découcher
(dé-kou-ché) v. n.
   Coucher hors de son lit.
   Il ne découche pas d'avec Rhéa, D'ABLANC. Lucien, t. I, dans RICHELET.
   Coucher hors de chez soi. Découcher de la maison.
   Lui-même se marie le matin, l'oublie le soir, et découche la nuit de ses noces, LA BRUY. XI.
   Il va, il vient, il sort, il rentre, il découche sans qu'on lui demande ce qu'il a fait, ce qu'il est devenu, RAYNAL Hist. phil. VI, 23.
   V. a. Obliger quelqu'un à céder le lit où il couche. Dans un hôtel on ne découche personne.
   Se découcher, v. réfl. Se lever.
   Car en chasseur fameux j'étais enharnaché, Et, dès le point du jour, je m'étais découché, MOL. la Princ. I, 2.
N'est plus usité en ce sens.
   Se dit encore dans les provinces, comme découcher, verbe neutre, pour coucher hors de son lit, hors de chez soi, mais il n'est plus du bon usage.
   XIIe s.
   Les tenebres de ceste nuit ki, par vraie repentance, descolchent et despitent la lumiere de la prosperiteit del siecle, Job, 462.
   XVe s.
   À cette heure, que l'estourmi monta et le haro, il estoit en son hostel et se commençoit à decoucher [lever], FROISS. II, III, 98.
   Il est toujours des premiers descouchés [levés] et premier prest et devant au chemin, LOUIS XI Nouv. XVI.
   XVIe s.
   Puis quand l'aube se descouche De sa jaunissante couche Pour nous esclerer le jour...., DU BELLAY III, 79, verso..
   Les medecins lui conseillerent de descoucher d'avec sa femme [de faire lit à part], MARG. Nouv. LIV.
   Sa majesté s'estoit descouchée de sa chambre [avait couché ailleurs] pour parler à luy à part, CARL. IV, 4.
   Dé.... préfixe, et coucher.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
DÉCOUCHER. Ajoutez :
   S. m. Le découcher, la nuit passée hors de chez soi.
   Frais de découcher, allocation que certaines administrations payent à leurs agents, employés ou ouvriers, lorsqu'ils sont obligés de découcher pour les besoins de leur service.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • découcher — [ dekuʃe ] v. intr. <conjug. : 1> • 1564; pronom. « se lever » 1190; de dé et coucher ♦ Coucher hors de chez soi; rester absent une nuit entière (souvent dans un contexte érotique).⇒Région. déloger. « Lantier n était pas rentré. Pour la… …   Encyclopédie Universelle

  • decoucher — DECOUCHER. v. n. Coucher hors de chez soi, hors du logis où l on a accoutumé de coucher. Depuis huit jours il a découché trois fois. Il ne veut point que ses valets découchent. f♛/b] On dit, qu Un homme ne découche point d avec sa femme, pour… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • decoucher — Decoucher. v. n. Coucher hors du logis, ou hors du lit où on a accoustumé de coucher. Il y a tant qu il n a point decouché de chez luy, de sa maison. il ne decouche point d avec sa femme. On le met quelquefois absolument. Jamais je n ay decouché …   Dictionnaire de l'Académie française

  • DÉCOUCHER — v. n. Coucher hors de chez soi, hors du logis où l on a accoutumé de coucher. Depuis huit jours il a découché trois fois. Il ne veut point que ses domestiques découchent. Fam., Ce mari ne découche point d avec sa femme, Il couche toujours dans le …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉCOUCHER — v. intr. Coucher hors de chez soi, hors du logis où l’on a accoutumé de coucher. Depuis huit jours il a découché trois fois …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • découcher —    Aller passer la nuit au bordel quand on est homme, hors du bordel quand on est fille.        Excusez moi, mais, fidèle à mes devoirs de mari, je n’ai jamais découché et ne découcherai jamais.    LIREUX …   Dictionnaire Érotique moderne

  • découcher — vi. dékeushî (Albanais.001b), dékushî (001a, Annecy), dékeûshî (Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • déloger — [ delɔʒe ] v. <conjug. : 3> • XIIIe; deslogier fin XIIe; de dé et loger 1 ♦ V. intr. Vieilli Quitter brusquement son logement, sa place, pour aller s établir ailleurs. ⇒ déguerpir, déménager, 1. partir (cf. Plier ba …   Encyclopédie Universelle

  • coucher — 1. coucher [ kuʃe ] v. <conjug. : 1> • XIVe; couchier 1172; lat. collocare « placer dans une position horizontale, étendre » I ♦ V. tr. 1 ♦ Mettre (qqn) au lit. Coucher un enfant. Coucher un malade. ⇒ aliter. Par ext. Je ne peux pas vous… …   Encyclopédie Universelle

  • Conducteur De Train À La SNCF — Sommaire 1 Définition légale 2 Missions 3 Journée de travail 3.1 Début de la journée …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”