araignée


araignée
(a-rè-gnée) s. f.
   Articulé aptère à huit pattes, qui, à l'aide d'une substance tirée de son corps, forme des fils et une toile fort minces.
   Le fait des araignées qui descendent de leur toile et se tiennent suspendues tant que le son des instruments continue, et qui remontent ensuite à leur place, ne peut guère être révoqué en doute, BUFF. De l'ouïe..
   Fig.
   Combien encore il [le duc d'Orléans] avait résolu de nous laisser dégoûter et salir par cette araignée venimeuse [Pontchartrain] que chacun souhaitait dehors, SAINT-SIMON 428, 200.
   Toile d'araignée. ôter les araignées.
   Pattes d'araignée, doigts longs et maigres.
   Terme de génie militaire. Travail par branches ou par rameaux qu'on fait sous terre, lorsqu'on rencontre quelque chose qui empêche de faire la chambre de la mine au lieu destiné, et qu'on est contraint de s'écarter par plusieurs branches, qui sont terminées chacune par de petits fourneaux.
   En termes d'astronomie, cercle de l'astrolabe, percé à jour et portant différents bras dont les extrémités marquent la position des étoiles.
   En termes de géologie, intersection plus ou moins obtuse ou aiguë des deux versants d'une chaîne de montagnes.
   En termes de marine, réseau en petit cordage.
   Poulies particulières destinées à recevoir les martinets ou cordages à plusieurs branches qui partent de plusieurs points différents pour se réunir à ces poulies.
   En termes de chasse, sorte de filet dont on se sert principalement pour prendre les merles.
   Technologie. Crochet de fer à plusieurs branches pour retirer les seaux d'un puits. On dit aussi araigne.
   Première soie que filent les vers à soie pour soutenir les cocons.
   Araignée de mer, petit poisson des ports de la Manche, sorte de jeune vive.
   XIIe s.
   Dous iraignes [il] vit surdre del funz, d'une tenur [ensemble], Th. le mart. 105.
   XIIIe s.
   S'ele est preus et bien enseignie, Ne lest entor nule iraignie Qu'el n'arde, ou rée, errache ou housse, la Rose, 13542.
   XVe s.
   Item je laisse aux hopitaux Mes chassis tissus d'iraignée, VILLON dans MÉNAGE.
   XVIe s.
   Gardez-vous de faire comme l'araigne, qui convertit toutes les bonnes viandes en venin, MARG. Nouv. XXXVI.
   Mes armes au crochet se couvrirent d'araignes, Mes soldats par les champs voguerent sans enseignes, GARNIER Marc-Ant. III.
   Puisque la seule araigne instruit chacun de nous Et du soin de l'espouse et du soin de l'espoux, DUBARTAS dans MÉNAGE.
   XVIIe s.
   Vinrent à pas comptés comme des airignées, RÉGNIER Sat. XI.
   Génev. iragne, iraigne ; Berry, aragne, iragne, araigne, iraigne ; picard, araigne ; Boulogne, iraigne ; provenç. aranha, aranh, eranha ; catal. arany ; espagn. arana ; ital. aragna. L'ancien français a aragne et les formes qui en dépendent, et araignée. Aragne signifie l'animal même et vient de aránea, avec l'accent sur ra ; araignée, qui ne peut venir de aránea et qui vient de araneáta, chose faite par l'aragne, signifie toile d'araignée. La vieille langue distinguait donc l'aragne et l'araignée ; la nouvelle langue s'est appauvrie et défigurée en confondant l'ouvrière et l'oeuvre ; cette confusion paraît être venue dans le XVIe s.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
ARAIGNÉE. Ajoutez :
10°   
   Filet pour prendre les truites, autrement dit étave, CARTERON Premières chasses, Papillons et oiseaux, p. 85, Hetzel, 1866.
11°   Les liens pour suspendre les hamacs.
   Articles de marine : pavillons sans couture, hamacs d'une seule pièce compris les araignées, Alm. Didot-Bottin, 1873, p. 2706, 3e col..
12°   
   Nom d'une espèce de voiture, Figaro, 5 mars 1870.
13°   Avoir une araignée dans le plafond, voy. plafond, n° 2.
14°   Araignée ou araigne, espèce de crabe ainsi nommé parce qu'il ressemble à une araignée, maia squinado, Glossaire aunisien, La Rochelle, 1870, p. 64.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • araignée — [ areɲe ] n. f. • 1539; areignee déb. XIIIe; iraignee « toile d araignée » déb. XIIe; de l a. fr. aragne, araigne « araignée »; lat. aranea 1 ♦ Arachnide (aranéides) dont la taille peut varier d une fraction de millimètre à vingt cinq centimètres …   Encyclopédie Universelle

  • araignée — ARAIGNÉE. s. f. Insecte venimeux à plusieurs pieds, qui tire de son corps des filets, dont il fait une toile pour se suspendre en l air & prendre des mouches & autres petits insectes. Grosse araignée. araignée grise. araignée noire. araignée à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • araignée — ARAIGNÉE. s. f. Nom générique d une multitude d insectes à plusieurs pieds, et qui diffèrent beaucoup en grosseur. Plusieurs espèces habitent les maisons, et ont la propriété de tirer de leur corps un fil dont elles forment une toile. Araignée de …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Araignee (bœuf) — Araignée (bœuf) Pour les articles homonymes, voir Araignée (homonymie). L araignée est un morceau de viande de bœuf, qualifié de « morceau de choix » car les bouchers ne les vendaient que très rarement en raison de sa rareté et de son… …   Wikipédia en Français

  • Araignée (Bœuf) — Pour les articles homonymes, voir Araignée (homonymie). L araignée est un morceau de viande de bœuf, qualifié de « morceau de choix » car les bouchers ne les vendaient que très rarement en raison de sa rareté et de son aspect peu… …   Wikipédia en Français

  • araignée — Araignée, et la toile de l araignée, Aranea. Araignée qui prend les mousches en ses filets, Araneus muscarius. Resemblant à la toile d une araignée, Araneosus. Vomissement qui apparoist comme toile d araignée, Araneosus vomitus …   Thresor de la langue françoyse

  • Araignee — (fr., spr. Aränjeh, Krgsw.), so v.w. Minengewebe …   Pierer's Universal-Lexikon

  • araignée — ‖ araignée Mil. (areɲe) [Fr.; = spider s web.] The arrangement of a military mine, when some obstacle necessitates the construction of branching galleries. in Phillips …   Useful english dictionary

  • Araignée — Araneae Pour les articles homonymes, voir Araignée (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • ARAIGNÉE — n. f. Genre d’insectes qui, à l’aide d’une substance tirée de leur corps, forment un fil et une toile pour prendre les insectes dont ils se nourrissent. Araignée de cave. Araignée de jardin. L’araignée commune s’introduit dans les habitations et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.