enjôler


enjôler
(an-jô-lé) v. a.
Abuser par des manières ou paroles flatteuses.
   Toutes les caresses qu'il vous fait ne sont que pour vous enjôler, MOL. Bourg. gent. III, 3.
   En un mot, il m'enjôla si bien par ses beaux discours que j'acceptai la proposition, LESAGE Guzm. d'Alfar. II, 3.
   Je hais bien ces vilains hommes-là qui veulent enjôler les filles, Mme DE GENLIS Théâtre d'éduc. la Lingère, I, 2.
   S'enjôler, v. réfl. S'enjôler l'un l'autre. Ils tâchent de s'enjôler.
   XIIIe s.
   Dex l'emprisone et engaiole Plus que ne soit gais [geai] en gaiole [geôle, cage], DU CANGE gaiola..
   XVIe s.
   Engauler, OUDIN Dict..
   Enjôler, c'est proprement mettre en cage ; espagn. enjaular, mettre en cage ; de en 1, et geôle qui a signifié une cage (voy. geôle).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • enjôler — [ ɑ̃ʒole ] v. tr. <conjug. : 1> • mil. XVIe; « emprisonner » XIIIe; de en et geôle ♦ Séduire par de belles paroles, des cajoleries, des flatteries pour mieux duper. ⇒ embobeliner, entortiller, séduire, tromper. « Il m enjôla si bien par ses …   Encyclopédie Universelle

  • enjôler — ENJÔLER.v. a. Suprprendre, attirer, engager par des paroles flatteuses, tromper. Il est du style familier. Enjôler une femme, une fille. Ce Marchand l a enjôlé. Enjôlé, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ENJÔLER — v. a. Surprendre, attirer, engager par des paroles flatteuses, tromper. Enjôler une femme, une fille. Ce fripon l a enjôlé. Il m a si bien enjôlé, que j ai fini par céder. Il est familier. ENJÔLÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENJÔLER — v. tr. Engager par des paroles et des manières flatteuses. Enjôler une femme, une fille. Ce fripon l’a enjolé. Il m’a si bien enjolé que j’ai fini par céder …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • enjôler — vt. anjoulâ, anjôlâ qqf. (Saxel), anzoulâ (Giettaz), inzoulâ (Villards Thônes), êzhôlâ (Albanais), inzhôlâ (Annecy.003, Thônes), êzhoulâ (Leschaux). E. : Duper, Embobiner. A1) enjôler, tromper : inzhoublâ vt. (003) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • cajoler — [ kaʒɔle ] v. tr. <conjug. : 1> • 1551 « babiller, chanter », en parlant du geai; moy. fr. gayoler; infl. de enjôler ♦ Avoir envers (qqn) des manières, des paroles tendres et caressantes. Cajoler un enfant. ⇒ câliner, caresser, choyer,… …   Encyclopédie Universelle

  • embobiner — [ ɑ̃bɔbine ] v. tr. <conjug. : 1> • 1807; altér. de embobeliner, d apr. bobine 1 ♦ Fam. Tromper par des paroles captieuses. ⇒ duper, entortiller. Le vendeur l a facilement embobiné. 2 ♦ (1876; de bobine) Rare Bobiner. P. p. adj. Canette mal …   Encyclopédie Universelle

  • embobeliner — [ ɑ̃bɔb(ə)line ] v. tr. <conjug. : 1> • 1585 « rapiécer »; de en et a. fr. bobelin « brodequin », d o. i. ♦ Vx 1 ♦ Envelopper (qqn, qqch.) dans qqch. 2 ♦ Fam. Circonvenir. ⇒ embobiner. « Si vous arrivez à embobeliner le juge, je l aurai d… …   Encyclopédie Universelle

  • enjôleur — enjôleur, euse [ ɑ̃ʒolɶr, øz ] n. • 1585; de enjôler ♦ Personne habile à enjôler les autres. ⇒ ensorceleur, séducteur , trompeur. « tes paroles d enjôleuse » ( Balzac). ♢ Adj. Charmeur, séduisant. Un sourire enjôleur. ● enjôleur, enjôleuse… …   Encyclopédie Universelle

  • entortiller — [ ɑ̃tɔrtije ] v. tr. <conjug. : 1> • XVI e; de entourteillier (fin XIIIe), de entort, p. p. de l a. fr. entordre « tordre » 1 ♦ Envelopper (un objet) dans qqch. que l on tortille; tortiller (qqch.) autour d un objet. Entortiller un bonbon… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.