impétrer
(in-pé-tré. La syllabe pé prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : j'impètre, excepté au futur et au conditionnel, j'impétrerai, j'impétrerais) v. a.
   Obtenir (employé surtout dans le style ascétique).
   Sainte Vierge, impétrez-nous la charité, qui est mère de la paix ; qui adoucit, tempère et réconcilie les esprits, BOSSUET 2e serm. Compass. de la Ste Vierge, 1.
   Je le prie de vous impétrer ce bon vin de la nouvelle alliance, BOSSUET Lett. abb. 48.
   Par l'efficace de notre prière, nous pouvons toucher le coeur de Dieu, et impétrer une grâce qui nous touche enfin nous-mêmes et nous ramène à Dieu, BOURDAL. 5e dim. après Pâq. Dominic. t. II, p. 200.
   Terme de droit ecclésiastique. Obtenir, en parlant de bénéfices, de charges.
   Puisque la troisième partie des bénéfices leur est réservée [aux universités] et qu'elles peuvent les impétrer pendant quatre mois de l'année : janvier, avril, juillet et octobre, qu'on nomme les mois des gradués, VOLT. Moeurs, 138.
   Terme de droit. Obtenir par une requête.
   XIIIe s.
   S'il sont deceu par letres qui furent malvesement et faussement empetrées, BEAUMANOIR 59.
   XIVe s.
   Et absolution vous irai impetrer De trestous vos pechez de tuer et embler, Guesclin, 7287.
   XVe s.
   Ô rossignol qui chantes sur la branche, Mon bonheur jà ne te veulx pas celer ; Car je sçay bien que tu as grant plaisance, Quant grace voys ung amant impetrer, Perceforest, t. VI, f° 99.
   XVIe s.
   Il feist tant envers lui qu'il impetra aux Aetoliens surseance d'armes pour quelques jours, AMYOT Flamin. 31.
   Provenç. impetrar, empetrar ; espagn. impetrar ; ital. impetrare ; du lat. impetrare, de in, en, dans, et patrare, faire, exécuter.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
IMPETUEUSEMENT. - HIST. Ajoutez :
   XVIe s.
   Lui faisant lier bras et jambes à deux arbres, desquez il avoit fait plier des branches à grand force.... il commanda lascher impetueusement icelles branches...., PARADIN Chron. de Savoye, p. 338.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • impétrer — [ ɛ̃petre ] v. tr. <conjug. : 6> • 1268; lat. impetrare « obtenir » ♦ Dr. Rare Obtenir de l autorité compétente, à la suite d une requête. Elle « impétra une prorogation de sa retraite » (Toulet). ⇒IMPÉTRER, verbe trans. A. DR., vieilli.… …   Encyclopédie Universelle

  • impetrer — Impetrer, Auferre, Exorare, Impetrare. Impetrer quelque chose à aucun, Alicui aliquid impetratum reddere. Impetrer à quelqu un son retour et rappel, Reditum conficere alicui. Impetrer et obtenir par sacrifices qu on demandoit, Litare, et Litari.… …   Thresor de la langue françoyse

  • impetrer — IMPETRER. v. a. Obtenir en suppliant. Impetrer de la misericorde de Dieu. impetrer une grace. impetrer une Charge. impetrer un Benefice. impetrer des lettres du Prince …   Dictionnaire de l'Académie française

  • IMPÉTRER — v. a. T. de Droit. Obtenir en vertu d une supplique, d une requête. Impétrer des lettres du prince. Impétrer un bénéfice. IMPÉTRÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • IMPÉTRER — v. tr. T. de Droit Obtenir des pouvoirs publics ou administratifs, en vertu d’une demande, d’une requête, un titre, un privilège …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • impétration — [ ɛ̃petrasjɔ̃ ] n. f. • 1345; lat. impetratio ♦ Dr. Rare Fait d impétrer. ⇒ obtention. ● impétration nom féminin (latin juridique impetratio, onis) Action par laquelle on obtient une charge, un bénéfice, un titre, etc. ⇒IMPÉTRATION, subst. fém.… …   Encyclopédie Universelle

  • impétrant — impétrant, ante [ ɛ̃petrɑ̃, ɑ̃t ] n. • 1347; de impétrer ♦ Dr. Personne qui impètre qqch. ⇒ bénéficiaire. Spécialt (1834) Personne qui a obtenu un diplôme. Signature de l impétrant. ● impétrant, impétrante nom Personne qui obtient de l autorité… …   Encyclopédie Universelle

  • impétrable — ⇒IMPÉTRABLE, adj. DR. Qu on peut impétrer. Bénéfices impétrables. (Dict. XIXe et XXe s.). Prononc. et Orth. : [ ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1400, 7 janv. (Ord., VIII, 416 ds GDF. Compl.). Empr. au lat. impetrabilis « qu on peut… …   Encyclopédie Universelle

  • obtenir — [ ɔptənir ] v. tr. <conjug. : 22> • 1355; optenir 1283; lat. obtinere, francisé d apr. tenir 1 ♦ Parvenir à se faire accorder, à se faire donner (ce qu on veut avoir). ⇒ acquérir, arracher, 1. avoir, conquérir, fam. décrocher, enlever,… …   Encyclopédie Universelle

  • impétrable — (in pé tra bl ) adj. Terme de droit. Qu on peut impétrer. Les lettres que vous sollicitez ne sont pas impétrables.    Bénéfice impétrable, bénéfice vacant par mort, ou qu on peut obtenir par dévolu. L arrêt déclara les bénéfices de cet abbé… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”