intendant
(in-tan-dan) s. m.
   Celui qui est chargé de l'administration de quelque affaire.
   Son maître [de Joseph], qui voyait bien que Dieu était avec lui, le prit en affection ; il le fit intendant de sa maison, et il se reposa absolument sur lui du soin de toutes ses affaires, ROLLIN Traité des Ét. V, II, 1.
   Autrefois, fonctionnaire qui était à la tête de l'administration des provinces, nommé aussi intendant de justice, police et finances, et encore commissaire départi ; sous Richelieu et par suite de l'édit de mai 1635, il y eut une création particulière de présidents, intendants et trésoriers de France, qui furent l'origine des intendants de justice, police et finances. Intendant du Languedoc.
   En ce temps, Michel le Tellier, encore maître des requêtes, était intendant de justice en Piémont, BOSSUET le Tellier..
   Jamais homme ne fut si intendant que celui-là [Voysin], et ne le demeura si parfaitement toute sa vie, SAINT-SIMON 236, 143.
   Intendant du commerce, titre de certains commissaires créés par le roi en 1724 pour l'inspection des affaires commerciales ; ils furent supprimés en 1774 et rétablis en 1777.
   Intendant de la marine, fonctionnaire qui administrait un des départements maritimes de France, comme les préfets maritimes.
   Intendant de l'amirauté, fonctionnaire qui administrait la marine sous l'amiral de France.
   Fonctionnaire qui surveille et dirige un service public ou un grand établissement. Intendant de la marine. Intendant des bâtiments.
   Il [Lenôtre] était intendant des bâtiments, et logeait aux Tuileries ; il avait soin du jardin, qui est de lui, et du palais, SAINT-SIMON 78, 19.
   Intendants militaires, délégués du ministère de la guerre pour tout ce qui concerne l'administration de la guerre.
   Celui qui gère les affaires d'une personne riche, d'une grande maison. Un intendant probe.
   Un intendant ? qu'est-ce que cette chose ? Je définis cet être un animal Qui, comme on dit, sait pêcher en eau trouble ; Et plus le bien de son maître va mal, Plus le sien croît, plus son profit redouble, LA FONT. Belph..
   Voilà monsieur votre intendant qui vous fera bonne chère pour peu d'argent, MOL. Avare, III, 5.
   Araminte : Il a si bonne mine pour un intendant que Je me fais quelque scrupule de le prendre ; n'en dira-t-on rien ? - Marton : Et que voulez-vous qu'on dise ? est-on obligé de n'avoir que des intendants mal faits ?, MARIV. Fausses confid. I, 6.
   Par plaisanterie. Intendant de rivière, le brochet, ainsi dit à cause de sa voracité.
   Lat. intendentem, qui surveille, de intendere (voy. entendre).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intendant — intendant, ante [ ɛ̃tɑ̃dɑ̃, ɑ̃t ] n. • 1565; de superintendant; cf. intendance 1 ♦ N. m. Anciennt Agent du pouvoir royal, investi d attributions illimitées dans une ou plusieurs provinces. Turgot, intendant du Limousin. ♢ N. f. Épouse d un… …   Encyclopédie Universelle

  • intendant — INTENDANT. s. m. Celuy qui est préposé pour avoir la conduite, la direction de certaines affaires, avec pouvoir d en ordonner. Intendant de la maison d un Prince. Intendant des Finances. Intendant de Justice dans telle province. Intendant de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Intendant — Sm per. Wortschatz fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. intendant Verwaltungsleiter ; dieses ist dekomponiert aus älterem superintendant, aus ml. superintendens, aus l. super und l. intendere seine Aufmerksamkeit auf etwas lenken . Im… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Intendant — In*tend ant, n. [F. intendant, fr. L. intendere to direct (one s thoughts) to a thing. See {Intend}.] One who has the charge, direction, or management of some public business; a superintendent; as, an intendant of marine; an intendant of finance …   The Collaborative International Dictionary of English

  • intendant — intèndant (intendȁnt) m <G mn nātā> DEFINICIJA 1. vojn. onaj koji se brine za opskrbu vojske hranom, novcem i ostalim životnim potrebama; opskrbnik 2. ravnatelj kazališta ETIMOLOGIJA fr. intendant ← lat. intendens: koji nadgleda, nadzire …   Hrvatski jezični portal

  • intendant — INTENDÁNT s.m. v. intendent. Trimis de valeriu, 09.12.2008. Sursa: DEX 98  INTENDÁNT s.m. v. intendent. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DN …   Dicționar Român

  • intendant — (n.) one who has charge of some business, 1650s, from Fr. intendant (16c.), from L. intendantem, prp. of intendere (see INTEND (Cf. intend)) …   Etymology dictionary

  • Intendant — Intendant: Die Bezeichnung für »Leiter eines Theaters, einer Rundfunk oder Fernsehanstalt« wurde im 18. Jh. aus frz. intendant »Aufseher, Verwalter« entlehnt, das auf lat. intendens (intendentis), Part. Präs. von in tendere »hinstrecken,… …   Das Herkunftswörterbuch

  • intendant — [in ten′dənt] n. [Fr intendant or Sp intendente, both < L intendens, prp. of intendere: see INTEND] a director, manager of a public business, superintendent, etc.: term applied to certain foreign officials, as to the supervisors of any of… …   English World dictionary

  • Intendant — In*tend ant, a. [See {Intend}.] Attentive. [Obs.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Intendant — (v. lat.), 1) Vorsteher eines öffentlichen Instituts, Museums, Cabinets, Theaters, der das Ganze leitet u. in Ordnung erhält; 2) bes. in Preußen Titel der sonstigen Oberkriegscommissäre, welche die Aufsicht über die Verpflegung, Bekleidung u.… …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”