criage
(kri-a-j') s. m.
Action et office de celui qui fait le cri public, c'est-à-dire qui va criant les choses que l'on veut faire savoir à tous.
   XIIIe s.
   Et il les peut toz faire vendre l'un après l'autre au criage par le dit crior, Ass. de Jér. I, 198.
   XVe s.
   À cause de mon office de criage, DU CANGE cridatio..
   Crier.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • criage — [kʀijaʒ] n. m. ÉTYM. Fin XIIe; de crier. ❖ ♦ Vx. Office du crieur public. Annonce faite en criant. || Criage sur la voie publique …   Encyclopédie Universelle

  • crier — [ krije ] v. <conjug. : 7> • Xe; lat. pop. °critare, contract. de quiritare « appeler les citoyens au secours » I ♦ V. intr. 1 ♦ Jeter un ou plusieurs cris. ⇒ beugler, brailler, bramer, s égosiller, s époumoner, glapir, gueuler, hurler.… …   Encyclopédie Universelle

  • gobetage — (go be ta j ) s. m. Anciennement, opération qui se pratiquait sur les boissons. Droits de mesurage, gobetage, criage de vin et autres breuvages et huiles, Règlem. 30 août 1662. ÉTYMOLOGIE    Gobet, dans le sens de vase. gobetage 2. (go be ta j )… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”