huître


huître
(ui-tr') s. f.
   Mollusque acéphale hermaphrodite, renfermé dans une coquille à deux valves dissemblables réunies par un ligament.
   Un jour deux pèlerins sur le sable rencontrent Une huître que le flot y venait d'apporter, LA FONT. Fabl. II, 9.
   L'huître est pour le juge ; Les écailles pour les plaideurs, LA FONT. ib. I, 21.
   Des sottises d'autrui nous vivons au Palais ; Messieurs, l'huître était bonne : adieu, vivez en paix, BOILEAU Épît. II.
   Mme Denis mangera demain vos huîtres ; je pourrai bien en manger aussi, pourvu qu'on les grille ; je trouve qu'il y a je ne sais quoi de barbare à manger un aussi joli petit animal tout cru, VOLT. Lett. Chabanon, 21 décembre 1767.
   L'huître ouvre son écaille, et reçoit, avec l'eau de la mer, des corpuscules et des insectes de différents genres, BONNET Consid. corps org. Oeuv. t. V, p. 152, dans POUGENS..
   Moi, s'écria Garnier d'une voix tonnante, j'arrive du Havre où m'avait appelé la nouvelle de la mort de mon oncle, que j'ai trouvé à déjeuner, mangeant sa huitième douzaine d'huîtres, CH. DE BERNARD la Femme de quarante ans, § IX.
   Genre ostrea, type de la famille des ostracées, où l'on distingue : l'huître comestible, dite simplement huître, c'est celle qui est servie sur les tables, ostrea edulis, L. ; l'huître pied de cheval, ostrea hippopus, L.{{}}; l'huître virginique,<< appelée vulgairement pirogue ; l'huître crête de coq, connue sous le nom de crête de coq, aussi bien que le strombe crête de coq.
   Huître perlière, huître où l'on trouve les perles.
   On sait que c'est à la classe des huîtres qu'appartient ce riche coquillage, dont la coquille est incrustée de nacre et qui fournit les perles, BONNET Contempl. nat. XII, 26, note 6.
   Huître à l'écaille, se disait autrefois de l'huître qu'on mange.
   Vous n'avez jamais vu la mer que dans une huître à l'écaille, CYRANO DE BERGERAC Pédant joué, I, 4.
   Fig. C'est une huître à l'écaille, c'est une bête.
   Fig. et familièrement. Personne stupide. Quelle huître !
   Il chante, il joue comme une huître, il chante, il joue très mal.
   Huître épineuse, espèce de coquillage marin à fond blanc.
   Huître feuillée, autre espèce de coquillage, tacheté de pourpre.
   On dit l'écaille et non la coquille d'une huître.
   XIIIe s.
   En riens, fors en bien faire, ne se vuellent acroistre, Car ne prisent le munde la montance d'une oistre, J. DE MEUNG Test. 1168.
   XIVe s.
   ....Les bestes imparfettes sont qui ne se meuvent d'un lieu, comme moules et oystres, ORESME Eth. 30.
   XVe s.
   Faut-il endurer ce sanglot [mal, offense] Ainsi comme huistres de Quancalles ?, Myst. du siége d'Orléans, p. 663.
   Les aultres sont entrez en cloistres De Celestins et de Chartreux, Bottés, housés com pescheurs d'oystres ; Voylà l'estat divers d'entre eulx, VILLON Gr. Testam..
   XVIe s.
   Coquille d'oeufs, coquille de limassons, escailles d'ouistres, O. DE SERRES 905.
   Wallon, witt, s. f. ; provenç. et espagn ostra ; ital. ostrica ; <

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Huitre — Huître Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Huître » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts. Huître …   Wikipédia en Français

  • huître — [ ɥitr ] n. f. • 1538; uistre, oistre v. 1270; h pour éviter la confus. avec vistre; lat. ostrea, du gr. 1 ♦ Mollusque bivalve (lamellibranches), à coquille feuilletée ou rugueuse, comestible ou recherché pour sa sécrétion minérale (nacre, perle) …   Encyclopédie Universelle

  • Huître — Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Huître » s applique en français à plusieurs taxons distincts. Huître …   Wikipédia en Français

  • HUÎTRE — s. f. Mollusque de mer à coquille bivalve irrégulière. Huître à l écaille. Pêcher des huîtres. Manger des huîtres. Une cloyère d huîtres. Une douzaine d huîtres. Huîtres bien fraîches. Huîtres vertes. Ouvrir des huîtres. Écailler des huîtres. Des …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HUÎTRE — n. f. Mollusque de mer acéphale, à coquille bivalve irrégulière. Pêcher des huîtres. Manger des huîtres. Une cloyère, un parc d’huîtres. Une douzaine d’huîtres. Huîtres bien fraîches. Huîtres vertes. Ouvrir des huîtres. écailler des huîtres.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • huître —    Le con qui sent la marée, s’ouvre et se referme sur le doigt du pêcheur; sa morsure, quoique douce, est parfois venimeuse.         D’une huître qui te plaira fort,    Je vais te montrer les coquilles.    E. DEBRAUX …   Dictionnaire Érotique moderne

  • huître — n.f. Personne stupide. / Crachat …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • huitre — noun edible body of any of numerous oysters • Syn: ↑oyster • Derivationally related forms: ↑oyster (for: ↑oyster) • Hypernyms: ↑shellfish …   Useful english dictionary

  • Huitre plate — Huître Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Huître » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts. Huître …   Wikipédia en Français

  • Huître plate — ● Huître plate espèce d huître (Ostrea edulis) à chair blanche commercialisée sous le nom de belon …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.