encotonner
(an-ko-toné) v. a.
Garnir de coton, de duvet.
   XVIe s.
   .... Et quand le second age Nous vient encotonner de barbe le visage, RONS. 916.
   En 1, et coton.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • encotonner — ⇒ENCOTONNER, verbe trans. A. Garnir de coton, de duvet. La nature encotonne certains fruits délicats (Lar. 19e). B. Au fig. 1. Faire éprouver une sensation semblable à celle que procure le coton : • 1. En vérité, Bailleul s éteint. Une espèce de… …   Encyclopédie Universelle

  • encotonner — Encotonner, act. acut. Garnir de coton, Gossipio instruere …   Thresor de la langue françoyse

  • encoronner — Encoronner, act. acut. Est attourner de Coronne. Mot inusité en France, et mis en avant par Ronsard, imitant l Italien, qui dit Incoronare, et Incoronato, pour ce que le François dit Couronner et Couronne. Car le François se sert du mot simple en …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”