dénanti
dénanti, ie
(dé-nan-ti, tie) part. passé de dénantir.
Un prêteur dénanti de son gage.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • DÉNANTIR — (SE). v. pron. T. de Jurispr. Abandonner des valeurs, des gages, des nantissements qu on avait entre les mains. Il avait un très bon gage, mais il a fait l imprudence de s en dénantir, ou absolument, de se dénantir.   Il signifie quelquefois, par …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”