fadaise


fadaise
(fa-dê-z') s. f.
Bagatelle fade ; mot, pensée, discours qui ne signifie rien ou qui exprime quelque chose de si commun que cela ne vaut pas la peine d'être dit.
   Moi qui n'aime à débattre en ces fadaises-là, RÉGNIER Sat. VIII.
   Je prêtai l'oreille pour ouïr les bons discours que je m'imaginais qu'ils feraient ; de tous côtés je n'entendis rien que des vanteries, des fadaises et des contes faits mal à propos, Francion, liv. VI, p. 225.
   C'est bien pour dire des fadaises que je dis tout cela, SÉV. 153.
   Ma cousine, me dit-il, je crois que le nom de fadaises est le plus convenable ; la plupart des choses qu'on fait, qu'on dit et qu'on imprime méritent assez ce titre, VOLT. Cather. Vadé, préface.
   Absolument, la fadaise, les propos qui sont pures bagatelles.
   Songez à me répondre, et laissons la fadaise, MOL. Éc. des femm. I, 2.
   XVIe s.
   Tout ce qu'on en peut disputer n'est que fadaise, si ce nom [Dieu] n'y resonne, CALV. Instit. 385.
   La nature pour lui apprendre sa mortalité et notre fadeze [faiblesse]...., MONT. II, 20.
   Il n'est point de plus grande fadeze, que de se picquer des fadezes du monde, MONT. IV, 44.
   La trop grande bonté d'un personnage est estimée fadese, O. DE SERRES 39.
   Fade ; provenç. fadeza, s. f. et fades, s. m.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fadaise — [ fadɛz ] n. f. • 1541; provenç. fadeza « sottise », de fat « sot » 1 ♦ Propos plat et sot; plaisanterie fade et plate. ⇒ baliverne, niaiserie, platitude. « Personne n est exempt de dire des fadaises » (Montaigne). 2 ♦ Chose insignifiante,… …   Encyclopédie Universelle

  • fadaise — Fadaise. s. f. Niaiserie, ineptie, bagatelle, Chose inutile & frivole. Il ne dit que des fadaises. ce sont des fadaises. ce n est qu une fadaise, mais elle ne laisse pas de rejoüir. voilà de belles fadaises, de plaisantes fadaises. il a l esprit… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Fadaise — Fa daise , n. [F.] A vapid or meaningless remark; a commonplace; nonsense. [Webster 1913 Suppl.] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fadaise — (spr. dǟs , auch Fadeur, franz., spr. dör), Albernheit, Abgeschmacktheit; fade (seit dem 18. Jahrh. bei uns eingeführt), soviel wie schal, abgeschmackt, läppisch …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Fadaise — (frz., spr. dähs´), Albernheit …   Kleines Konversations-Lexikon

  • fadaise — /fa dez/ noun 1. A silly saying 2. Twaddle • • • Main Entry: ↑fade …   Useful english dictionary

  • FADAISE — s. f. Niaiserie, ineptie, bagatelle, chose inutile et frivole. Il ne dit que des fadaises. Ce sont des fadaises. Ce n est qu une fadaise. Fadaises que tout cela ! Voilà de belles fadaises. Il a la tête pleine de fadaises …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Fadaise — Fa|dai|se [fa dɛ:zə], die; , n [frz. fadaise < provenz. fadeza = Dummheit, zu fat < lat. fatuus, ↑fad] (bildungsspr. veraltet): Albernheit, Geschmacklosigkeit …   Universal-Lexikon

  • Fadaise — Fa|dai|se [fa dɛ:zə] die; , n <aus gleichbed. fr. fadaise, dies aus provenzal. fadeza »Dummheit« zu fat »einfältig, dumm, töricht«, dies aus lat. fatuus> (veraltet) Albernheit, Geschmacklosigkeit …   Das große Fremdwörterbuch

  • FADAISE — n. f. Propos qui n’a aucun intérêt, aucune saveur. Il ne dit que des fadaises. Ce sont des fadaises. Fadaises que tout cela! …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.