impitié
(in-pi-tié) s. f.
Défaut de pitié
   XVIe s.
   Et la dure impitié dont son âme est couverte, DESPORTES Diane, 1, 15.
   Im...., et pitié.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   IMPITIÉ. Ajoutez :
   La conséquence de ce mysticisme est l'impitié, pour ainsi parler, L. PAULET la Philosophie positive, mai-juin 1874, p. 474.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”