abâtardir
(a-bâ-tar-dir : quelques-uns disent a-ba-tar-dir par un a bref ; mais la plupart disent bâ comme dans bâtard) v. a.
   Faire dégénérer, au propre et au figuré. La mauvaise culture abâtardit les plantes. Ils ne voyaient là que des moyens d'abâtardir les courages.
   S'abâtardir, v. réfl. Dégénérer. Les arbres fruitiers s'abâtardissent si on ne les soigne constamment. S'abâtardir dans l'oisiveté.
   La pureté de la doctrine était abâtardie par les Vaudois, BOSSUET Var. XI.
   XIIe s.
   Com nostre lois est hui abastardie, Ronc. p. 116.
   XIIIe s.
   Bien est France abastardie, Seigneur baron, entendez, Quant femme [la reine Blanche] l'a en baillie, Et tele comme savez, HUE DE LA FERTÉ Rom. p. 188.
   XVIe s.
   Ceste arrogance grecque, admiratrice seulement de ses inventions, n'avoit loi ni privilege de legitimer ainsi sa nation, et abastardir les autres, DU BELLAY I, 4, recto..
   La peur descouvre un coeur abastardi, DU BELLAY IV, 6, verso..
   Sitost qu'on se detourne de la parole, l'oraison est quant et quant abastardie, CALV. Inst. 704.
   Ils se sont abastardis en degenerant de leurs peres, CALV. ib. 747.
   Ceux qui seront convaincus de s'estre abastardis de leur origine, CALV. ib. 838.
   À et bâtard ; provenç. abastardir ; anc. espagn. abastardar.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • abâtardir — [ abatardir ] v. tr. <conjug. : 2> • XIIe; de 1. a et bâtard 1 ♦ Altérer en faisant perdre les qualités de la race. Pronom. Race qui s est abâtardie. ⇒ dégénérer. 2 ♦ Fig. Faire perdre ses qualités à. ⇒ avilir, 1. dégrader. « Il est des… …   Encyclopédie Universelle

  • ABÂTARDIR — v. a. Faire déchoir une chose de son état naturel, la faire dégénérer, l altérer. Le défaut de soins a tout à fait abâtardi cette race d animaux. La mauvaise culture abâtardira ces plants.   Il s emploie aussi figurément. Une longue servitude… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ABÂTARDIR — v. tr. Altérer de façon à faire dégénérer. Le défaut de soins a tout à fait abâtardi cette race d’animaux. Cette race s’est abâtardie. Ce plant de vigne s’abâtardit chaque jour. Il s’emploie aussi figurément. Une longue servitude abâtardit le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • abâtardir — vt. => Dégénérer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'abâtardir — ● s abâtardir verbe pronominal être abâtardi verbe passif Littéraire. Perdre de ses qualités originelles, de sa valeur ; dégénérer. ● s abâtardir (synonymes) verbe pronominal être abâtardi verbe passif Littéraire. Perdre de ses qualités… …   Encyclopédie Universelle

  • abâtardissement — abâtardir [ abatardir ] v. tr. <conjug. : 2> • XIIe; de 1. a et bâtard 1 ♦ Altérer en faisant perdre les qualités de la race. Pronom. Race qui s est abâtardie. ⇒ dégénérer. 2 ♦ Fig. Faire perdre ses qualités à. ⇒ avilir, 1. dégrader. « Il… …   Encyclopédie Universelle

  • ardir — abâtardir enhardir ragaillardir …   Dictionnaire des rimes

  • dégénérer — [ deʒenere ] v. intr. <conjug. : 6> • 1361; lat. degenerare, de genus, generis « race » 1 ♦ Littér. Perdre les qualités naturelles de sa race. ⇒ s abâtardir. Espèce animale, race qui dégénère. « Les mariages entre parents qui peuvent… …   Encyclopédie Universelle

  • émasculer — [ emaskyle ] v. tr. <conjug. : 1> • XIV e, repris 1707; lat. emasculare, de masculus « mâle » 1 ♦ Priver (un mâle) des organes de la reproduction. ⇒ castrer, châtrer. P. p. adj. Homme émasculé. ⇒ eunuque. 2 ♦ Fig. Dépouiller de tout… …   Encyclopédie Universelle

  • a- — 1. a ♦ Élément, du lat. ad, marquant la direction, le but à atteindre, ou le passage d un état à un autre (var. ad ; ac , af , ag , al , an , ar , as , at ) : amener, alunir, adoucir. ⇒ à. a 2. a ♦ Élément tiré du gr. exprimant la négation (« pas …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”