gravement


gravement
(gra-ve-man) adv.
   Avec gravité, d'une manière composée. Il s'est gravement avancé vers nous.
   Et la troupe, à l'instant cessant de fredonner, D'un ton gravement fou se mit à raisonner, BOILEAU Sat. III.
   ...Je lui disais donc en me grattant la tête Que je voulais dormir : présente ta requête Comme tu veux dormir, m'a-t-il dit gravement...., RAC. Plaid. I, 2.
   Cydias, après avoir toussé, relevé sa manchette, étendu la main et ouvert les doigts, débite gravement ses pensées quintessenciées, LA BRUY. V.
   Quand la gravité n'est que dans le maintien, comme il arrive très souvent, on dit gravement des inepties ; cette espèce de ridicule inspire de l'aversion, VOLT. Dict. phil. Grave..
   Dangereusement, d'une manière à entraîner de fâcheuses conséquences. Il a été gravement malade. Il s'est gravement compromis.
   Terme de musique. Il indique un mouvement lent, mais moins lent que le mouvement indiqué par lentement. On dit et on écrit plus ordinairement grave en italien.
   Grave, et le suffixe ment ; bourg. graiveman.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gravement — [ gravmɑ̃ ] adv. • 1461; « considérablement » 1396; de grave 1 ♦ Avec gravité et sérieux. ⇒ dignement. Marcher, parler gravement. ⇒ solennellement. 2 ♦ D une manière importante, dangereuse. Se tromper gravement. ⇒ lourdement. L avenir est… …   Encyclopédie Universelle

  • gravement — Gravement. adv. Il n a point d usage au propre. Il signifie fig. d Une maniere grave & composée. Parler gravement. affecter de marcher gravement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • gravement — Gravement, Aliquid grauiter facere, Tragice …   Thresor de la langue françoyse

  • GRAVEMENT — adv. D’une manière grave Parler gravement. Marcher gravement. Il est gravement malade. Il s’est gravement compromis. En termes de Musique, il indique un Mouvement lent, mais moins lent que celui qui est indiqué par le mot Lentement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • GRAVEMENT — adv. Il ne se dit point dans le sens de Pesamment, et ne s emploie que pour signifier, D une manière grave et composée. Parler gravement. Marcher gravement. GRAVEMENT, en Musique, indique Un mouvement lent, mais moins lent que celui qui est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • gravement — grave ит. [гра/вэ], фр. [грав], англ. [грэ/йв] gravement фр. [гравма/н] gravemente ит. [гравэмэ/нтэ] значительно, торжественно, тяжело …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • gravement — adv. gravamê (Albanais) / in (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • littoral gravement menacé — didelės grėsmės pakrantė statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Nustatyta pakrantė NATO rajone, iš kurios turi būti evakuojami gyventojai branduolinio puolimo grėsmės atveju. atitikmenys: angl. severely threatened coastline pranc. littoral gravement …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • grièvement — [ grijɛvmɑ̃ ] adv. • XIVe; a. fr. grief « grave »; lat. grevis ♦ Vx Gravement. ♢ Mod. (en parlant d une atteinte physique) ⇒ gravement, sérieusement. Être grièvement atteint, brûlé. Une balle l a grièvement blessé. ⊗ CONTR. Légèrement. ●… …   Encyclopédie Universelle

  • outrager — [ utraʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • 1478; de outrage 1 ♦ Offenser gravement par un outrage (actes ou paroles). ⇒ bafouer, injurier, insulter, offenser. « Une femme outragée dans son honneur, c est à dire dans ce qu elle a de plus précieux »… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.