abhorrable
(entrée créée par le supplément)
(a-bor-ra-bl') adj.
Qui mérite d'être abhorré.
   XVIe s.
   Pour celuy [nom] de Furstemberg, il estoit trop hay et abhorable aux François, BRANT. Cap. estr. Furstemberg..

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • abhorrable — ⇒ABHORRABLE, adj. Qui mérite d être abhorré. Prononc. ET ORTH. Forme phon. Transcription de LITTRÉ Suppl. :a bor ra bl . Cf. abhorrer. Étymol. ET HIST. 1583 1590 « qui excite l horreur » (BRANTOME, Cap. estr., Guill. de Furstemberg. éd. L.… …   Encyclopédie Universelle

  • abhorrer — [ abɔre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1495; avorrir XIIIe; lat. abhorrere ♦ Littér. Avoir en horreur, détester au plus haut point. ⇒ détester, exécrer, haïr. « Cet homme dont j admire le génie et dont j abhorre le despotisme » (Chateaubriand).… …   Encyclopédie Universelle

  • b — 1. b [ be ] n. m. inv. 1 ♦ Deuxième lettre et première consonne de l alphabet : b majuscule (B), b minuscule (b). Prononc. Lettre qui, lorsqu elle est prononcée, note l occlusive labiale sonore [ b ] (bain, bob) ou la sourde correspondante [ p ]… …   Encyclopédie Universelle

  • B — 1. b [ be ] n. m. inv. 1 ♦ Deuxième lettre et première consonne de l alphabet : b majuscule (B), b minuscule (b). Prononc. Lettre qui, lorsqu elle est prononcée, note l occlusive labiale sonore [ b ] (bain, bob) ou la sourde correspondante [ p ]… …   Encyclopédie Universelle

  • abhorrent — (adj.) 1610s, in a position or condition to recoil, usually with from; from L. abhorentem (nom. abhorrens), prp. of abhorrere; see ABHOR (Cf. abhor). Meaning repugnant is from 1650s. Earlier was abhorrable (late 15c.) …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”