cocu


cocu
(ko-ku) s. m.
Terme de mépris et trop libre. Celui dont la femme est infidèle.
   Le maudit vieillard ne voulut être cocu, HAMILT. Gramm. 8.
   Si n'être pas cocu vous semble un si grand bien, Ne vous marier point en est le vrai moyen, MOL. Éc. des f. V, 6.
   Quiconque a soixante ans vécu Et jeune fille épousera, S'il est galeux, se grattera Avec les ongles d'un cocu, Épigr. dans RICHELET.
   On croit, j'en suis convaincu, Que vous me faites cocu, BÉRANG. Sénat..
   Cocu en herbe, celui qui est menacé de l'être avant son mariage.
   Au sort d'être cocu son ascendant l'expose, Et ne l'être qu'en herbe est pour lui douce chose, BÉRANG. Éc. des maris, III, 10.
   Cocu en gerbe, celui qui l'est après son mariage.
   XIIIe s.
   Par vous.... Sui-je mis en la confrerie Saint-Ernol, le seignor des cous Dont nus ne puest estre rescous, Qui fame ait.... la Rose, 9167 Uns dist à un autre par grand maltalent : voz estes coz, et de moi meïsme, BEAUMANOIR XXX, 101.
   XVe s.
   Et vous pourrez ouir comment ung grant tas de vieilles commeres sçavent bien trouver les manieres de faire leurs maris coqus, VILLON Repues franches..
   Sans que le pauvre coux de la ruelle s'osast onques montrer, LOUIS XI Nouv. IV.
   Le quel vous aimeriez mieux estre cous en herbe ou en gerbe [avant ou après mariage] ?, DESPER. Contes, v..
   Et tout ainsi comme Aesopus dit que les petits oyseaux respondirent au cocu [coucou], qui leur demandoit pour quelle raison ilz le fuyoient, AMYOT Aratus, 38.
   Qui disoient que tels et tels s'estoyent faicts declarer coquus par arrest de la cour de parlement, H. EST. Apol. pour Hérod. ch. XII.
   Encore faut-il estimer ces dames qui elevent ainsy leurs maris en biens, et ne les rendent coquins [gueux, pauvres] et cocus tout ensemble, BRANT. Dames gal. t. I, p. 135, dans LACURNE.
   Il fut dit qu'on appelloit un homme marié cocu, qui avoit une femme impudique, d'un bel oiseau qu'on appelle le cocu, les autres l'appellent couquon, ainsi nommé de son chant ; et pour ce que ce bel oiseau va pondre au nid des autres oiseaux, estant si sot qu'il n'en sauroit faire un pour luy, par antithese et contrarieté on appelle celui-là cocu, au nid duquel on vient pondre, c'est à dire faire des petits, BOUCHET Serées, liv. I, p. 275, dans LACURNE.
   Non seulement ceux qui abusent des femmes d'autruy, mais aussi les maris abusez sont appelez cocus ; de sorte que, ce nom estant actif et passif et commun à tous les deux, nous pouvons dire cocu cocuant et cocu cocué, DU VERDIER Div. leçons, p. 500, dans LACURNE.
   Provenç. cogot, coguos, coutz ; anc. catal. cugus. Le coucou est l'origine de ce mot, cocu dans l'ancien français signifiant le coucou. Cogul en provençal signifie également coucou et cocu, venant de cuculus, (2nd u allongé), coucou, qui s'est dit à côté de cuculus, ( 2nd u bref). Cous de l'ancien français répond à cucus qui se trouve dans Isidore pour cuculus. Cocu en français et cogot en provençal supposent une forme cucutus, comme qui dirait traité en coucou.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cocu — cocu …   Dictionnaire des rimes

  • cocu — cocu, ue [ kɔky ] n. et adj. • XIVe; var. de coucou, dont la femelle pond ses œufs dans des nids étrangers ♦ Fam. 1 ♦ Personne dont le conjoint, le partenaire est infidèle. ⇒ cornard. Elle l a fait cocu. ⇒ cocufier. Fig. Son associé l a fait cocu …   Encyclopédie Universelle

  • Cocu — can refer to: Phillip Cocu, a Dutch footballer Cocu, Argeş, a commune in Argeş County, Romania This page or section lists people with the surname Cocu. If an internal link intending to refer to a specific …   Wikipedia

  • cocu — COCU. s. m. Terme de dérision et un peu libre, qui se dit De celui dont la femme manque à la fidélité conjugale. Il est cocu. C est un cocu. Sa femme l a fait cocu …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cocu — COCU. s. m. Celuy dont la femme est adultere. Il est cocu. c est un cocu. sa femme l a fait cocu. ce galand a bien fait des cocus. Ce mot est un terme de derision, & un peu libre …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Cocu — bezeichnet einen niederländischen Fußballspieler, siehe Phillip Cocu eine Gemeinde in Rumänien, siehe Cocu (Argeș) Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • cocu — COCU: Toute femme doit faire son mari cocu …   Dictionnaire des idées reçues

  • Cocu — (fr., spr. Kockü), Hahnrei; Cocuage (spr. Kocküahsch), Hahnreischaft; Cocuiren (spr. Kocküiren), Einen zum Hahnrei machen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cocu — (franz., spr. kokǖ), Hahnrei …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cocu — (frz. Kökü), Hahnrei; cocuage (Koküahsch), Hahnreischaft …   Herders Conversations-Lexikon

  • Cocu — Nom surtout porté dans le nord de la France (60, 80) et en Belgique, mais on le trouve aussi dans le Centre (18). Désigne t il ou non un mari trompé ? Difficile de répondre avec certitude. L étymologie est le latin cuculus (= le coucou), qui… …   Noms de famille


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.