embabouiner
(an-ba-bou-i-né) v. a.
Terme populaire. Amener quelqu'un par des cajoleries à faire ce qu'on souhaite de lui.
   La femme morte, il [M. de Soubise] brusqua un superbe enterrement, embabouina le curé, tellement que Mme de Soubise fut portée droit de chez elle à la Mercy, SAINT-SIMON 218, 188.
   XIIIe s.
   Cuer qui ce fait n'iert [ne sera] ja si embaboïnés D'amours ne d'autre vice, tant soit enracinés, Qu'en assés petit d'eure ne soit enluminés, J. DE MEUNG Test. 2041.
   XVIe s.
   Decevoir et embabouiner le vulgaire populace [populace est ici un adjectif], PARÉ XIX, 30.
   Dont a dict l'Apostre, que ceux qui se laissent embabouiner à cette passion et cupidité, fontnaufrage et s'esgarent de la foy, et s'embarrassent en diverses peines, CHARRON Sagesse, I, 21.
   En 1, et babouin. Babuinare signifiait, au XIVe siècle, orner de miniatures.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • embabouiner — ⇒EMBABOUINER, verbe trans. Vieux A. Emploi trans., fam. Amener (quelqu un) à faire ce que l on désire en (le) séduisant par des flatteries, des cajoleries. Cette femme l a embabouiné (Ac.). Synon. fam. embobeliner, embobiner, entortiller. Tu vois …   Encyclopédie Universelle

  • embabouiner — EMBABOUINER. v. act. Engager quelqu un par des caresses, par des paroles flatteuses, à faire ce qu on souhaite de lui. Cette femme l a embabouiné. Il s est laissé embabouiner. Il est du style familier. Embabouiné, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • embabouiner — Embabouiner. v. a. Prevenir quelqu un par la bonne opinion que l on luy donne de quelque chose. Cette femme l a embaboüiné. il s est laissé embaboüiner. il est embaboüiné de cette femme, de cette affaire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • embabouiner — Embabouiner, Lactare …   Thresor de la langue françoyse

  • EMBABOUINER — v. a. Engager quelqu un par des caresses, par des paroles flatteuses, à faire ce qu on souhaite de lui. Cette femme l a embabouiné. Il s est laissé embabouiner. Il est très familier. EMBABOUINÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • EMBABOUINER — v. tr. Engager quelqu’un par des caresses, par des paroles flatteuses, à faire ce qu’on souhaite de lui. Cette femme l’a embabouiné. Il s’est laissé embabouiner. Il vieillit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • abuser — [ abyze ] v. tr. <conjug. : 1> • 1312; lat. médiév. °abusare I ♦ V. tr. ind. User mal, avec excès. User d une chose sans en abuser (cf. Dépasser la mesure). Abuser de l alcool. Abuser de ses forces. Abuser de son autorité, de son pouvoir. ⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • amadouer — [ amadwe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1531; probablt du même rad. que amadou ♦ Amener à ses fins ou apaiser (qqn qui était hostile ou réservé) par des petites flatteries, des attentions adroites. ⇒ enjôler, gagner. « Des paroles aimables comme… …   Encyclopédie Universelle

  • attraper — [ atrape ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; atraper 1165; de 1. a et trappe I ♦ Attraper qqn, un animal. 1 ♦ Prendre (un animal) à un piège, prendre comme dans un piège (un ennemi, etc.). Un vieux renard « Fut enfin au piège attrapé » (La… …   Encyclopédie Universelle

  • leurrer — [ lɶre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1373; loirier 1220; de leurre 1 ♦ Faire revenir (le faucon) en lui présentant le leurre. 2 ♦ (1609) Fig. et cour. Attirer (qqn) par des apparences séduisantes, des espérances vaines. ⇒ bercer, bluffer, duper …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”