désormais


désormais
(dé-zor-mê) adv. de temps
   À partir de ce moment-ci.
   Que reste-t-il désormais à faire ? On portera le joug désormais sans se plaindre, CORN. Cinna, V. 3.
   Je ne vais désormais penser qu'à vous venger, RAC. Mithr. III, 3.
   Et désormais certain du malheur de ses armes, Il n'a plus aspiré qu'à s'ouvrir des chemins Pour éviter l'affront de tomber en leurs mains, RAC. ib. V, 1.
   De ses jeunes erreurs désormais revenu, Par un indigne obstacle il n'est point retenu, RAC. Phèd. I, 1.
   Désormais que, loc. conj.
   Désormais que ma muse, aussi bien que mes jours, Touche de son déclin l'inévitable cours, Et que de ma raison le flambeau va s'éteindre, Irai-je en consumer les restes à me plaindre ?, LA FONT. Poésies mêlées, LXIX..
   On a dit que désormais ne s'employait qu'avec un verbe au futur ; mais les exemples ci-dessus montrent qu'il n'en est pas ainsi.
   XIIe s.
   Pour ce, dame, vous loue [je vous conseille] à escuser ; Que cil ne soit ateins de l'heresie [suspects d'être hérétique en amour], Qui desormais ne vous vorront [voudront] aimer, QUESNES Romancero, p. 109.
   XIIIe s.
   Des ore mais revenrons au roi Phelippe qui estoit entrés en mer., Chron. de Rains, p. 48.
   Soffrés que Bel-Acueil li face Dès ores mès aucune grace, la Rose, 3722.
   Si commencerons des ore mais nostre livre en la maniere que ensuit, BEAUMANOIR 15.
   Veschi [voici] le [la] rente de ceste anée.... et desoremais je ne le [la] voil plus tenir, ains voz laisse des ores mes en avant, BEAUMANOIR XXIV, 10.
   XVe s.
   User ma vie me fauldra En languissant desoresmais, CH. D'ORL. Lett. en complainte à Fredet..
   XVIe s.
   C'est desormais assez discouru sur ce point, AMYOT Arist. et Caton, 9.
   .... Qu'ilz les affranchissoient de toutes tailles, pour desormais vivre à leurs loix anciennes en pleine liberté, AMYOT Flamin. 19.
   Dès, or ou ore, heure (voy. or), et mais, davantage : mot à mot, dès l'heure en avant.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • désormais — [ dezɔrmɛ ] adv. • XIIe; de dés , 2. or « maintenant » et mais « plus » ♦ À partir du moment actuel (s emploie pour un comportement ou avec un attribut). ⇒ dorénavant (cf. À l avenir). Désormais je ne l écouterai plus. Les portes seront désormais …   Encyclopédie Universelle

  • Désormais — Studio album by Julie Doiron Released 2001 …   Wikipedia

  • désormais — DÉSORMAIS. adv. de temps. Dorénavant, depuis ce moment ci, à l avenir. Il est temps désormais. Je suis désormais trop vieux. Je ne sortirai plus désormais si tard …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • desormais — DESORMAIS. adv. de temps., Doresnavant, de ce moment cy à l avenir. Il est temps desormais. je suis desormais trop vieux. je ne sortiray plus desormais si tard …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Desormais — Ou Désormais. Originaire d un lieu dit les Ormais (bois d ormes). Nom surtout porté dans le département du Nord …   Noms de famille

  • desormais — Desormais, ou Des ores mais, Caeterum, Porro, De caetero …   Thresor de la langue françoyse

  • DÉSORMAIS — adv. de temps Dorénavant, à l avenir, dès ce moment ci. Je ne sortirai plus désormais si tard. Qui pourrait désormais se fier à lui ? Soyons désormais plus sages. Vous êtes désormais mon soutien …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉSORMAIS — adv. de temps Dorénavant, à l’avenir, dès ce moment ci. Je ne sortirai plus désormais si tard. Qui pourrait désormais se fier à lui? Soyons désormais plus prudents. Vous êtes désormais mon soutien …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • désormais — adv. dèzora (Saxel, SAX.146a34), (dai) yora <(dès) maintenant> (Albanais), dézormé (Annecy) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • rmais — désormais …   Dictionnaire des rimes


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.