hiéroglyphe
(i-é-ro-gli-f') s. m.
Nom donné aux signes que les Égyptiens employaient pour exprimer leurs idées par l'écriture.
   Les caractères qui, dès l'origine, composèrent le système entier de l'écriture sacrée, furent des imitations plus ou moins exactes d'objets existants dans la nature ; ces caractères, consistant en images de choses réelles, reproduites dans leur ensemble ou dans quelques-unes de leurs parties, reçurent des anciens auteurs le nom de caractères sacrés, et, plus particulièrement, celui de caractères sacrés sculptés ; de là est dérivé le nom d'hiéroglyphes ou de caractères hiéroglyphiques qu'on leur a conservé jusqu'à notre temps, CHAMPOLLION Gramm. égypt. p. 1.
   Le nom d'hiéroglyphes ne doit, à la rigueur, être appliqué qu'aux seuls caractères sacrés, sculptés ou peints, représentant des objets naturels dessinés ou sculptés avec quelque soin, CHAMPOLLION ib..
   Hiéroglyphes linéaires, méthode abréviative de figurer les hiéroglyphes, qui consiste à réduire le dessin de l'objet à de simples lignes.
   Par extension.
   À M. M. M. M. madame.... ces quatre lettres hiéroglyphiques vous embarrasseront aussi bien que les autres...., CORN. Andr. Dédic..
   Fig. Ce sont des hiéroglyphes pour moi, c'est-à-dire c'est une chose à laquelle je ne comprends rien.
   Chateaubriand a aspiré l'h, mais à tort.
   Une statue de bronze.... dont la base soit chargée de hiéroglyphes, CHATEAUBRIAND Gén. I, II, 2.
   Terme dérivé du mot grec signifiant sacré, et verbe grec traduit par graver.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
HIÉROGLYPHE. Ajoutez :
   Il s'est dit pour symbole.
   Les lis, qui sont des hiéroglyphes de la pureté, GUILLET DE ST-GEORGES dans Mém. inéd. sur l'Acad. de peint. publ. par Dussieux, etc. t. II, p. 72.
   Nom donné à des taches sur la tête des vipères ; ces taches imitent des lettres.
   L'exemple cité de l'Andromède de Corneille appartient à hiéroglyphique et non à hiéroglyphe.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hiéroglyphe — [ jerɔglif ] n. m. • 1546; de hiéroglyphique 1 ♦ Caractère, signe des plus anciennes écritures égyptiennes. Valeur figurative, idéographique ou phonétique des hiéroglyphes. « Champollion a déchiffré ces hiéroglyphes qui semblaient être un sceau… …   Encyclopédie Universelle

  • Hieroglyphe — Hiéroglyphe Écriture hiéroglyphique Hiéroglyphes sur le temple de Kôm Ombo Caractéristiques Type logogrammes et phonogrammes …   Wikipédia en Français

  • Hiéroglyphe — Écriture hiéroglyphique Hiéroglyphes sur le temple de Kôm Ombo Caractéristiques Type logogrammes et phonogrammes …   Wikipédia en Français

  • Hieroglyphe — Sf bilderschriftliches Zeichen erw. fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. hiéroglyphe m., das zurückgeht auf gr. hieroglyphikà grámmata Pl. die heiligen Schriftzeichen , zu gr. hierós heilig und gr. glýphein eingravieren . Die Wendung… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • hiéroglyphé — hiéroglyphé, ée (entrée créée par le supplément) (i é ro gli fé, fée) adj. Néologisme. Marqué d hiéroglyphes. •   L homme était un garçon de la Banque de France ; à l invitation de Rodolphe, il répondit en mettant sous les yeux de celui ci un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • hieroglyphe — HIEROGLYPHE. s. m. Symbole, caractere, figure qui contient quelque sens mysterieux & dont les anciens Egyptiens se servoient dans leur Religion & dans leur Morale. Hieroglyphes ingenieux. toute la Theologie des Egyptiens estoit exprimée par des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Hieroglyphe — die Hieroglyphe, n (Aufbaustufe) Zeichen in Form von schematischen Bildern Beispiel: Die Entzifferung der Hieroglyphen machte große Schwierigkeiten …   Extremes Deutsch

  • HIÉROGLYPHE — s. m. Caractère, figure qui contient quelque sens mystérieux. Il s applique particulièrement Aux caractères de ce genre dont les anciens Égyptiens se servaient dans les choses qui regardaient la religion, les sciences et les arts. Hiéroglyphes… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HIÉROGLYPHE — n. m. T. d’Archéologie Nom donné aux caractères dont se servaient les anciens égyptiens pour exprimer leur pensée. Il ne s’applique avec exactitude qu’aux Seuls caractères sacrés, sculptés ou peints, représentant des objets naturels; mais on… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Hieroglyphe — Unter einer Hieroglyphenschrift (gr. hiero ‚geheim‘) ist eine unspezifische Bezeichnung für Schriften, welche sich im Wesentlichen aus Zeichen in Form von schematischen Bildern (Piktogrammen) zusammensetzen. Die bekannteren Hieroglyphen sind… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”