hermine


hermine
(èr-mi-n') s. f.
   Un des noms vulgaires de la marte blanche (mammifères digitigrades), dont la peau fournit une belle fourrure.
   La belette à queue noire s'appelle hermine et roselet, hermine lorsqu'elle est blanche, roselet lorsqu'elle est rousse ou jaunâtre, BUFF. Quadrup. t. II, p. 265.
   Une hermine, un castor, un jeune sanglier, Cadets de leur famille et partant sans fortune, Dans l'espoir d'en acquérir une Quittèrent leur forêt, leur étang, leur hallier, FLORIAN Fabl. III, 13.
   Fourrure faite avec de la peau d'hermine.
   Nos magistrats ont bien connu ce mystère [pouvoir de l'imagination] : leurs robes rouges, leurs hermines dont ils s'emmaillotent en chats fourrés..., PASC. Puiss. trompeuses, Imagin. 2, éd. FAUGÈRE.
   Endosser l'écarlate et se fourrer d'hermine, BOILEAU Sat. VIII.
   Sans sortir de leurs lits plus doux que leurs hermines, BOILEAU Lutr. I.
   Fig. Une robe d'hermine, une innocence sans tache.
   Terme de blason. Une des deux fourrures, comme le vair est l'autre ; c'est un champ d'argent semé de petits triangles de sable. Les ducs de Bretagne portaient d'hermine.
   Nom vulgaire du cône capitaine, sorte de coquille, disent certains auteurs, tandis que d'autres ont un cône capitaine et un cône hermine, LEGOARANT.
   XIIIe s.
   Cief a [elle a la tête] reond et blonde crine, Plus blanc le front que n'est hermine, Fl. et Bl. 2875.
   XVe s.
   Draps fourrés d'ermine, FROISS. I, I, 273.
   Luy et son destrier tout houssé de très fines armines, Jeh. de Saintré, ch. 50.
   XVIe s.
   Aucune fois aux fosses devalloye Pour trouver là des gistes des fouines, Des herissons ou des blanches hermines, MAROT I, 217.
   Provenç. ermini ; espagn. armiño ; ital. armellino, ermellino ; du latin armenius, arménien, parce que cette sorte de fourrure venait d'Arménie. On disait aussi ermin, adj. et subst.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
HERMINE. Ajoutez :
   Sorte de papillon, bombyx herminea, dit aussi queue fourchue.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hermine — [ ɛrmin ] n. f. • ermine v. 1140; fém. de l a. adj. (h)ermin, du lat. armenius (mus) « (rat) d Arménie » 1 ♦ Mammifère carnivore (mustélidés), un peu plus grand que la belette à laquelle il ressemble. ⇒ martre (blanche). Le pelage de l hermine,… …   Encyclopédie Universelle

  • Hermine — ist ein weiblicher Vorname. Er leitet sich vom männlichen Vornamen Hermann (althochdeutsch heri = Heer, man = Mann) ab.[1] Inhaltsverzeichnis 1 Namenstag 2 Bekannte Namensträgerinnen 2.1 Reale Namensträgerinnen …   Deutsch Wikipedia

  • herminé — herminé, ée (èr mi né, née) part. passé d herminer. 1°   Fourré d hermine. •   C est [le couvre chef] une coiffure basse, de simple toile de Hollande, fort longue, mais plus courte de beaucoup que la queue herminée de la robe [de veuve], SAINT… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Hermine — may refer to: * Hermine Demoriane, French singer, writer and tightrope walker * Tropical Storm Hermine See also * Ermine (disambiguation) …   Wikipedia

  • hermine — HERMINE. s. f. Petit animal blanc qui a le bout de la queüe noir. Robe fourrée d hermine. C est aussi une des deux fourures du Blason. Les Ducs de Bretagne portoient d hermine …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Hermine — Hermine, Hermina, Hermanna althochdeutscher Ursprung, weibliche Form (Bedeutungszusammensetzung aus: »Heer« und »Mann«). Bekannt durch die Hermine in den Harry Potter Romanen …   Deutsch namen

  • Hermine — f German: feminine form of HERMANN (SEE Hermann), formed on the lines of Wilhelmine (see WILHELMINA (SEE Wilhelmina)). The name is now also used in France …   First names dictionary

  • herminé — Herminé, [hermin]ée. Terme de Blason. Il porte de gueule à la croix herminée …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Hermine — Pour les articles homonymes, voir Hermine (homonymie). Hermine …   Wikipédia en Français

  • HERMINE — s. f. Petit animal blanc, du genre des Martres, dont le poil est très fin, et qui a le bout de la queue noir. Peau d hermine.   Il se dit égaiement de La fourrure que l on fait avec la peau d hermine. Robe fourrée d hermine. Manteau doublé d… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.