En la cure des luxations faut observer cinq intentions ou respects, PARÉ XIV, 6.
   Provenç. entencio, entensio ; espagn. intencion ; ital. intenzione ; du lat. intentionem, action de tendre, tension, application, volonté, d'intensum, supin d'intendere, être attentif, vouloir (voy. entendre).
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
INTENTION. Ajoutez :
   Intention de messe.
   On donne le nom d'intentions de messes aux messes que les fidèles veulent faire célébrer à telle ou telle intention, et pour lesquelles ils payent des honoraires convenus, Gaz. des Trib. 7 mars 1875, p. 233, 3e col..
   En intention de, avec l'intention de.
   En quoi serait estimable celui qui fait plaisir, s'il ne le fait qu'en intention de le prêter ?, MALH. Lexique, éd. L. Lalanne..
   En cette intention que, avec l'intention que.
   Socrate.... fut trente jours prisonnier, attendant la mort..., non pas en cette intention que tout était possible et qu'en si long espace de temps il y avait place pour beaucoup d'espérances, mais pour se conformer aux lois, MALH. ib..

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intention — [ ɛ̃tɑ̃sjɔ̃ ] n. f. • 1190; lat. intentio 1 ♦ Fait de se proposer un certain but. ⇒ dessein, idée, projet. Intention et action, et passage à l acte. ♢ Dr. Volonté consciente de commettre un fait prohibé par la loi. Commettre un acte avec l… …   Encyclopédie Universelle

  • Intention — • An act of the will by which that faculty efficaciously desires to reach an end by employing the means Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Intention     Intention      …   Catholic encyclopedia

  • intention — INTENTION. s. f. Dessein, mouvement de l ame par lequel on tend, on vise à quelque fin. Bonne intention. mauvaise intention. droite, loüable intention. il a intention, l intention de faire quelque chose. mon intention n estoit pas de vous… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • intention — in·ten·tion /in ten chən/ n: something intended: intent the intention of the testator ◇ Intent is more commonly used than intention when speaking technically esp. about the criminal and tort concepts of intent (senses 1a and 1b). Merriam… …   Law dictionary

  • Intention — In*ten tion, n. [F. intention, L. intentio. See {Intend}, and cf. {Intension}.] [1913 Webster] 1. A stretching or bending of the mind toward an object; closeness of application; fixedness of attention; earnestness. [1913 Webster] Intention is… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • intention — intention, intent, purpose, design, aim, end, object, objective, goal are comparable when meaning what one proposes to accomplish or to attain by doing or making something, in distinction from what prompts one (the motive), or from the activity… …   New Dictionary of Synonyms

  • intention — is followed either by of + verbal noun or by a to infinitive, the first of these being somewhat more common and the second influenced by the verb intend: • I have no intention no present intention of standing for Parliament Harold Macmillan, 1979 …   Modern English usage

  • Intention — Sf Absicht, Bestreben per. Wortschatz fremd. Erkennbar fremd (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. intentio ( ōnis), einem Abstraktum zu l. intendere (intentum) hinwenden, anschicken, sein Streben auf etwas richten , zu l. tendere (tentum,… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • intention — [in ten′shən] n. [ME entencioun < OFr entencion < L intentio < pp. of intendere] 1. the act or fact of intending; determination to do a specified thing or act in a specified manner 2. a) anything intended or planned; aim, end, or purpose …   English World dictionary

  • Intention — (v. lat.), Absicht, Zweck; daher Intentioniren, beabsichtigen. Intentionalismus, Glaube, daß der Zweck (Intention) die Mittel heilige. Intentionalität, Absichtlichkeit …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Intention — (lat.), Absicht, Vorhaben, Zweck (nicht zu verwechseln mit Intension, s. d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”