désunir


désunir
(dé-zu-nir) v. a.
   Séparer ce qui est uni, joint. Désunir les pièces d'un ouvrage de menuiserie.
   Les forces qu'on emploie pour désunir deux corps contigus, PASC. Pesant. de l'air, II.
   Par extension.
   .... Rendre à une si éminente vertu les honneurs qu'elle mérite, et à une si violente affliction le soulagement qu'elle désire ; mais j'ai tort de désunir ces deux choses, puisque votre charité les a si parfaitement unies, VOIT. Lett. 13.
   S'il vous a désunis, sa mort va vous rejoindre, CORN. Poly. IV, 4.
   Le devoir désunit l'amitié la plus forte, CORN. Othon, V, 1.
   Tant d'États, tant de mers qui vont nous désunir, RAC. Alex. III, 6.
   Fig. Rompre l'union, l'accord entre les personnes. Des querelles d'intérêt ont désuni ces deux familles qui étaient étroitement liées.
   Unissant nos maisons, il désunit nos rois, CORN. Hor. I, 2.
   Ne désunissez point deux coeurs faits l'un pour l'autre, BOURSAULT Fabl. d'Ésope, III, 3.
   Ce piége n'est tendu que pour nous désunir, RAC. Bérén. III, 3.
   Mon coeur se gardait bien d'aller dans l'avenir Chercher ce qui pouvait un jour nous désunir, RAC. ib. IV, 5.
   Il faut espérer que les démêlés des dames désuniront l'hôtel des C. et les Noailles, MAINTENON Lett. à Mme de Caylus, 10 janv 1718.
   À subir cet arrêt je dois me préparer ; Mais, sans nous désunir, on peut nous séparer, LACHAUSSÉE Gouvernante, III, 2.
   Ardents à désunir le peuple et le sénat, VOLT. Brutus, IV, 7.
   Se désunir, v. réfl. Cesser d'être joint. Quoi qu'un amant volage excite de colère, Son change est odieux, mais sa personne est chère.
   Et ce qu'a joint l'amour a beau se désunir, Pour le rejoindre mieux il ne faut qu'un soupir, CORN. Perthar. II, 1.
   Tomber dans la mésintelligence. Après une longue liaison, ces deux hommes se sont désunis.
   Terme de manége. Changer de jambe en galopant. Ce cheval se désunit.
   XVIe s.
   Ils s'entrecraignent, et ne veulent pas en se desunissant rendre la force moindre, LA BOÉTIE 73.
   Ce sont celles là qui gastent le plus et deunissent la compagnie du mariage, LA BOÉTIE 290.
   De là sur cette union il montre l'impossibilité de desunir cette province, de lui faire (estant unie) accepter par force la division qu'ils ont à contre-coeur, D'AUB. Hist. II, 261.
   Le pape ne se desunit pas, D'AUB. ib. I, 384.
   Monopolez, trahissez.... desunissez les princes, Sat. Mén. p. 6.
   L'union s'en va desunie, Tesmoin Vitry et Villeroy, ib. p. 212.
   Et estoit force, pour l'inegalité et malaisance des lieux, que la bataille fust entreouverte et desunie en plusieurs endroits, AMYOT Flam. 13.
   Dés.... préfixe, et unir.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • désunir — [ dezynir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1478; de dés et unir 1 ♦ Rare Faire cesser l union, la jonction de. ⇒ désassembler, 1. détacher, disjoindre, séparer. Désunir des planches. V. pron. Sport Se désunir, se dit d un athlète dont les… …   Encyclopédie Universelle

  • désunir — DÉSUNIR. v. a. Disjoindre, séparer ce qui étoit uni. Désunir un Fief d une Terre. Désunir un Prieuré d une Cure. On avoit uni ces deux Charges, on veut les désunir. f♛/b] Il signifie figurément, Rompre la bonne intelligence, l union qui est entre …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • desunir — verbo transitivo 1. Separar (una persona o una cosa) [cosas que están unidas]: Tenemos que desunir la caravana de l coche. 2. Introducir (una persona o …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • desunir — Desunir. v. act. Disjoindre, separer ce qui estoit uny. On a desuny ce fief. on avoit uny ces deux charges, on veut les desunir. Il sign. figur. Rompre la bonne intelligence, l union qui estoit entre des personnes. C est l interest qui unit &… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • desuñir — (Del lat. disiungĕre, desunir). tr. desus. desuncir. U. en España occidental, Argentina y Uruguay. ¶ MORF. conjug. actual c. mullir …   Diccionario de la lengua española

  • desunir — v. tr. 1. Proceder à desunião de. 2. Separar. 3. Desmembrar. 4. Produzir discórdia ou desarmonia entre …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • desunir — Desunir, Separare, Disiungere …   Thresor de la langue françoyse

  • desunir — (De des y unir). 1. tr. Apartar, separar algo de otra cosa. U. t. c. prnl.) 2. Introducir discordia entre quienes estaban en buena correspondencia. U. t. c. prnl.) …   Diccionario de la lengua española

  • DÉSUNIR — v. a. Disjoindre, séparer ce qui était uni. Désunir les pièces d un ouvrage de menuiserie. Désunir un fief d une terre. Désunir un prieuré d une cure. On avait uni ces deux charges, on voulut les désunir.   Il signifie plus souvent au figuré,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • desunir — ► verbo transitivo/ pronominal 1 Separar las cosas que estaban unidas: ■ no quiero desunir las piezas del puzzle. SINÓNIMO disociar desagregar ► verbo transitivo 2 Indroducir enemistad o discordia entre las personas: ■ en poco tiempo consiguió… …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.