creux


creux
creux, creuse 1.
(kreû, kreû-z') adj.
   Qui a une cavité intérieure. Une roche creuse.
   L'aigle avait ses petits au haut d'un arbre creux, La laie au pied, la chatte entre les deux, LA FONT. Fabl. III, 6.
   Théodoret dit que Théophile, évêque d'Alexandrie, fit voir à ceux de cette ville les statues creuses où les prêtres entraient par des chemins cachés pour y rendre les oracles, FONTEN. Oracles, I, 16.
   On dit d'un repas insuffisant, qu'il n'y en a pas pour la dent creuse de quelqu'un ; et fig. il n'y a pas de quoi le satisfaire.
   Profond. La rivière est fort creuse à cet endroit. Fossé, chemin creux.
   Il représentait les forêts sombres qui couvrent les montagnes et les creux vallons, FÉN. Tél. II.
   Assiettes creuses, assiettes plus profondes que les autres, et dans lesquelles on sert d'ordinaire la soupe.
   Terme de marine. Mer creuse, se dit de la mer quand il s'y forme des lames considérables.
   Amaigri, cave. Avoir les joues creuses.
   Ses yeux creux et austères se changent en des yeux bleus d'une douceur céleste et pleins d'une flamme divine, FÉN. Tél. XXIV.
   Vide. Avoir le ventre creux, n'avoir pas mangé depuis longtemps.
   Terme de chasse. Trouver buisson creux, ne pas trouver le gibier où on espérait le trouver ; et fig. ne pas trouver la personne ou la chose qu'on était allé trouver.
   Drap creux, drap d'un tissu trop lâche, mal fabriqué.
   Terme de jeu. Jeu creux, jeu de cartes incomplet.
   Viande creuse, viande peu substantielle, mets qui nourrit peu. Les écrevisses sont viandes creuses.
   Fig. Divertissement qu'on propose à une personne qui a besoin de manger.
   La musique est une viande bien creuse pour un homme affamé, Dict. de l'Académie.
   Se repaître de viandes creuses, s'infatuer d'idées chimériques, d'espérances folles.
   Ma foi, si vous songez à nourrir votre esprit, C'est de viande bien creuse, à ce que chacun dit, MOL. Femm. sav. II, 7.
   Oser lui préférer de légères douceurs, C'est d'une viande creuse aisément se repaître, FONTEN. Poésies div. Oeuvres, t. X, p. 387, dans POUGENS.
   Vain, vide, chimérique.
   Que le coeur de l'homme est creux et plein d'ordures, PASC. dans COUSIN.
   Ne me plaignez que de n'avoir point ma chère fille, qui me fait une si charmante et si aimable occupation et sans laquelle ma vie est toute creuse, SÉV. 478.
   Au lieu d'un bien solide et effectif, ils n'ont embrassé que l'image creuse d'une vertu fantastique, PASC. Pensées, part. II, art. 1.
   J'ai honte de discourir si longtemps sur des visions plus creuses que celles des malades, BOSSUET Var. XIII, § 43.
   Des spéculations creuses, FLÉCH. Serm. I, 275.
   Des philosophes voudraient ébranler cette vérité [le libre arbitre] par de creuses spéculations, FÉN. Exist. 63.
   À Dieu ne plaise que j'autorise une vaine crédulité pour de creuses visions, FÉN. XVII, 255.
   Vous êtes insupportable, dit-elle, de me pousser à bout avec un raisonnement aussi creux que celui-là, FONTEN. Mondes, 2e soir..
   Comment donc, point de nature et tout est art ? quelle idée creuse !, VOLT. Dial. XXIX..
   Des idées creuses, soi-disant profondes, revêtues d'un style de rhéteur ou d'écolier, qu'on appelle de l'éloquence et quelquefois du sublime, D'ALEMB. Éloges, Marivaux..
   Une tête creuse, un esprit creux, un homme qui a peu de bon sens.
   Adverbialement. Sonner creux, se dit du son que rendent les corps creux et vides quand on les frappe. Ce tonneau vidé sonne creux.
   Songer creux, se laisser aller à de vaines rêveries, poursuivre en idée des chimères.
   Songe-creux, voy. ce mot à son ordre alphabétique.
   XIIIe s.
   Renart le vit si adreciez, Ne s'ose à lui abandonner, Ainz ne fina d'esperonner Jusqu'à l'entrée du val crues, Ren. 569.
   El [elles] versent vin en gorge cruese, Tout ainsinc cum en une huese, la Rose, 13649.
   Se les ées [abeilles] sont en creus de chesne ou d'autre arbre, DU CANGE apicularii..
   XVe s.
   Dieu sçet se il songe creux et trouble, COQUILL. Droits nouv..
   XVIe s.
   Le comte voiant la difficulté d'aller à la charge à lui par l'eau qui estoit fort creuse...., D'AUB. Hist. III, 252.
   Chemin creux, D'AUB. ib. III, 263.
   Et alla envelopper Ptolemaeus sans estre apperceu, à cause qu'il alla par chemin creux et bas, AMYOT Pyrrh. 63.
   Songer creux, OUDIN Curios. fr..
   Avoir le ventre creux, OUDIN ib..
   Cerveau creux, OUDIN ib..
   De la viande creuse, OUDIN ib..
   Bourguig. crô ; Berry, cros, crot ; saintongeois, creut ; provenç. crus ; bas-lat. crosum et crotum. Diez propose, dubitativement il est vrai, corrosus, rongé et, par suite, creusé. Mais, en prenant les formes dans leur ensemble, qui ont une s ou un t, il semble qu'il faut, pour étymologie, un mot qui permette à la fois ces deux lettres ; or on a le latin crypta, grotte (voy. grotte), <
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
1. CREUX. Ajoutez :
   Creux s'est dit d'une imperfection dans le tissage des draps.
   ... Ni aussi mêler ensemble les laines de différentes qualités, attendu que, les unes foulant moins que les autres, tel mélange rend le drap creux et imparfait en sa fabrique, Règlement sur les manufactures, art. 41, août 1669.
   ... Ce qui rend la marchandise creuse et ouverte, Procès verbal de police d'Amiens, 16 janvier 1671.
————————
creux 2.
(kreû ; l'x se lie : un kreû-z énorme) s. m.
   Cavité. Faire un creux en terre. Le creux d'un arbre.
   Trou ni fente ni crevasse Ne fut large assez pour eux ; Au lieu que la populace Entrait dans les moindres creux, LA FONT. Fabl. IV, 6.
   Quand Maurice peut tout du creux de son cercueil, CORN. Héracl. I, 3.
   Alors ces malheureux vaincus rappelleront à leur compagnie leur superbe triomphateur ; et du creux de leur tombeau sortira cette voix qui foudroie toutes les grandeurs...., BOSSUET Duch. d'Orl..
   Nous nous mîmes dans le creux d'un vieux chêne, jusqu'à ce que le bruit de notre évasion se fût dissipé, MONTESQ. Lett. pers. 67.
   Le squelette de la Mort laisse passer les rayons livides de la lumière infernale entre les creux de ses ossements, CHATEAUBR. Mart. 263.
   Esprits aériens de la terre et des eaux Qui murmurez dans le creux des ruisseaux, C. DELAV. Paria, II, 6.
   Dans le creux du rocher, sous une voûte obscure, S'élève un simple autel, LAMART. Méd. I, 26.
   Fig.
   Je ne puis arracher du creux de ma cervelle Que des vers plus forcés que ceux de la Pucelle, BOILEAU Sat. VII.
   Partie concave. Le creux de la main, de l'estomac. Le creux de l'aisselle, de la nuque. Puiser de l'eau dans le creux de la main. Il reçut un coup de poing au creux de l'estomac.
   Il lui alla mettre le coude dans le creux de l'estomac, SCARRON Rom. com. ch. VI.
   Plein le creux de la main, se dit d'une petite quantité de quelque chose qui peut se tenir dans la main. Vous avez bien peu de haricots pour un plat ; il n'y en a que plein le creux de la main.
   Terme de chant. Avoir un beau creux, avoir du creux, avoir une voix qui descend fort bas.
   Ne vous étonnez pas si mon creux est profond, Et si ma voix descend jusqu'à la double octave, RICHELET .
   En grossissant le son de sa voix, qui est naturellement doux, elle en corrompt la douceur et forme un creux assez désagréable, LESAGE Gil Blas, III, 6.
   Terme de sculpture. Moule dans lequel on coule les substances qui en doivent prendre la forme en relief.
   Matrice du coin à frapper les médailles. Graver en creux.
   Terme de marine. Creux d'un vaisseau, la hauteur qui est depuis le dessous du premier pont jusque sur la quille.
   Creux d'une voile, le sein où elle reçoit et enferme le vent.
   Vide.
   Je n'aime pas ces fables : nourri depuis beaucoup d'années de l'Écriture sainte, qui est le trésor de la vérité, je trouve un grand creux dans ces fictions de l'esprit humain, BOSSUET dans le Dict. de DOCHEZ..
   XIVe s.
   Li sarrasin en croz tuit ensemble mis furent, Non où les cristiens ne près du cemetere, Girart de Ross. V. 4272.
   Le suppliant et son compaignon prinrent en ung crot dedans terre, environ quatre sextiers de seigle, DU CANGE croîum..
   Il cheÿ ou dit cros ou fosse qui estoit derriere lui, DU CANGE crosus..
   XVe s.
   Le suppliant feist ou celier de l'ostel un crot ou une fosse et y enterrast et couvrist la vaisselle d'argent, DU CANGE crotum..
   XVIe s.
   Plustost naistroit du poil dedans ce creux de ma main, Crassus, que tu voyes la cité de Seleucie, AMYOT Crassus, 35.
   Fossé de douze pieds de large et de six de creux en oeuvre, D'AUB. Hist. III, 526.
   Creux 1 ; bas-lat. crosum, crotum ; provenç. cros.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
2. CREUX. Ajoutez :
   Terme de céramique. Se dit des pièces creuses, par opposition à platerie.
   La marchandise creuse, qui n'est ni plats ni assiettes, le creux enfin, c'est le terme technique, se vend à la douzaine, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. VI, p. 650.
   Assiettes imprimées, moyen creux,... grand creux,.., ib. p. 687.
   Quant aux catégories ou classifications à établir, vous divisez en creux et en plat ?... il y aurait peut-être une distinction à faire entre les petits et les grands creux, ib. p. 690.
   Creux de route, perte qu'éprouvent les liquides durant le transport.
   Il y a des liquides qui s'évaporent en voyageant : on doit alors tenir compte du déchet qui, dans les usages du commerce, s'appelle creux de route, Gaz. des Trib. 7 févr. 1873, p. 127, 2e col..
   Il a été constaté un manquant de 238 litres, déduction faite du creux de route, ib. 25-26 mai 1874, p. 500, 1re col..
   Fig. Le fonds d'où l'on tire quelque chose.
   Sortons de cette matière, qui elle-même est trop solide, et mêlons-y un peu de notre creux, RAC. Lexique, éd. P. Mesnard..

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • creux — creux, creuse [ krø, krøz ] adj. et n. • 1265; crues XIIe; lat. pop. °crossus, °crosus; orig. gauloise I ♦ Adj. 1 ♦ Qui est vide à l intérieur. ⇒ évidé, vide. Tige creuse, arbre creux. Os creux. Balle, statuette creuse. Dent creuse, trouée par… …   Encyclopédie Universelle

  • creux — CREUX, EUSE. adject. Qui a une cavité intérieure. Ce bâton est creux. Cette statue, cette colonne est creuse. Ce pilier n est pas massif, il est creux en dedans. f♛/b] On dit, qu Un homme a les yeux creux, pour dire, qu Il a les yeux fort… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • creux — CREUX, [cr]euse. adj. Qui est cave. Ce baston est creux. cette statuë, cette colomne est creuse. une lance creuse. ce corps n est pas massif, il est creux par dedans. On dit, qu Un homme a les yeux creux, pour dire, qu Il a les yeux fort enfoncez …   Dictionnaire de l'Académie française

  • creux — Creux, Cauus, Concauus. Un creux, ou taniere, Cauus siue cauum, Antrum. Un creux parmi les champs et desers, où les bestes se retirent, et les hermites, Mandra. Le creux de l oeil, Recessus in oculo. Un lieu creux, cave, ou vuide, Cauus. Qui est… …   Thresor de la langue françoyse

  • Creux — (kr?), n. [F., adj., hollow, n., a hollow.] Used in English only in the expression en creux. Thus, engraving en creux is engraving in intaglio, or by sinking or hollowing out the design. [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • creux — ocreux songe creux …   Dictionnaire des rimes

  • Creux — Creux, Vorgebirg, so v.w. Creus …   Pierer's Universal-Lexikon

  • CREUX — EUSE. adj. Qui a une cavité intérieure. Ce bâton est creux. Cette statue, cette colonne est creuse. Ce pilier n est pas massif, il est creux en dedans. Dent creuse. Fam., Avoir le ventre creux, le ventre bien creux, Avoir besoin de manger. Prov.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • creux — an. ; concave ; synclinal : kreû, za, e (Albanais.001, Chambéry.025), R.5. A1) creux, vide, (ep. d un arbre, d une tige, d une tête, d un tonneau ...) ; plein // rempli creux de trous // d excavations // de cavités, (ep. des arbres, des rochers,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • CREUX — s. m. Cavité. Faire un creux. Cacher quelque chose dans un creux. Tomber dans un creux. Le creux d un arbre. Le creux d un rocher.   Le creux de la main, La cavité qui se fait dans la paume de la main, quand on la plie un peu. Le creux de l… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.