impie
(in-pie) adj.
   Qui s'élève contre la Divinité.
   Ils [les Juifs] conjuraient le Seigneur de les délivrer de l'impie Nicanor, SACI Bible, Machab. II, 8.
   Pourquoi me déchirez-vous par vos blasphèmes, nation impie ?, BOSSUET Anne de Gonz..
   Rions, chantons, dit cette troupe impie ; De fleurs en fleurs, de plaisirs en plaisirs Promenons nos désirs, RAC. Athal. II, 9.
   Il se dit dans le style poétique ou soutenu de ce qui appartient aux personnes impies. Il osa porter sur le prêtre sa main impie.
   Substantivement. Un impie. Une impie.
   Vous fuirez le mensonge, vous ne ferez point mourir l'innocent et le juste, parce qu'il abhorre l'impie, SACI Bible, Exode, XXIII, 7.
   Où en sont donc les impies et quelle assurance ont-ils contre la vengeance éternelle dont on les menace ?, BOSSUET Anne de Gonz..
   J'ai vu l'impie adoré sur la terre ; Pareil au cèdre, il cachait dans les cieux Son front audacieux, RAC. Esth. III, 9.
   Le bonheur de l'impie est toujours agité ; Il erre à la merci de sa propre inconstance, RAC. ib. II, 9.
   Nulle paix pour l'impie ; il la cherche ; elle fuit, Et le calme en son coeur ne trouve pas de place, RAC. ib. II, 9.
   Eh bien, de cette impie a-t-on puni l'audace ?, RAC. Ath. V, 8.
   En parlant des choses, qui est contraire à la religion ; qui offense la religion.
   Il est sûr, mon père, que je n'ai rien dit pour soutenir ces propositions impies [les cinq propositions condamnées par le pape], que je déteste de tout mon coeur, PASC. Prov. XVII.
   Les Juifs qui résistèrent courageusement aux ordres impies du roi, ROLLIN Hist. anc. Oeuv. t. VIII, p. 667, dans POUGENS.
   Par extension, il se dit de ce qui offense la patrie, la dignité paternelle, et tout ce qui est considéré comme une sorte de religion.
   Ce prétendu règne de Christ, inconnu jusques alors au christianisme, qui devait anéantir toute la royauté, et égaler tous les hommes, songe séditieux des indépendants, et leur chimère impie et sacrilége, BOSSUET Reine d'Anglet..
   Pourquoi ta bouche impie A-t-elle en l'accusant osé noircir sa vie ?, RAC. Phèd. IV, 6.
   Qu'ils viennent donc sur moi prouver leur zèle impie, RAC. Iphig. V, 7.
   De ce complot impie Le ciel va découvrir toutes les profondeurs, VOLT. Brut. V, 1.
   Connaissez vos destins et cette femme impie.... de son époux elle a tranché la vie, VOLT. Sémir. IV, 2.
   IMPIE, IRRÉLIGIEUX, INCRÉDULE. L'impie s'élève contre la Divinité ; l'homme irréligieux rejette toute espèce de culte et d'adoration ; l'incrédule en matière de religion rejette la croyance qui lui a été enseignée.
   Ital. empio ; du latin impius, de in négatif, et pius, pieux (voy. PIE, adj.).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • impie — [ ɛ̃pi ] adj. et n. • XVe; lat. impius, de pius « pieux » 1 ♦ Vieilli ou littér. Qui n a pas de religion; qui offense la religion. ⇒ irréligieux. ♢ Qui marque le mépris de la religion, ou des croyances qu elle enseigne. Action impie. Paroles… …   Encyclopédie Universelle

  • impie — Impie. adj. de tout genre. Qui n a point de pieté, qui a du mespris pour les choses de la Religion. C est un homme fort impie. un esprit impie. les ames impies. Il se dit aussi Des choses. Des sentiments impies. des discours impies. pensées… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • impie — IMPIE: Tonner contre …   Dictionnaire des idées reçues

  • IMPIE — adj. des deux genres Qui n’a point de religion, qui a du mépris pour les choses de la religion. C’est un homme impie. Un esprit impie. Par extension, Leur bouche impie a vomi ce blasphème. Il osa porter sur eux ses mains impies. Substantivement,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • IMPIE — adj. des deux genres Qui n a point de religion, qui a du mépris pour les choses de la religion. C est un homme impie. Un esprit impie. On le dit aussi, dans le style poétique ou soutenu, De ce qui appartient aux personnes impies. Leur bouche… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • IMPIE —     Quel est l impie ? c est celui qui donne une barbe blanche, des pieds et des mains à l être des êtres, au grand Demiourgos, à l intelligence éternelle par laquelle la nature est gouvernée. Mais ce n est qu un impie excusable, un pauvre impie… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • impie — (French.) Reprobate. Infidel …   Ballentine's law dictionary

  • impie re — index fulfill Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • L'Oracle et l'Impie — Auteur Jean de la Fontaine Genre Fable Pays d origine  France Lieu de parution Paris …   Wikipédia en Français

  • Hostis Herodes impie — Datei:A solis ortus.jpg A solis ortus cardine, frühchristliche Melodie, Druck des 16. Jahrhunderts A solis ortus cardine (Vom Tor des Sonnenaufgangs) ist ein lateinisches Gedicht von Caelius Sedulius († um 450). Es besingt in 23 vierzeiligen… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”