famille
(fa-mi-ll', ll mouillées, et non fa-mi-ye) s. f.
   Chez les Romains, réunion de serviteurs, d'esclaves appartenant à un seul individu ou attachés à un service public ; c'est le sens primitif.
   Par suite il se dit de toutes les personnes, parents ou non, maîtres ou serviteurs, qui vivent sous le même toit. Chef de la famille. Gouvernement de la famille.
   En Italie, chez les grands, toutes les personnes attachées au service d'une maison. La famille d'un cardinal.
   L'ensemble des personnes d'un même sang, comme père, mère, enfants frères, oncles, neveux, cousins, etc. Entrer dans une famille par alliance. Il était le chef de la famille. La famille de sa femme. Un repas, une fête de famille.
   J'ai vu trancher les jours de ma famille entière, RAC. Andr. III, 6.
   Par extension.
   Instruits par tes vertus, nous sommes ta famille, VOLT. Alz. I, 2.
   Cet accord [sur un même méridien] introduirait dans leur géographie [des peuples de l'Europe] la même uniformité que représentent déjà leur calendrier et leur arithmétique, uniformité qui, étendue aux nombreux objets de leurs relations mutuelles, formera de ces peuples divers une immense famille, LA PLACE Expos. I, 14.
   La grande famille humaine, l'ensemble des hommes, l'humanité tout entière.
   Avoir un air de famille, se dit de la ressemblance que l'on trouve entre les différents membres d'une même famille.
   Bonne famille, famille honnête et aussi famille occupant quelque rang dans la société.
   Riche suffisamment et de bonne famille, LA FONT. Contr..
   Fils de famille, enfant de famille, jeune homme qui est d'une bonne famille.
   Pinucio, jeune homme de famille, LA FONT. Berc..
   Lisette est une fille de famille, qui peut trouver mieux, monsieur ; et je ne vois pas que votre Lépine lui convienne, MARIV. Préj. vaincu, sc. 4.
   Il se dit quelquefois par moquerie.
   - C'est un jeune homme distingué. - Le colonel : Oui, je sais ; ce que nous appelons, nous autres, un fils de famille, un de ces mauvais sujets que leurs parents jettent dans un régiment pour s'en débarrasser, CH. DE BERNARD un Fils de famille, II, 6.
   Conseil de famille, voy. conseil.
   Les personnes de même sang vivant sous le même toit, et, plus particulièrement, le père, la mère et les enfants.
   Laissez à son destin cette ingrate famille, CORN. Poly. IV, 6.
   Les dieux et l'empereur sont plus que ma famille, CORN. III, 3.
   Qu'est-ce, à proprement parler, qu'une famille, sinon une forme de royaume où l'on commande et où l'on obéit ?, BOURDAL. 2e dim. après Pâq. Dominic. t. II, p. 10.
   Si vous ne voyez plus votre auguste famille, Le Dieu que vous servez vous adopte pour fille, VOLT. Zaïre, IV, 1.
   Père de famille, mère de famille, celui, celle qui est mariée et qui a des enfants.
   Soutien de famille, le fils, le frère qui soutient une famille ; il a droit à l'exonération du service militaire. Fléau de famille, mauvais sujet qui désole ses parents.
   En famille, chez soi, au milieu des siens.
   Comme il causait en famille, on le vint avertir, SÉV. 295.
   La sainte Famille, Joseph, la Vierge et l'enfant Jésus.
   Une sainte Famille, tableau qui représente la sainte Famille, quelquefois avec saint Jean. Une sainte Famille de Raphaël (Famille par une F majuscule).
   Terme de droit. Père de famille, voy. père.
   Fils de famille, le fils qui est sous l'autorité paternelle.
   Les enfants par rapport aux parents. Vous vous mariez, vous aurez bientôt de la famille.
   Sa profession, devenue d'autant plus nécessaire qu'il était déjà chargé de famille, l'occupait beaucoup, FONTEN. Rolle..
   Je vous revois enfin, chère et triste famille, VOLT. Zaïre, II, 3.
   Les familles sont généralement plus nombreuses dans le peuple que dans les autres conditions, BUFF. Probab. de la vie..
   Le ciel bénit toujours les nombreuses familles, COL. D'HARLEV Chât. en Esp. v. 10.
   J'en sais [des chapons] qui sont bons maris, Qui même ont de la famille, BÉRANG. Chapons..
   Il se dit de même des animaux. Voyez cette poule accourir avec toute sa petite famille.
   Race composée de ceux qui sont du même sang par les mâles. Il est de famille de robe. Une famille bourgeoise.
   Elle vit qu'elle allait unir la maison de France à la royale famille des Stuarts, BOSSUET Reine d'Anglet..
   N'en doutons pas, chrétiens : Dieu a préparé dans son conseil éternel les premières familles, qui sont la source des nations, et, dans toutes les nations, les qualités dominantes qui devaient en faire la fortune ; il a aussi ordonné dans les nations les familles particulières dont elles sont composées, mais principalement celles qui devaient gouverner ces nations et en particulier, dans ces familles, tous les hommes par lesquels elles devaient ou s'élever ou se soutenir ou s'abattre, BOSSUET Marie-Thér..
   Famille régnante, voy. régnant.
   Terme d'histoire. Pacte de famille, traité défensif conclu entre Louis XV et le roi d'Espagne, en 1761.
   Tous les religieux d'un même ordre, d'une même classe, d'un même monastère.
   Tous les philosophes d'une même école.
   Les philosophes de la famille de Platon et de celle d'Aristote, BALZ. De la cour, 1er disc..
   Il se dit des choses qui offrent des analogies d'origine ou de ressemblance.
   Les idées du Tasse ne sont pas d'une aussi belle famille que celles du poëte latin [Virgile], CHATEAUB. Génie, II, I, 2.
10°   Terme d'histoire naturelle. Mot introduit en botanique par Magnol, et aujourd'hui généralement adopté non-seulement dans la botanique mais aussi dans la zoologie pour désigner des groupes de genres liés par des caractères communs. Les familles naturelles de Jussieu. La famille des labiées. Les singes et les makis forment deux familles distinctes dans l'ordre des quadrumanes.
   Les panthères, les onces, les léopards, les guépards, les ocelots, les servals, les margais et les chats ne font qu'une même et méchante famille, BUFF. Quadrup. t. VII, p. 257, dans POUGENS.
   Les animaux et les végétaux ne composent qu'une même famille et leurs analogies sont en grand nombre, BONNET Lett. div. Oeuv. t. XII, p. 389, dans POUGENS.
   Il y a une famille entière de fleurs qui appartient à cette forme [crucifères], CHATEAUB. Génie, IV, I, 2.
11°   De la botanique et de la zoologie où le mot de famille s'est d'abord établi, il a passé à la classification des substances chimiques La famille des sels.
12°   Il se dit aussi en géométrie. Réunion de surfaces caractérisées par une propriété commune du plan tangent.
   Réunion de courbes ayant un caractère géométrique ou analytique commun. La famille des courbes du second degré.
13°   Terme de grammaire. Famille de mots, ensemble de mots appartenant à un même radical. Père en français, padre en italien, pater en latin, appartiennent à une même famille.
   
   J'y étais allé en famille, qui fut aussi satisfaite de cette maison que moi, BUSSY-RAB. Lett. du 21 nov. 1666.
   Locution vicieuse, parce que famille n'a plus pour ainsi dire son sens propre, JULLIEN Gramm. p. 248.
Il fallait dire : J'y étais allé en famille, et ma famille fut....
   FAMILLE, MAISON. Famille se dit quand on considère l'ensemble des individus de même sang qui vivent les uns à côté des autres : la famille royale, impériale. Maison se dit quand on considère la famille en sa succession dans le temps et en sa transmission : les maisons souveraines. Un homme est de bonne famille quand il provient d'une famille qui occupe un certain rang dans la société ; il est de bonne maison, quand il provient d'une famille héréditairement distinguée.
   L'Académie remarque que, quand on parle des grandes et anciennes races de France et des pays étrangers, on se sert moins ordinairement du mot famille que du mot maison, et qu'au contraire, lorsqu'on parle des anciens Grecs ou des anciens Romains, on emploie de préférence le mot famille. La famille des Héraclides. La famille des Atrides. La famille des Césars. Cette remarque n'a rien d'absolu ; car on voit Bossuet appliquer le mot famille aux grandes races des temps modernes.
   XIVe s.
   Ce fut Brutus de qui famille cil estoit, BERCHEURE f° 56, verso..
   Retenir aucuns autres hosteus [hôtels, logements] en le [la] ville pour les caretons et famile dou dit prevost et jurés, CAFFIAUX Abattis de maisons, p. 18.
   XVe s.
   L'archevesque de Ravenne estoit de la famille et maison des Ursins de Rome, A. CHARTIER Hist. de Charles VII, p. 259, dans LACURNE.
   Environ trente valets que pages, de la famille du duc de Bourgogne, MONSTREL. t. I, f° 282, dans LACURNE.
   Tant y demoura, que ce seigneur le retint de sa famille pour ce qu'il chevauchoit moult bien, Perceforest, t. III, f° 94.
   XVIe s.
   Famille d'Archambaut, plus y en a, pis vaut, COTGRAVE .
   François George de la famille des freres mineurs, DU VERDIER Bibl. p. 523, dans LACURNE.
   Provenç. familla ; espagn. familia, famiglia ; du latin familia, famille, famulus, serviteur, de l'osque famel, serviteur, faama, maison, ce qui explique famel. Faama est le sanscrit dhaman ( avec un accent long sur le 1er a), maison, du radical dha ( avec un accent long sur le a), poser ; la transition du dh sanscrit à l'f latine est normale, ex. dhuma ( avec un accent long sur le u), fumus. Le sens étymologique montre par quels degrés le mot famille est venu à signifier les membres de la maison unis par les liens du sang.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • FAMILLE — L’ÉTYMOLOGIE et les avatars sémantiques du mot «famille» témoignent eux mêmes de la variabilité historique de l’institution qu’il peut désigner. Là où il apparaît, à Rome, il ne correspond pas à ce que nous appelons aujourd’hui de ce nom, c’est à …   Encyclopédie Universelle

  • famille — FAMILLE. s. f. Toutes les personnes qui vivent dans une mesme maison, sous un mesme chef. En ce sens il n est guere en usage que dans les phrases suivantes. Chef de famille. avoir une grande famille à nourrir. Famille, se prend dans un sens plus… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Famille — Pour les articles homonymes, voir Famille (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • FAMILLE — s. f. coll. Toutes les personnes d un même sang, comme enfants, frères, neveux, etc. C est un homme qui chérit sa famille. Il vit bien avec sa famille. Sa famille est très nombreuse. La famille royale. Réunir sa famille. Il était le chef de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FAMILLE — n. f. Ensemble de personnes unies par le sang ou l’alliance. C’est un homme qui chérit sa famille. Il vit bien avec sa famille. Une famille nombreuse. La famille royale. Réunir sa famille. Chef de famille. Tous les membres de la famille. La… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • famille — nf. FAMILYE (Albanais.001, Annecy, Montagny Bozel, Saxel), familyi (Peisey), famelye (Aix.017b, Arvillard, Doucy Bauges, Giettaz, Lanslevillard, Notre Dame Be.214b), famèlye (017a,214a, Chambéry, St Nicolas Cha.), fameûlyi (St Martin Porte) ||… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Famille —          O. HENRY (William Sydney Porter, dit)     Bio express : Écrivain américain (1862 1910)     «L amour, le travail, la famille, la religion, l art, le patriotisme sont des mots vides de tout sens pour qui meurt de faim.»     Source : Le… …   Dictionnaire des citations politiques

  • famille — La Famille, et race, Familia, Gens. Une famille fort renommée et bien riche, Luculenta familia. Ancienne famille et bien estimée, Vetus et honorata familia. De cette famille, Ex hac familia. Il est de nostre famille, Noster est. Qui est d une… …   Thresor de la langue françoyse

  • famille — [fa mi:] noun Chinese enamelled porcelain of particular periods in the 17th and 18th centuries with a specified predominant colour: famille jaune ʒəʊn (yellow), famille noire nwα: (black), famille rose rəʊz (red), famille verte vɛ:t (green).… …   English new terms dictionary

  • famille — n. a Chinese enamelled porcelain with a predominant colour: (famille jaune) yellow, (famille noire) black, (famille rose) red, (famille verte) green. Etymology: F, = family …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”