chagriner
chagriner 1.
(cha-gri-né) v. a.
Préparer une peau de manière à la rendre grenue, à en faire du chagrin.
   Chagrin 1.
————————
chagriner 2.
(cha-gri-né) v. a.
   Causer du chagrin. Cette perte le chagrine beaucoup. Il se plaît à chagriner les gens.
   Son monsieur Trissotin me chagrine et m'assomme, MOL. Fem. sav. I, 3.
   Phèdre vous chagrine, et blesse votre vue, RAC. Phèdre, I, 1.
   Alexandre chercha tous les moyens de chagriner Aristote, FÉN. Arist..
   Se chagriner, v. réfl. Éprouver du chagrin. Il n'y a pas de quoi se tant chagriner. Ne vous en chagrinez pas.
   Ils s'émeuvent soudain, soudain ils se chagrinent, Et ne gardent plus rien de leur première paix, CORN. Imit. I, 14.
   XVIe s.
   La condition la plus heureuse où ils sauroient estre les chagrine, les ennuye et les degouste, SULLY dans le Dict. de DOCHEZ..
ÉTYMOLOGIE CHAGRIN 2.

Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré. . 1872-1877.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chagriner — CHAGRINER. v. a. Attrister, rendre chagrin. Sa maladie le chagrine. Cela me chagrine. Quel plaisir prenez vous à le chagriner? Je n ai pas eu intention de vous chagriner. f♛/b] On dit aussi: Il se chagrine de tout. Il ne faut pas se chagriner.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chagriner — Chagriner, Solicitare, Angere. Se chagriner et soucier pour aucun, Adire solicitudinem pro aliquo. Je me chagrine fort, Male maceror. Chagriner quelqu un et le mettre en souci, Conficere alicui solicitudines, Aliquem solicitum habere. Ceste chose …   Thresor de la langue françoyse

  • chagriner — Chagriner. v. act. Attrister, rendre chagrin. La longue maladie le chagrine. cela me chagrine. quel plaisir prenez vous à le chagriner? Il est aussi n. pass. Il se chagrine de tout. il ne se faut pas chagriner …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chagriner — 1. chagriner [ ʃagrine ] v. tr. <conjug. : 1> • XVe; de 2. chagrin 1 ♦ Vx Irriter, rendre maussade. ⇒ fâcher. 2 ♦ Mod. Rendre triste, faire de la peine à. ⇒ affliger, attrister, contrarier, peiner. Ce qui me chagrine, c est que... ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • CHAGRINER — v. a. Attrister, rendre chagrin. Sa maladie le chagrine. Cela me chagrine. Quel plaisir prenez vous à le chagriner ? Je n ai pas eu intention de vous chagriner.   Il s emploie aussi avec le pronom personnel. Il se chagrine de tout. Il ne faut pas …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHAGRINER — v. tr. Rendre chagrin. Sa maladie le chagrine. Quel plaisir prenez vous à le chagriner? Je n’ai pas eu intention de vous chagriner. Il se chagrine de tout. Il ne faut pas se chagriner …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • CHAGRINER — v. a. T. d Arts. Préparer, travailler une peau de manière à la rendre grenue, à la convertir en chagrin. CHAGRINÉ, ÉE. participe, Peau chagrinée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • chagriner — vt. => Peiner …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • chagrin — 1. chagrin, ine [ ʃagrɛ̃, in ] adj. • fin XIVe; p. ê. de 1. chat et grigner 1 ♦ Vieilli Qui est rendu triste par un événement fâcheux. ⇒ affligé, attristé, peiné . J en suis fort chagrin. 2 ♦ Littér. Qui est ordinairement d un caractère triste,… …   Encyclopédie Universelle

  • chiffonner — [ ʃifɔne ] v. <conjug. : 1> • 1673; autre sens 1657; de chiffon I ♦ V. tr. 1 ♦ Froisser, mettre en chiffon. ⇒ bouchonner, friper, froisser. Chiffonner une robe, un vêtement. Pronom. Tissu qui se chiffonne, qui garde les faux plis. Par ext.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”