intempérance
(in-tan-pé-ran-s') s. f.
   Ce qui est opposé à la modération, à la juste mesure, de quelque espèce d'excès qu'il s'agisse.
   Cette intempérance de sagesse dont parle saint Paul, BOURDAL. 10e dim. après la Pentec. Dominic. t. III, p. 224. Une assiduité et, si j'ose le dire, une intempérance de lecture. FLÉCH. Duc de Mont..
   Quelques-uns, par une intempérance de savoir, et par ne pouvoir se résoudre à renoncer à aucune sorte de connaissance, les embrassent toutes et n'en possèdent aucune, LA BRUY. XIII.
   Soit indifférence pour la vie, soit une certaine intempérance de bonnes actions, défaut assez rare, on l'accuse de ne s'être pas conduit [en médecin] comme il conduisait les autres, FONTEN. Bourdelin..
   Intempérance d'esprit, se dit de ceux qui s'abandonnent, sans frein, à leur propre sens.
   Ne croyez pas que l'homme ne soit emporté que par l'intempérance des sens ; l'intempérance de l'esprit n'est pas moins flatteuse ; comme l'autre, elle se fait des plaisirs cachés, et s'irrite par la défense, BOSSUET Reine d Anglet..
   Particulièrement. Vice opposé à la sobriété.
   Leur intempérance [des hommes] change en poisons mortels les ailments destinés à conserver la vie, FÉN. Tél. XVII.
   L'intempérance détruit et fait languir plus d'hommes, elle seule, que tous les autres fléaux de la nature humaine réunis, BUFF. Nature des anim..
   Nous sacrifions plus encore à notre intempérance que nous ne donnons à nos besoins, BUFF. Quadrup. t. II, p. 134.
   La Mort, reine du monde, assembla certain jour Dans les enfers toute sa cour ; Elle voulait choisir un bon premier ministre, Qui rendît ses états encore plus florissants.... La Mort même était en balance ; Mais, les vices étant venus, Dès ce moment la Mort n'hésita plus ; Elle choisit l'intempérance, FLORIAN Fabl. I, 9.
   Plus rarement. Défaut opposé à la chasteté.
   Ce sont [les luthériens] les premiers des chrétiens qui ont permis d'avoir deux femmes à un prince qui confessait son intempérance, BOSSUET 4e avert. § 2.
   Intempérance de langue, trop grande liberté qu'on se donne de parler, soit en disant ce qui ne devrait pas être dit, soit en attribuant aux autres des actes ou des discours qui peuvent nuire à leur réputation.
   Il fut grondé de son intempérance de langue, HAMILT. Gramm. 3.
   Une intempérance de langue difficile à pardonner, DIDER. Claude et Nér. I, 62.
   On dit dans un sens analogue : intempérance de plume.
   On devrait châtier l'intempérance de plume qu'on remarque à tant d'auteurs, SAINT-ÉVREMOND dans RICHELET.
   XIVe s.
   Il fut dit que intemperance est plus contraire à temperance que elle n'est contraire à insensibilité, ORESME Eth. 53.
   Lat. intemperantia, de in.... 1, et temperantia, tempérance.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intempérance — [ ɛ̃tɑ̃perɑ̃s ] n. f. • 1361; lat. intemperentia 1 ♦ vx ⇒ abus, excès. Intempérance de jugement, d imagination. « Intempérance de savoir » (La Bruyère). ♢ Spécialt Liberté excessive dans l expression. « À la Convention, l intempérance de langage… …   Encyclopédie Universelle

  • intemperance — index debauchery, dipsomania, exaggeration, greed, inebriation, waste Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • intemperance — Intemperance. s. f. Vice opposé à la Temperance. Son intemperance a ruiné sa santé. On dit fig. Intemperance de langue, pour dire, Trop grande liberté de parler. Et on dit, qu Il y a de l intemperance à trop estudier, à vouloir trop sçavoir, pour …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Intemperance — In*tem per*ance, n. [F. intemp[ e]rance, L. intemperantia. See {In } not, and {Temperance}.] [1913 Webster] 1. The act of becoming, or state of being, intemperate; excess in any kind of action or indulgence; any immoderate indulgence of the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • intemperance — early 15c., from M.Fr. intemperance (14c.), from L. intemperantia intemperateness, immoderation, excess, from in not, opposite of (see IN (Cf. in ) (1)) + temperantia (see TEMPERANCE (Cf. temperance)). Originally of climate; meaning lack of… …   Etymology dictionary

  • intemperance — Intemperance, Intemperantia. Intemperance de l air, Caeli grauitas, Intemperies caeli, Intempestas caeli …   Thresor de la langue françoyse

  • intemperance — [in tem′pər əns] n. 1. a lack of temperance or restraint; immoderation 2. excessive drinking of alcoholic liquor …   English World dictionary

  • Intemperance — (Roget s Thesaurus) < N PARAG:Intemperance >N GRP: N 1 Sgm: N 1 intemperance intemperance Sgm: N 1 sensuality sensuality animalism carnality Sgm: N 1 tragalism tragalism Sgm: N 1 pleasure pleasure Sgm: N 1 effeminacy effe …   English dictionary for students

  • INTEMPÉRANCE — n. f. Manque de tempérance, de sobriété. Son intempérance a ruiné sa santé. Il se dit figurément de Toute espèce d’excès. Intempérance de travail. Intempérance de plume. Intempérance de langue, Trop grande liberté qu’on se donne en écrivant ou en …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • INTEMPÉRANCE — s. f. Vice opposé à la tempérance, à la sobriété. Son intempérance a ruiné sa santé.   Il s étend quelquefois à Toute espèce d excès. Intempérance d étude, de travail.   Intempérance de langue, Trop grande liberté qu on se donne de parler …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”