absorber
(ab-sor-bé, ou, suivant la prononciation réelle, ap-sor-bé) v. a.
   Faire entrer en soi. Ce que la terre absorbe. Tu avais absorbé tant de vin. L'éponge absorbe l'eau. Le sang absorbe l'oxygène de l'air atmosphérique. Jusqu'à ce que l'olive ait absorbé le sel. Le mercure est absorbé dans l'estomac. Le poison une fois absorbé manifeste ses effets.
   Il conçoit que les comètes sont des taches du soleil.... elles s'élèvent jusqu'à une certaine distance et retombent ensuite dans le soleil qui les absorbe de nouveau et les dissout, FONTEN. Hartsoëker.
   Seigneur.... Entends du haut du ciel le cri de mes besoins ; Et, comme le soleil aspire la rosée, Dans ton sein à jamais absorbe ma pensée, LAMART. Médit. XVI.
   Faire disparaître, épuiser, consumer. Le noir absorbe la lumière. Les procès ont absorbé son patrimoine. Les intérêts absorbent le capital. La Chine et l'Inde absorbent une grande partie du numéraire de l'Occident. Les impôts ont absorbé leur fortune. Un faible cri absorbé dans la clameur de la multitude. Mon temps est absorbé par mille affaires de détail.
   Enfin les riches, en reculant peu à peu les bornes de leurs terres, avaient absorbé et confondu la plupart des terres communes, VERTOT Rév. III, 227.
   La grande affaire a absorbé la petite, BOSSUET Lettr. 81.
   L'image de la chair du péché a été absorbée par la gloire, PASC. édit. Cous..
   Une vicissitude d'affaires qui absorbe toute leur vie, MASS. Temps..
   Appliquer l'esprit, occuper entièrement. Absorber l'attention. Cette affaire l'absorbe tout entier. Pensées qui absorbent. Ceux qu'absorbe le soin du salut de l'État.
   Le spectacle absorbait tellement les spectateurs.... Cette récompense nous absorbe tout à fait en Dieu, BOSSUET Or. 10.
   Qu'un plus sublime objet absorbe ma pensée, C. DELAV. Par. II, 3.
   S'absorber, v. réfl. Être absorbé. L'oxygène s'absorbe dans le poumon. Le Rhin s'absorbe dans les sables. Il s'absorbe dans sa douleur. S'absorber dans l'étude des mathématiques.
   ABSORBER, ENGLOUTIR. Idée commune, disparition de la chose qui est absorbée ou engloutie. Mais absorber indique une action successive, et engloutir, une action faite d'un seul coup. On absorbe peu à peu ; on engloutit à la fois. Un fleuve s'engloutit dans un abîme, il s'absorbe dans les sables. Un patrimoine est englouti dans une fausse spéculation ; il est absorbé par les procès. Au figuré, la synonymie cesse. On est absorbé dans ses peines, dans sa douleur, mais non englouti.
   XIIIe s.
   Deables le puist asorber, Quand il nous fet tant de mal traire, Ren. 5892.
   De ce me merveil sans doutence, Quant la mer, qui est nete et pure, Souffroit son pechié et s'ordure, Et qu'enfers ne l'asorbissoit, RUTEB. II, 111.
   XIVe s.
   Pour ce que li sire lui fist Les deux ieus asorbir au chef, DU CANGE absorbere.
   Si que les dicts engins [de pêche] assorboient si touz petis poissons flevoins [de fleuve] et autres, que se pourveance n'eust esté faicte..., Ord. de Philippe le Long, Bibl. des Ch. 3e série, t. IV, p. 54.
   Cette delettation est aussi comme evanouie et absorbée, ORESME Eth. 89.
   La delettation qu'il a en sa vertu asorbe et annichile toute tristesse, ORESME ib. 90.
   XVe s.
   Que l'en [on] y dist grandement estre adommagié et assorbi [diminué], DU CANGE ib..
   Absorbere, de ab, indiquant séparation, et sorbere, avaler.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   ABSORBER. - HIST. XIIIe s. Ajoutez :
   E la clarté, ke de vus vint Absorba tant mes oilz et tint..., Édouard le Confesseur, V. 2119.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • absorber — [ apsɔrbe ] v. tr. <conjug. : 1> • assorber « engloutir » mil. XIe; lat. absorbere I ♦ 1 ♦ Laisser pénétrer et retenir (un fluide, des particules, un rayonnement) dans sa substance. Le sable absorbe l eau. ⇒ s imbiber, s imprégner. Le… …   Encyclopédie Universelle

  • Absorber — (von lateinisch absorbere „aufnehmen“, „aufsaugen“) steht für: Absorber (Chemie), Gegenstand oder Medium zur Aufnahme oder selektiven Entfernung von Stoffen Absorber (Physik), Gegenstand oder Medium zur Aufnahme und Umwandlung von… …   Deutsch Wikipedia

  • absorber — (Del lat. absorbēre). 1. tr. Dicho de una sustancia sólida: Ejercer atracción sobre un fluido con el que está en contacto, de modo que las moléculas de este penetren en aquella. 2. Dicho de un tejido orgánico o de una célula: Recibir o aspirar… …   Diccionario de la lengua española

  • absorber — Se conjuga como: temer Infinitivo: Gerundio: Participio: absorber absorbiendo absorbido     Indicativo   presente imperfecto pretérito futuro condicional yo tú él, ella, Ud. nosotros vosotros ellos, ellas, Uds. absorbo absorbes absorbe absorbemos …   Wordreference Spanish Conjugations Dictionary

  • Absorber — Ab*sorb er, n. One who, or that which, absorbs. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • absorber — 1. incorporar sustancias; por ejemplo, los tejidos del intestino absorben líquidos. 2. amortiguar o incorporar a un tejido la energía radiante a él transferida, acción que viene determinada por la dosis de radiactividad absorbida. Diccionario… …   Diccionario médico

  • absorber — ‘Atraer y retener en el interior [algo del exterior]’, ‘consumir enteramente [algo, normalmente recursos o tiempo]’ y ‘acaparar el interés o la atención [de alguien]’: «Parte del agua precipitada es absorbida por la tierra y parte vuelve al mar»… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • absorber — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mnż I, D. a, Mc. absorbererze, chem. techn. {{/stl 8}}{{stl 7}} urządzenie służące do przeprowadzania absorpcji; pochłaniacz {{/stl 7}} …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • absorber — verbo transitivo 1. Atraer y retener (un cuerpo) [un líquido o un gas]: La esponja absorbió el agua. Esta disolución absorbe poco los gases. 2. Atraer (la materia) la energía de …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • absorber — ABSORBER. v. act. Engloutir, Il ne se dit guére au propre: Il signifie au figuré consumer, dissiper, depenser. Il a absorbé tout son patrimoine. les procez ont absorbé tout son bien. les frais du scelé ont absorbé la meilleure partie de la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • absorber — Any material which converts energy of radiation or particles into another form, generally heat. Energy transmitted is not absorbed. Scattered energy is often classed with absorbed energy. Also see air shock absorber damper direct acting shock… …   Dictionary of automotive terms

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”