combustion
(kon-bu-sti-on) s. f.
   État d'un corps qui se dissipe en produisant de la chaleur et de la lumière.
   Action de brûler entièrement. La combustion des morts était en usage chez les anciens.
   Incendie.
   C'était l'instant où ces flammes furieuses étaient dardées de toutes parts et avec le plus de violence sur le Kremlin ; car le vent, sans doute attiré par cette grande combustion, augmentait à chaque instant d'impétuosité, SÉGUR Hist. de Napol. VIII, 6.
   Terme de chimie. Combinaison de deux ou plusieurs corps qui s'accomplit avec dégagement de calorique et de lumière.
   Combinaison sans dégagement de lumière et avec un dégagement de calorique qui n'est pas apparent. En ce sens, la rouille est le produit de la combustion du fer ; mais on dit plutôt oxydation.
   Fig. Désordre et effervescence.
   Frédégonde avait mis toute la France en combustion, BOSSUET Hist. I, 11.
   Étrange succès d'une dispute qui avait mis en combustion tout l'univers, MONTESQ. Rom. 15.
   Cette maxime en fit tant naître [de calomnies] en peu de jours et tant de médisances et tant de faux rapports que cela mit toute la cour en combustion, PASC. Prov. 15.
   Les soldats grecs que le roi avait disposés par colonies autour de Bactres, entrèrent en combustion les uns contre les autres, VAUG. Q. C. 526.
   Quoi qu'il en soit, cet altercas Mit en combustion la salle et la cuisine, LA FONT. Fabl. XII, 8.
   C'est là une doctrine capable de bouleverser tout le monde et de mettre l'univers en combustion, D'ABLANCOURT Lucien, dans LEROUX, Dict. comique..
   Il fait plus de bruit que quatre autres et met tout en combustion, LA BRUY. XII.
   Jean Jacques, que vous avez si bien réfuté, met tout en combustion dans sa petite république, VOLT. Lett. de Bordes, 4 janv. 1765.
   XIVe s.
   À Hais [il] ne trova riens fors que destruction Des gens murtris à glaive et grant combustion, Girart de Ross. V. 4339.
   XVIe s.
   Les consulz, voyans le peuple mutiné accourir de toutes parts en la place, eurent peur que toute la ville n'en tumbast en combustion, AMYOT Cor. 24.
   Il conseilla à Ciceron, lequel estoit desja poursuivy par Clodius, qu'il n'entrast point en combustion avec luy, AMYOT C. d'Utiq. 46.
   Il m'interrogua comme on traitoit les coups d'harquebuse et les combustions faites par la poudre à canon, PARÉ IX, 1er disc..
   Es combustions les doigts se joignent ensemble, PARÉ XII, 6.
   Avoir mis toute la France en trouble et en combustion, CONDÉ Mémoires, p. 658.
   Elles [les femmes] preuvent plus tost par là qu'elles ne les aiment que morts [leurs maris] ; la vie est pleine de combustion ; le trespas d'amour et de courtoisie, MONT. III, 177.
   Si faut-il qu'ils [les habitants de Nismes] avisent qu'il y a des menées secrettes pour les disjoindre et mettre en combustion avec ceux de Montpellier, FROUMENTEAU Finances, IIIe liv. p. 172.
   Provenç. combustio ; espagn. combustion ; ital. combustione ; du latin combustionem (voy. comburant).

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • combustion — Combustion …   Thresor de la langue françoyse

  • COMBUSTION — La combustion recouvre des phénomènes très variés. La définition même du terme répond à deux tendances différentes. La première lui donne un sens très général. Elle englobe «combustion vive» et «combustion lente». La combustion de l’air dans les… …   Encyclopédie Universelle

  • combustion — COMBUSTION. s. f. Action de brûler entièrement. C est la combustion de l air qui fait la flamme. La combustion des cadavres étoit très dispendieuse chez les Romains. [b]f♛/b] Il se dit d Un incendie qui détruit totalement un édifice. J ai vu la… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Combustion — Com*bus tion (?; 106), n. [L. combustio: cf. F. combustion.] 1. The state of burning. [1913 Webster] 2. (Chem.) The combination of a combustible with a supporter of combustion, producing heat, and sometimes both light and heat. [1913 Webster]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • combustión — sustantivo femenino 1. Uso/registro: elevado. Acción y resultado de quemarse o arder un cuerpo: La combustión de la madera del almacén no permitió a los bomberos apagar el fuego. La combustión del carbón de la bodega llenó en seguida la casa de… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • combustion — Combustion. s. f. Division, brouillerie & tumulte. Grande combustion. horrible combustion. tout le Royaume estoit en combustion. il a mis tout l Estat, toute la ville, toute la famille en combustion …   Dictionnaire de l'Académie française

  • combustión — Proceso de quemar u oxidación que se puede acompañar de luz y calor. El oxígeno por sí mismo no arde, pero facilita la combustión. La velocidad de combustión está determinada tanto por la concentración de oxígeno como por su presión parcial …   Diccionario médico

  • combustión — (Del lat. combustĭo, ōnis). 1. f. Acción y efecto de arder o quemar. 2. Biol. Oxidación de los alimentos en los seres vivos. 3. Quím. Reacción química entre el oxígeno y un material oxidable, acompañada de desprendimiento de energía y que… …   Diccionario de la lengua española

  • combustion — early 15c., from O.Fr. combustion (13c.), from L. combustionem (nom. combustio) a burning, noun of action from pp. stem of comburere to burn, from com , intensive prefix (see COM (Cf. com )), + *burere, faulty separation of amburere to burn… …   Etymology dictionary

  • combustion — [n] explosion; on fire agitation, candescence, disturbance, flaming, ignition, kindling, oxidization, thermogenesis, tumult, turmoil; concepts 521,676,724 …   New thesaurus

  • combustion — ► NOUN 1) the process of burning. 2) Chemistry rapid chemical combination with oxygen, involving the production of heat and light …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”