glacis
glacis 1.
(gla-sî) s. m.
   Talus, pente douce et unie. Le glacis d'un étang.
   Il portait la passion du bien public à un tel point, et en même temps cette sorte de passion est si rare, qu'il est peut-être dangereux d'exposer au public que, quand il passait sur les marches du Pont-Neuf, il en prenait les bouts qui étaient moins usés, afin que le milieu, qui l'est toujours davantage, ne devînt pas trop tôt un glacis, FONTEN. des Billettes..
   Avignon a une bonne lieue de tour ; presque tout le glacis est planté de deux rangs d'arbres qui forment un cours assez médiocre, DE BROSSES Lettres sur l'Italie, t. I, lett. 2.
   Terme de fortification. Pente adoucie, qui descend du haut du chemin couvert jusqu'à la campagne ouverte.
   .... Ce chemin terrible Qu'un glacis teint de sang rendait inaccessible, VOLT. Henr. VI.
   Terme d'architecture. Glacis de corniche, petite pente ménagée sur la cymaise d'une corniche, pour l'écoulement des eaux de pluie.
   Terme de raffinerie. Plan horizontal en maçonnerie qui sert à exposer des pains de sucre au soleil.
   Évasement qui augmente la capacité des chaudières.
   XVe s.
   Et si failloit abattre une engine ou ung arc-boutant, qui estoit appoincté contre le dit clochier.... à l'egal de glichy [plate-forme], DU CANGE glatia..
   L'ancien verbe glacer, qui signifiait glisser, et qui vient de glace.
————————
glacis 2.
(gla-sî) s. m.
   Terme de peinture. Préparation de couleurs légères et fuyantes qu'on applique avec un pinceau fort délié sur d'autres couleurs pour leur donner plus d'éclat.
   Terme de maçonnerie. Enduit en pente fait sur la tête d'un mur de clôture ou de dossier de cheminée.
   Terme de couvreur. Enduit que l'on fait sur la volige ou sur un lattis jointif pour recevoir le plomb d'un faîtage, d'un arêtier.
   Terme de tailleur. Rang de points pour faire tenir la doublure en état avec l'étoffe. Passer au glacis.
   Terme de passementier. Traînée de clinquant, etc. qui couvre un assez long espace sans être arrêtée.
   Partie des soies de chaînes servant seulement à lier la trame.
   Terme de maréchal. Circonférence et étendue de la sole de corne.
   Glace.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • glacis — GLÁCIS, glacisuri, s.n. (geol.) Teren neted în pantă uşoară. – Din fr. glacis. Trimis de gall, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  glácis (teren) s. n., pl. glácisuri Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  GLÁCIS …   Dicționar Român

  • glacis — Glacis. s. m. Talud, pente douce & unie. Le glacis d un estang. le glacis de la contrescarpe …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Glacis — Gla cis, n. [F. glacis; so named from its smoothness. See {Glacier}.] A gentle slope, or a smooth, gently sloping bank; especially (Fort.), that slope of earth which inclines from the covered way toward the exterior ground or country (see Illust …   The Collaborative International Dictionary of English

  • glacis — (Del fr. glacis, de glacer, helar). m. Mil. En una fortificación permanente, declive desde el camino cubierto hacia el campo …   Diccionario de la lengua española

  • glacis — [glā′sis, glas′is] n. pl. glacis [glā′sēz΄, glas′sēz΄] or glacises [glā′sis iz, glas′sis iz] [Fr < OFr glacier, to slip < glace, ice < VL glacia: see GLACIER] 1. a gradual slope 2. an embankment sloping gradually up to a fortification,… …   English World dictionary

  • Glacis — (fr., spr. Glasih), 1) eine 7–8 Fuß hohe, ganz flach (etwa auf 80–100 Schritt) sich verlaufende Brustwehr zum Schutze des bedeckten Weges (s.d.) der Festungen: G. en contrepente (spr. G. ang kongterpangt), die äußere Böschung des Grabens einer… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Glacis — (franz., spr. glaßĭ), Feldabdachung, eine vor dem äußern Grabenrand einer Befestigung nach dem Felde zu flach verlaufende Erdanschüttung. Bei Feldschanzen stellt man einen glacisförmigen Auswurf her, der das Bestreichen des Vorfeldes vor dem… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Glacis — Glacis, s. Festungsbau …   Lexikon der gesamten Technik

  • Glacis — (frz., spr. ßih), bei Festungen die Erdanschüttung jenseit des Grabens und Bedeckten Weges, die sich nach der Angriffsseite hin sanft abdacht; Glaciskrete, die obere Kante des G …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Glacis — (frz. glassih), die von dem äußersten Festungsgraben sich in das freie Feld verlierende Abdachung, die von den Werken nach jeder Richtung bestrichen wird …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”