acception
(a-ksè-psion ; en poésie, de quatre syllabes, a-ksè-psi-on) s. f.
   Action d'admettre par préférence. La loi ne fait pas acception des personnes. Ne faire acception de personne.
   Si l'on voit une acception de personnes dans la chaire de saint Pierre...., BOSSUET Lettr. quiét. 129.
   Le Dieu du ciel et de la terre qui n'a acception de personne, VOLT. Zad. 7.
   Manière de prendre un mot, sens qu'on lui donne. Ce mot a plusieurs acceptions. Acception propre, acception figurée. On prend ce mot dans une double acception.
   XVe s.
   Soyez renommé en administration de vraie justice, et à icelle puissamment exercer et executer, sans acception de personne, J. DES URSINS Ch. VI, 1410.
   XVIe s.
   Sans nulles acceptions de personnes, D'AUB. Hist. II, 229.
   Sans acception ne exception de personne, D'AUB. ib..
   Les fideles sont justes devant Dieu, non point par les oeuvres, mais par acception gratuite, CALV. Inst. 590.
   Provenç. acceptio ; catal. accepció ; espagn. accepcion ; de acceptio, de accipere, recevoir, de ad, à, et capere, prendre (voy. <

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • acception — [ aksɛpsjɔ̃ ] n. f. • déb. XIIIe; lat. acceptio 1 ♦ Vx Acceptation. 2 ♦ Loc. Sans acception de : sans faire entrer en ligne de compte. Sans acception de personne, de fortune. 3 ♦ (XVIIe) Sens particulier d un mot, admis et reconnu par l usage. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • acception — Acception, s. f. ne se dit guere qu avec le mot Personne. Acception de personne. Il signifie égard que l on a pour une personne au prejudice d une autre. Sans acception de personne. la Justice ne fait acception de personne. il n y a point… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Acception — Ac*cep tion, n. [L. acceptio a receiving, accepting: cf. F. acception.] Acceptation; the received meaning. [Obs.] [1913 Webster] Here the word baron is not to be taken in that restrictive sense to which the modern acception hath confined it.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • acception — Acception, distinction, Acceptio, Acception de personnes. Il ne faut point avoir acception de personnes en justice, Causae studendum est, non personae: Iuris ratio, non amicitiae habenda est: Deponenda est amicitiae persona simul ac calculus in… …   Thresor de la langue françoyse

  • Acception — (v. lat. Acceptio), 1) Annahme, z.B. A. donationis, so v.w. Acceptatio don.; 2) Ansehn einer Person; 3) Wortsinn …   Pierer's Universal-Lexikon

  • ACCEPTION — n. f. Sorte de préférence qu’on a pour une personne au préjudice d’une autre. Il est surtout usité dans cette locution, Faire acception de personnes. Rendre la justice sans acception de personnes. La justice ne fait acception de personne. On dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ACCEPTION — s. f. Égard, préférence. Il n est guère usité que dans cette locution, Acception de personnes, Égard, préférence qu on a pour certaines personnes plutôt que pour d autres. Il n y a point acception de personnes devant Dieu. Rendre la justice sans… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • acception — akˈsepshən noun ( s) Etymology: Middle English accepcioun, from Middle French or Latin; Middle French acception, from Latin acception , acceptio, from acceptus + ion , io ion : acceptation …   Useful english dictionary

  • acception — n. accepted meaning; acceptance …   English contemporary dictionary

  • acception — ac·cep·tion …   English syllables

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”