fanatisme
(fa-na-ti-sm') s. m.
   Illusion du fanatique, de celui qui croit avoir des inspirations divines. C'est un vrai fanatisme.
   Secte ou doctrine fanatique. On eut bien de la peine à détruire ce fanatisme naissant.
   Disposition d'esprit des fanatiques. Zèle outré pour une religion.
   On entend aujourd'hui par fanatisme une folie religieuse, sombre et cruelle ; c'est une maladie qui se gagne comme la petite vérole, VOLT. Dict. phil. Fanatisme..
   Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère, VOLT. ib..
   Le plus grand exemple de fanatisme est celui des bourgeois de Paris qui coururent assassiner, égorger, jeter par les fenêtres, mettre en pièces la nuit de la Saint-Barthélemi leurs concitoyens qui n'allaient point à la messe, VOLT. ib..
   Heureusement le fanatisme est sur son déclin d'un bout de l'Europe à l'autre, VOLT. Lett. à Mme du Deffant, 30 juill. 1768.
   Attachement opiniâtre et violent à un parti, à une opinion, etc.
   Ce Talbot était un de ces vrais Anglais qui dédaignent les superstitions, et qui n'ont pas le fanatisme de punir les fanatiques, VOLT. Incurs. sur Nonotte..
   Les regards des deux mondes attachés sur vous, le fanatisme heureux d'une grande révolution, le spectacle de votre gloire...., MIRABEAU Collection, t. III, p. 270.
   Voy. fanatique.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • FANATISME — La vogue que connurent au XVIIIe siècle les termes de «fanatisme» et de «fanatique» n’a pas laissé d’imprégner les esprits d’une réprobation qui, jusqu’à nos jours, s’est attachée à la défense intransigeante et outrancière d’une communauté, d’un… …   Encyclopédie Universelle

  • FANATISME — SECTION PREMIÈRE.     C est l effet d une fausse conscience qui asservit la religion aux caprices de l imagination et aux déréglements des passions.     En général, il vient de ce que les législateurs ont eu des vues trop étroites, ou de ce qu on …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • FANATISME — s. m. Illusion du fanatique, de celui qui se croit inspiré. C est un vrai fanatisme.   Il se dit plus ordinairement d Un zèle outré, et souvent cruel, pour une religion, ou d Un attachement opiniâtre et violent à un parti, à une opinion, etc.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Fanatisme — Le fanatisme est une forme d intolérance extrême qui pousse à la persécution de l altérité sous toutes ses formes. Membres du parti nazi effectuant le salut hitlérien à l occasion d une réunion dans le théâtre municipal de la ville de Posen, en… …   Wikipédia en Français

  • Fanatisme —          DIDEROT (Denis)     Bio express : Écrivain et philosophe français (1713 1784)     «Il n y a qu un pas du fanatisme à la barbarie.»     Source : Essai sur le mérite et la vertu     Mot(s) clé(s) : Barbarie Fanatisme          HITLER… …   Dictionnaire des citations politiques

  • FANATISME — n. m. Zèle outré, et souvent cruel, pour une religion, ou, par extension, Attachement opiniâtre et violent à un parti, à une opinion, etc. être animé du plus ardent fanatisme. Les excès du fanatisme religieux, du fanatisme politique. Ce n’est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • fanatisme — fa|na|tis|me Mot Pla Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • Fanatisme — Glød, stejlhed …   Danske encyklopædi

  • fanatisme — fa|na|tis|me sb., n …   Dansk ordbog

  • fanatisme — nm. FANATISMO (Albanais, Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”