abreuvé
abreuvé, ée
(a-breu-vé, vée) part. passé.
Au propre et au figuré. Troupeaux abreuvés. On renvoya les convives bien abreuvés. Terres abreuvées. L'Égypte abreuvée par les débordements du Nil. Une plante abreuvée par une eau abondante. Plaie abreuvée d'une humeur malsaine. Abreuvé d'amertume.
   Me nourrissant de fiel, de larmes abreuvée, RAC. Phèdre, IV, 6.
   Sa langue abreuvée de fiel et de vinaigre, BOSSUET Hist. II, 4.
   Et le jour me retrouve abreuvé de mes larmes, VOLT. Oed. I, 1.
   Et j'ai sur ces chemins de carnage abreuvés...., VOLT. Mér. I, 2.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
   ABREUVÉ. Ajoutez :
   Il se dit aussi de la lumière.
   À cet instant, les objets sont comme abreuvés de lumière, DIDER. Oeuv. compl. 1821, t. IX, p. 463.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • reuvé — abreuvé …   Dictionnaire des rimes

  • euve — abreuve contre épreuve fleuve meuve neuve pleuve preuve promeuve repleuve roman fleuve terre neuve veuve émeuve épreuve …   Dictionnaire des rimes

  • evé — abreuvé achevé brevet champlevé chevet crevé crevée dégrevé embrevai enlevé entr apercevait entrapercevait grevé interviewé levé mainlevée oeuvé parachevé prélevé relevé revêt soulevé surélevé sénevé élevé …   Dictionnaire des rimes

  • reuve — abreuve contre épreuve preuve épreuve …   Dictionnaire des rimes

  • abreuver — [ abrɶve ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; abevrer XIIe; lat. pop. °abbiberare, de bibere « boire » I ♦ 1 ♦ Faire boire abondamment (un animal, et spécialt un cheval). Abreuver un troupeau. Pronom. « Par instants ce rideau s interrompt et… …   Encyclopédie Universelle

  • abreuver — (a breu vé) v. a. 1°   Faire boire des animaux. Rivière où l on a coutume d abreuver les bestiaux. Les puits qu ils avaient creusés pour abreuver leurs troupeaux. •   On mena abreuver nos chevaux, SÉV. 155. 2°   Faire boire abondamment quelqu un …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ABREUVER — v. a. Faire boire. Dans ce sens, il ne se dit proprement qu en parlant Des bêtes, et particulièrement Des chevaux. Abreuvez ces chevaux.   Il se dit quelquefois en parlant Des personnes, et ordinairement par plaisanterie. Vous nous avez bien… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ABREUVER — v. tr. Faire boire. Dans ce sens, il ne se dit proprement qu’en parlant des bêtes, et particulièrement des chevaux. Abreuvez ces chevaux. C’est dans cette mare que les bestiaux du village s’abreuvent. Il se dit aussi en parlant des Personnes, et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • La Marseillaise — Pour les articles homonymes, voir La Marseillaise (homonymie). La Marseillaise …   Wikipédia en Français

  • Allons enfants de la Patrie — La Marseillaise Pour les articles homonymes, voir La Marseillaise (homonymie). La Marseillaise …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”