hier
hier 1.
(bi-é)
   V. a. Enfoncer avec la hie. Hier des pilotis.
   V. n. Faire entendre le bruit appelé hiement.
   XIIIe s.
   À la tour sont venu ; chascuns i fiert et hie, Tant que par force en ont la porte peçoïe, Ch. d'Ant. III, 514.
   Hie.
————————
hier 2.
(i-êr) adv. de temps
   Il se dit du jour qui précède immédiatement celui où l'on est. Hier matin. Hier soir. Hier au matin. Hier au soir.
   Absent d'hier au soir, LA FONT. l'Eunuque, III, 7.
   Je l'observais hier et je voyais ses yeux Lancer sur le lieu saint des regards furieux, RAC. Athal. I, 1.
   Avant-hier, le jour avant celui d'hier.
   D'hier en huit, d'hier en quinze, c'est-à-dire dans huit jours, dans quinze jours, à compter d'hier.
   Il se dit d'une époque indéterminée, mais récente. Il n'est que d'hier dans sa place.
   Il semble que nous soyons sortis avant-hier du chaos, et hier de la barbarie, VOLT. Princ. de Babyl. ch. 11.
   La Saint-Barthélemy me fait autant de peine que si elle était arrivée hier, VOLT. Lett. d'Argental, 25 mai 1767.
   Le monde est vieux, mais l'histoire est d'hier ; celle que nous nommons ancienne et qui est en effet très récente, ne remonte guère qu'à quatre ou cinq mille ans, VOLT. Pyrrhon. hist. ch. 5.
   Aussi notre amitié ne date pas d'hier, COLLIN D'HARLEVILLE Chât. en Espagne. I, 2.
   Fig. et familièrement. Il est né d'hier, il est fait d'hier, il est sans expérience.
   Je ne suis pas fait d'hier, moi, VADÉ Nicaise, sc. 14.
   Voilà ce que me dit mon voisin ; mais, moi, tous ces discours me persuadent peu ; je ne suis pas né d'hier, et j'ai mes souvenirs, P. L. COUR. Lett. V.
   C'était hier, il me semble que c'était hier, se dit d'un temps assez éloigné, mais dont le souvenir est vif et présent.
   Il me semble que c'était hier, et c'était cependant au commencement de 1788, LA HARPE Prédiction de Cazotte..
   On dit dans le même sens : C'est d'hier.
   Il me semble que c'est d'hier que nous sommes mariés ; il n'y a pas le plus petit changement, en vérité, PICARD Manie de briller, II, 11.
   Homme d'hier, un parvenu.
   Substantivement. Vous aviez hier tout entier pour vous décider. Hier passé, la trêve était rompue.
   1. Dans l'ancienne langue hier était monosyllabe, et il continua de l'être pendant une partie du XVIIe siècle, et même plus tard.
   Hier j'étais chez des gens de vertu singulière, MOL. Mis. III, 5.
   Oui, hier il me fut lu dans une compagnie, MOL. Femmes sav. III, 5.
   Pour celui qui vint hier deux heures après nous, COLLIN D'HARLEV. Chât. en Esp. IV, 12.
Étymologiquement, hier doit être en effet monosyllabique ; car l'i n'y est qu'une adjonction fortifiante à une syllabe accentuée, comme dans singulier de singularis, et tant d'autres.
   2. Hier reste monosyllabe dans avant-hier :
   Le bruit court qu'avant-hier on vous assassina, BOILEAU Ép. VI.
bien que Boileau fasse hier de deux syllabes :
   Hier, dit-on, de vous on parla chez le roi, BOILEAU ib..
   XIe s.
   Er main [hier matin] sedeit l'empereres suz l'ombre, Ch. de Rol. XXVIII.
   Un [j'] en aveie, cil fut ocis her seir, ib. CXCIII.
   XIIIe s.
   Uns miens amis me vint dès er soir acointer, Berte, XI.
   Par noient à moi la sachasse, Que j'oi l'autrier [l'autre hier] la jambe qasse, Ren. 668.
   Je puis bien afermer de voir [de vrai] Que je l'essaiai bien er soir [hier soir], ib. 16267.
   Ce n'est mie ne d'ui ne d'ier, Que riches gens ont grant puissance De faire ou aïde ou grevance, la Rose, 1030.
   XIVe s.
   Tu me cuidas arsoir [hier soir] faire batre, DU CANGE ab heri..
   XVe s.
   Elle vint au supliant et lui dit : Ô Bertran, je fu asseoir [hier soir] bien batue pour vous et sans cause, DU CANGE ib..
   Et non pourtant n'est mie d'aujourd'huy ne d'hier que la force des envieux ingrats a nui aux bons ; car de ce sont les escriptures toutes plaines, Bouciq. III, 12.
   XVIe s.
   Monseigneur, je vins arsoir [hier soir] en ce lieu de Monfrin, où est la compaignie du roy de Navarre, MARG. Lett. 27.
   M. d'Isernay, avant hier je reçus vos lettres du 18e de ce mois, auxquelles hier je vous fis responce, MARG. ib. 150.
   L'autr'hier le vy aussi sec, aussi palle, Comme sont ceux qu'au sepulchre on devalle, MAROT II, 212.
   Je ne l'ay pas seulement veu en face, Sinon l'autre byer, je le vy sur la place, AMYOT Nicias, 7.
   Bourguig. hié ; Berry, hiar ; provenç. her, hier, er, ier ; anc. catal. yr ; espagn. ayer ; ital. ier ; du lat. heri, pour hesi, comme on le voit dans le dérivé hes-ternus. et dans les langues congénères : allem. gestern ; angl. yester-day ; sansc. hyas, hier, hyastana, d'hier. Le sanscrit hyas est pour hi-dyas, le jour d'alors, le jour passé, de hi, et dyas, divas, jour (voy. jour).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hier! — hier! …   Deutsch Wörterbuch

  • hier — [ jɛr ] adv. • ier, er 1080; lat. heri 1 ♦ Le jour qui précède immédiatement celui où l on est. ⇒ veille. Hier matin; hier soir, hier au soir. Le journal d hier. La journée d hier. Ce qu il a fait hier. Depuis, jusqu à hier. Le jour qui a précédé …   Encyclopédie Universelle

  • Hier — Hier, ein bestimmendes Nebenwort des Ortes, welches sich auf die redende Person beziehet, ein Seyn, eine Ruhe an demjenigen Orte, in welchem sie sich befindet, zu bezeichnen. 1. Eigentlich, für an diesem Orte; im Gegensatze das da und dort. Hier… …   Grammatisch-kritisches Wörterbuch der Hochdeutschen Mundart

  • hier — [hiːɐ̯] Adv; 1 an diesem Ort, an dieser ↑Stelle (1) (an der sich der Sprecher befindet) ↔ dort <hier oben, unten, draußen, drinnen, vorn, hinten>: Hier soll eine Schule gebaut werden; Ich hole dich in zwei Stunden hier wieder ab; Deine… …   Langenscheidt Großwörterbuch Deutsch als Fremdsprache

  • hier — • hier – hier und da; von hier aus; hier oben; hier unten – hier und jetzt, aber {{link}}K 81{{/link}}: im Hier und Jetzt – hier sein (zugegen sein); ich werde hier sein; wenn ich hier bin; da wir hier sind Man schreibt »hier« als Verbzusatz mit… …   Die deutsche Rechtschreibung

  • hier — HIER. adv. de temps, qui marque le jour qui precede immediatement celuy où l on est. Hier au soir. hier matin. il partit hier. il n est party que d hier, que du jour d hier. d hier en huit jours …   Dictionnaire de l'Académie française

  • hiér- — hiér(o) ♦ Élément, du gr. hieros « sacré ». hiér(o) élément, du gr. hieros, sacré, saint . ⇒HIÉR(O) , (HIÉR , HIÉRO )élém. formant Élém. tiré du gr. « sacré, saint, auguste », entrant dans la constr. de mots sav. (subst. et adj.), où il introduit …   Encyclopédie Universelle

  • hier — 1. Hier wohne ich. 2. Von hier hat man eine herrliche Aussicht. 3. Hier sind die Schlüssel für meine Wohnung. Kannst Du meine Blumen gießen? 4. Hier ist 06131 553221, Pamela Linke. Bitte hinterlassen Sie eine Nachricht …   Deutsch-Test für Zuwanderer

  • hier — (auch hie arch.) Adv std. (8. Jh.), mhd. hie(r), ahd. hia(r), as. hēr Stammwort. Aus g. * hēr (ē2) hier , auch in gt. her, anord. hér, as. hēr, afr. hīr; eine Lokativbildung auf r zu dem Pronominalstamm (ig.) * kei hier , auch dieser hier (s.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • hier — [Basiswortschatz (Rating 1 1500)] Auch: • hierher • hierhin • bitte • bitte schön Bsp.: • Komm (hier)her! • …   Deutsch Wörterbuch

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”